Volvo V60 Cross Country 2019 : plus de plaisir qu’un VUS

Points forts
  • Excellente sur route, étonnante hors route
  • Design très réussi et plein de caractère
  • Habitacle raffiné, spacieux et ultra confortable
  • Sécurité au premier plan et technologies efficaces
Points faibles
  • Nombreuses options; attention au prix
  • Système d’infodivertissement à parfaire
  • Visibilité parfois déficiente
Évaluation complète

Les modèles Cross Country de Volvo existent depuis 1997 et ils sont l’une des principales raisons qui attirent les consommateurs vers la marque suédoise. Avec la nouvelle génération des S60 et V60 lancée pour 2019, on a droit à une version entièrement modernisée de l’aventureuse familiale compacte.

Comme vous le savez, ce genre de véhicule n’est plus aussi populaire que par le passé, les VUS et multisegments obtenant largement la faveur des consommateurs nord-américains ces temps-ci. À quel point la nouvelle Volvo V60 Cross Country 2019 constitue-t-elle une alternative intéressante? C’est ce que nous avons cherché à savoir au cours de cet essai.

Un design franchement accrocheur

Volvo ne cesse d’être acclamé pour la beauté de ses designs de nouvelle génération et c’est bien mérité. Les stylistes ont fait un travail remarquable et on peut maintenant parler d’une référence dans l’industrie. Mention honorable aux phares à DEL qui non seulement ont fière allure avec leurs feux de jour en forme de marteau de Thor, mais qui peuvent aussi en option pivoter dans les courbes pour mieux éclairer la route.

Photo: Guillaume Rivard

La V60 Cross Country se démarque habilement de la V60 ordinaire avec sa garde au sol accrue de 75 millimètres (résultat d’un châssis et d’une suspension spécialement retravaillés), ses moulures protectrices autour des roues et au bas de la carrosserie ainsi que sa calandre légèrement différente. Elle affiche plus de robustesse et de caractère et, comme si ce n’était pas suffisant, l’exemplaire testé comprenait des jantes de 20 pouces au lieu de celles de 18 pouces offertes de série.

À bien y penser, si un véhicule comme le Jaguar I-PACE passe pour un multisegment, pourquoi appellerait-on cette Volvo une familiale?

Un superbe cocon

La refonte de l’habitacle impressionne tout autant. Le toit panoramique l’inonde de lumière et les sièges garnis de cuir couleur crème en option le rendent encore plus clair et invitant. Le confort de ces derniers est à la hauteur de l’excellente réputation de Volvo et la position de conduite parfaite est facile à trouver. Le choix et la présentation des matériaux, le souci du détail, l’insonorisation – tout y est. Par contre, la visibilité est déficiente dans certains angles en raison des vitres latérales et arrière étroites, de l’épaisseur des montants centraux et du gros boîtier du système IntelliSafe derrière le rétroviseur.

Photo: Guillaume Rivard

À l’arrière de la V60 Cross Country 2019, deux adultes de grande taille pourront prendre place sans jamais se sentir incommodés ni manquer d’espace. Asseoir une troisième personne sur la banquette s’avère plus difficile et moins agréable en raison de la grosseur du tunnel de transmission et de la dureté du dossier central.

Quant au coffre, il fait preuve d’une très belle polyvalence. Certes un peu plus petit que ceux des utilitaires compacts, il peut néanmoins contenir 658 litres et son seuil de chargement bas est apprécié. Pour transporter le chien chez le vétérinaire ou ramener plusieurs gros sacs du supermarché, aucun problème.

Les dossiers se rabattent dans une proportion de 60/40 et non de 40/20/40, mais l’opération se fait électriquement (de série) et il y a quand même une trappe d’accès pour glisser de longs objets, comme des skis. Au total, on obtient 1 441 litres. On a également apprécié le cache-bagages amovible offrant deux hauteurs différentes ainsi que le panneau qui se soulève du plancher pour mieux organiser l’espace et accrocher certains articles. Un hayon assisté est également inclus de série.

Photo: Guillaume Rivard

Revenons à l’avant pour parler du point focal de la planche de bord : l’écran tactile de neuf pouces disposé à la verticale. Facilement accessible, il s’utilise comme une tablette. Cela dit, le système multimédia Sensus de Volvo occasionne certaines frustrations. Même si les designers ont épuré l’aménagement des boutons et des commandes à proximité, un trop grand nombre de fonctions du véhicule se contrôlent et s’ajustent par le biais de cet écran – pas super pour garder les yeux sur la route. Merci tout de même pour l’intégration d’Apple CarPlay et d’Android Auto. D’un autre côté, les deux ports USB ne devraient pas être dissimulés dans le compartiment entre les deux sièges.

Un seul moteur

Tous les modèles Volvo des séries 60 et 90 reposent sur la plateforme échelonnable SPA, conférant à la V60 Cross Country 2019 le même niveau de qualité, de solidité et de raffinement sur la route. La sécurité est exceptionnelle, notamment avec le système de freinage d’urgence automatique capable de détecter à la fois piétons, cyclistes et gros animaux.

Pour l’instant, l’unique moteur offert est un quatre-cylindres turbocompressé de 2,0 litres appelé T5, qui développe 250 chevaux et 258 livres-pied de couple, jumelé à une boîte automatique à huit rapports. Cette dernière est d’une douceur irréprochable et la puissance convient assez bien au véhicule considérant sa vocation. Le moteur T6 de 316 chevaux aurait bien sûr livré des accélérations plus excitantes, mais grâce au mode Dynamique proposé, il y a quand même moyen de rendre les choses plus intéressantes.

Photo: Guillaume Rivard

Par ailleurs, la motorisation hybride rechargeable T8 de Volvo, qui fournit 400 chevaux et offre une certaine autonomie électrique, n’est pas encore disponible avec la V60 Cross Country, mais rappelons que la compagnie a promis d’électrifier chacun de ses modèles dans les années à venir. Entre-temps, pour réduire la facture à la pompe, il faut compter sur la fonction d’arrêt-démarrage automatique. Vous pouvez la désactiver si elle vous agace, mais pourquoi gaspiller l’essence super recommandée pour le moteur?

Douce et agréable à conduire sur les routes pavées malgré une direction qui manque un peu de sensation, la V60 Cross Country étonne et inspire confiance sur les autres types de terrain. En plus de sa garde au sol accrue, elle se démarque de la V60 ordinaire par son rouage intégral de série et son mode Hors route (en passant, Volvo gagnerait à remplacer le bouton de sélection du mode de conduite par une simple molette). Ce dernier comprend un système de contrôle en descente, idéal dans les pentes plus abruptes où il maintient le véhicule entre 8 et 40 km/h pour nous permettre de nous concentrer sur le volant. La semaine d’essai s’est terminée par une séance dans la boue, les roches et même une vieille carrière abandonnée; la belle Suédoise a permis de bien nous amuser!

Prix et concurrence

Vendue à partir de 48 900 $ avant les frais de transport et préparation, la Volvo V60 Cross Country 2019 n’offre qu’une seule version, contrairement à la V60 régulière (43 900 $). Notre modèle d’essai bénéficiait de plusieurs options et ensembles, portant le total à un peu plus de 60 000 $.

Les véhicules de cette trempe sont assez rares sur le marché. La V60 Cross Country rivalise directement avec l’Audi A4 allroad (48 500 $) et, dans une moindre mesure, la version haut de gamme de la Subaru Outback (42 295 $ pour le modèle 2019 sortant). Elle se veut aussi une alternative aux VUS compacts de luxe, à commencer par le XC60 de Volvo.

Le problème, c’est que ce dernier coûte moins cher (46 800 $) avec le même moteur et le même rouage intégral. Pour l’économie d’essence et le plaisir de conduire, allez-y avec la V60 Cross Country; pour l’accès aux places intérieures et le volume de chargement, optez pour le XC60. À propos, les deux peuvent remorquer jusqu’à 3 500 livres.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

MontréalLa Volvo V60 Cross Country 2019 présentée à Montréal
Seulement quelques mois après le lancement officiel de la toute nouvelle Volvo S60/V60 , voilà que la marque nous présente déjà la déclinaison Cross Country du modèle. Elle est présentée en grande primeur canadienne au Salon de l’auto de Montréal . La V60 est la dernière voiture au sein de …
Premiers contactsVolvo S60 et V60 2019 : sport scandinave
SANTA MONICA, Californie – Bien que les récents produits Volvo aient été des coups de circuit au niveau du design, du confort, de la sécurité et de la technologie, on attendait toujours un véhicule aux prétentions sportives de la part du constructeur. C’est la S60/V60 2019, la berline/familiale compacte de …
2018Volvo XC60 2018: L’éternité c’est long, surtout vers la fin
« L’éternité c’est long, surtout vers la fin » est une citation attribuée au cinéaste américain Woody Allen, et elle trouve tout son sens dans le cas du XC60, lequel fait finalement l’objet d’une refonte complète après une longue carrière débutée en 2010 et au cours de laquelle il s’est …
EssaisVolvo XC60 2019 : l'alternative suédoise
Dans un marché où les VUS de luxe compact pullulent, le Volvo XC60 constitue une alternative rafraîchissante et désirable. Ce modèle suédois propose aussi l’option d’une motorisation hybride rechargeable, mais pas à faible coût. La popularité grandissante des véhicules utilitaires a transformé certaines marques d’automobiles en... marques de camions légers.
EssaisVolvo XC40 2019 : toujours en mode séduction
Le plus petit des VUS chez Volvo est en vente chez nous depuis environ un an. On l’aime assez pour lui avoir donné le titre du Meilleur achat dans sa catégorie pour le millésime 2019, et il représente une bouffée d’air frais dans son segment – du moins, en matière …
ActualitéUne familiale de 415 chevaux s’amène chez Volvo
Qui a dit que les voitures familiales étaient vouées à disparaître? Au même moment où Audi confirme l’arrivée de la puissante RS 6 Avant pour une première fois sur nos routes, Volvo fait aussi un beau cadeau aux amateurs de « wagons » avec la V60 Polestar Engineered, une bombe …
Commentaires