Porsche Cayenne Coupé 2020 : plus sport en design et en dynamique

Points forts
  • Style réussi
  • Dotation de série plus complète que Cayenne
  • Moteurs performants (S et Turbo)
  • Excellente tenue de route
  • Freinage performant
Points faibles
  • Volume de chargement réduit
  • Poids élevé
  • Prix élevés
  • Tarif des options
Évaluation complète

Graz, Autriche – Des VUS aux allures de coupé, on en retrouve maintenant à foison depuis que BMW a lancé son X6, il y a plus de dix ans.

Juste chez le constructeur bavarois, on en compte trois modèles, soit les X2, X4 et X6, tous dérivés de VUS de style classique.

Mercedes-Benz a suivi le courant avec des déclinaisons coupés des GLC et GLE et, plus récemment, Audi a fait de même avec le Q8, dérivé du Q7. Aujourd’hui, c’est au tour de Porsche d’emboîter le pas avec son nouveau Cayenne Coupé qui sera commercialisé chez nous dès le quatrième trimestre de 2019 en tant que modèle 2020.

Trois variantes sont proposées, soit le Cayenne Coupé, le Cayenne Coupé S et le Cayenne Coupé Turbo, dont les prix de départ sont fixés respectivement à 86 400 $, 101 500 $ et 148 000 $. Comme toujours chez Porsche, le catalogue d’options est bien garni et il sera facile de gonfler la facture d’un Cayenne Coupé Turbo à près de 200 000 $…

Photo: Frank Ratering

Un design plus sport

Côté style, le Cayenne Coupé mise sur la sportivité. Par rapport au Cayenne, le Coupé se caractérise par son pare-brise plus incliné et son pavillon abaissé de 20 millimètres, et on remarque aussi immédiatement le déflecteur intégré au hayon.

Un examen plus approfondi révèle que le châssis est plus large de 18 millimètres que celui du Cayenne conventionnel, que les portières arrière ainsi que les ailes arrière ont été redessinées, et qu’il est possible d’équiper le Cayenne Coupé de jantes en alliage de 22 pouces, chaussées d’immenses pneus Pirelli P Zero de taille 285/35ZR 22 à l’avant et 315/30ZR 22 à l’arrière, et de l’ensemble Sport proposé en option.

Tous les Cayenne Coupé sont dotés d’un toit panoramique en verre fixe de série avec store intégré, dont la surface vitrée frôle le mètre carré, sauf si l’acheteur choisit l’ensemble Sport qui comprend un toit en fibre de carbone, lequel allège le véhicule de 21 kilos. Finalement, on constate que la plaque d’immatriculation a été déplacée du hayon au pare-chocs arrière afin d’épurer le look.

Photo: Porsche AG

En terrain connu

En prenant place à bord, on constate que l’habitacle est presque identique à celui du Cayenne. On y retrouve donc un bloc d’instruments avec compte-tours au centre, lequel est flanqué de deux écrans HD de sept pouces, le volant sport avec molette rotative pour la sélection des modes de conduite, ainsi que l’écran central de 12,3 pouces et les touches de commande avec feedback haptique sur la console centrale. Les sièges à carreaux classiques et des éléments de décor en carbone font partie de l’ensemble Sport . Tous les Cayenne Coupé offrent deux places indépendantes à l’arrière, lesquelles sont abaissées de 30 millimètres par rapport au Cayenne classique. L’acheteur peut toutefois commander une banquette arrière à trois places en option sans frais.

335, 434 ou 540 chevaux au choix

Sans surprise, les Cayenne Coupé sont animés par les mêmes moteurs que l’on retrouve sous le capot des Cayenne, le rouage intégral vient de série et la boîte de vitesses est une automatique à huit rapports avec paliers de commande au volant.

Photo: Porsche AG

Fort de son V8 biturbo de 4,0 litres et de sa cavalerie de 540 chevaux, le Cayenne Coupé Turbo est un monstre de puissance : 3,9 secondes pour le 0-100 km/h. Cependant, le V6 biturbo de 2,9 litres développant 434 chevaux du Cayenne Coupé S n’est certes pas à dédaigner et effectue amplement le travail en mettant seulement une seconde de plus que le Turbo au chrono du 0-100 lorsqu’équipé de l’ensemble Sport. Sur les routes sinueuses de la partie est de l’Autriche - près de la frontière slovène -, j’ai préféré conduire le Cayenne Coupé S plutôt que le Turbo; le S se montrant plus incisif en entrée de virages que le Turbo, lequel présente une masse plus élevée sur le train avant.

Une dynamique relevée d’un cran

La géométrie du train avant est particulièrement bien réussie, de même que la direction adaptative en fonction de la vitesse. Résultat :le Cayenne Coupe S se comporte presque comme une authentique voiture sport! Pour un VUS de plus de deux tonnes métriques, c’est une véritable réussite.

Photo: Porsche AG

Concernant la dynamique, le Cayenne Coupe S est nettement plus satisfaisant que son rival direct, le BMW X6. Cela s’explique en partie par le fait que le Sport Chrono est offert de série sur toutes les déclinaisons du Cayenne Coupé. Il est donc facile de paramétrer le comportement du VUS par une simple rotation du sélecteur de mode intégré au volant.

Ainsi, le mode Sport Plus bascule tous les systèmes du châssis en mode Performance, tout en réglant la suspension pneumatique sur le plus bas niveau. Pour profiter d’une réactivité extrême, il suffit d’appuyer sur le bouton au centre du sélecteur de mode de conduite pour activer, pendant 20 secondes, une réponse encore plus immédiate à la commande des gaz, ce qui est idéal pour effectuer un dépassement rapide et sécuritaire sur les routes secondaires.

Photo: Porsche AG

L’autre élément qui explique pourquoi la dynamique du Cayenne Coupé S était aussi satisfaisante et le fait que notre modèle d’essai était équipé du système de freinage en composite de céramique dont les disques sont plus légers de 50% que des disques conventionnels, ce qui réduit considérablement les masses en rotation non suspendues. Avec ces freins, la décélération massive du Cayenne Coupé inspire confiance grâce à une stabilité exceptionnelle au freinage et une grande résistance à l’échauffement en conduite sportive.

En conclusion, le Cayenne Coupé met l’accent non seulement sur le style, mais également sur une dynamique bonifiée et une sportivité accrue. Pour l’amateur de conduite qui peut composer avec une polyvalence réduite et un volume de chargement réduit de 140 litres par rapport au Cayenne, le choix du Coupé s’impose de lui-même.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Pleins feux surCoup d’œil sur le Porsche Cayenne Coupé 2020
Le Guide de l’auto est en route vers Graz, en Autriche, pour un premier contact avec le nouveau Porsche Cayenne Coupé 2020 qui valide l’adage connu « mieux vaut tard que jamais »… En fait, on se demande pourquoi Porsche a mis autant de temps à proposer une déclinaison Coupé …
2019Porsche Cayenne 2019: Le bolide familial quatre saisons
Introduit en 2003, le Cayenne débarque cette année sous une troisième génération et on s’en doute bien, il est encore plus performant, plus raffiné et plus économique à la pompe… mais malheureusement, pas à l’achat! Le Cayenne contient tout l’ADN des voitures sport de la marque dans un format plus …
EssaisPorsche Cayenne S 2019 : pas encore assez
Lors de notre essai du Porsche Cayenne 2019 , nous avions été épatés par sa rigidité structurelle et la livrée de couple de son moteur V6 turbo. Toutefois, nous avions été déçus par sa personnalité diluée et par le fait que rien ne vient de série. Bref, nous en avions …
guideauto.tvSur la route : Porsche Cayenne Coupé 2020
Porsche est reconnue pour ses voitures sport comme la 911 et la 718 Cayman , mais c’est plutôt grâce à ses véhicules utilitaires que le constructeur est aussi prospère. Le Cayenne, premier VUS de l’histoire de la marque, a vu le jour en 2003. Après s’être attiré quelques critiques à …
EssaisMaserati Levante 2019 : un VUS italien unique
Parmi les véhicules utilitaires de grade luxe, le Maserati Levante se démarque par son apparence unique et un intérieur opulent. C’est sans compter les performances enlevantes dont il est capable. On ne conduit pas une Maserati tous les jours. Depuis plus de cent ans, cette marque italienne produit en petit …
EssaisPorsche Cayenne S 2019 : un peu trop docile
Le plus sportif des VUS intermédiaires de luxe sur le marché a subi une refonte totale pour le millésime 2019, et typiquement Porsche, les multiples variations du Cayenne sont introduites en succession. Les versions de base et S du Porsche Cayenne 2019 étaient proposées en premier, suivies de la Turbo …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires