Kia Optima 2019: De tout pour tous

L’Optima est une voiture brillamment exécutée, proposant un trio de groupes propulseurs fort raffiné. Elle mérite certainement qu’on la considère.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2019

Si jamais vous croisez une Kia Optima de l’année dans un stationnement, prenez soin de la regarder attentivement. Vous allez découvrir une berline non seulement très élégante, mais également dotée d’éléments de style qui lui sont propres et qui sont d’un grand raffinement. Souvent ignoré, ce modèle, loin d’être laissé-pour-compte, prend sa place parmi les leaders de la catégorie.

Au fil des années, sa mécanique s’est améliorée tandis que la présentation de l’habitacle s’est raffinée. La qualité des matériaux est supérieure à la moyenne tandis que la finition n’a rien à envier à la concurrence. Soulignons au passage que la version hybride est dorénavant dotée d’un chargeur sans fil pour téléphone cellulaire.

À vous de choisir

L’acheteur potentiel se retrouve devant trois options de groupes propulseurs. Par réflexe, les gens s’intéressent en premier au moteur thermique. Les versions EX et LX sont offertes avec un quatre cylindres de 2,4 litres atmosphérique, produisant 185 chevaux et un couple de 178 livres-pied. Les roues avant motrices sont reliées à une boîte automatique à six rapports. De son côté, le SX turbo, la plus luxueuse de la famille des déclinaisons à moteur thermique, est propulsé par un quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres, d’une puissance de 245 chevaux avec un couple de 260 livres-pied. Là aussi, ce moteur est couplé à une boîte automatique à six rapports. Bien que les performances ne soient pas électrisantes, elles demeurent quand même assez musclées puisqu’il faut moins de sept secondes pour boucler le 0-100 km/h.

Le second choix dans la hiérarchie mécanique est la version hybride avec un quatre cylindres 2,0 litres de 154 chevaux, associé à un moteur électrique de 50 chevaux. Et contrairement à la tendance des modèles concurrents à motorisation hybride, celle-ci est couplée à une boîte automatique à six rapports. Tout comme la déclinaison hybride rechargeable, toujours dotée du même moteur thermique 2,0 litres, cependant, cette fois-ci, le moteur électrique produit 67 chevaux et procure un couple combinée de 276 livres-pied. Ce qui permet de rouler environ 47 km après une recharge complète.

Détail à souligner, ces motorisations ont été réalisées à l’interne par les ingénieurs de Kia et de Hyundai, les deux compagnies jumelles qui se chargent du développement de la mécanique de tous les modèles de ces marques. Les batteries sont maison, tout comme les groupes propulseurs.

Vos besoins et votre budget

Les acheteurs convaincus de l’élégance de la silhouette, du raffinement de l’habitacle et de l’excellente habitabilité de cette berline devront faire face à un dilemme cornélien : quelle motorisation choisir? Il faut alors considérer son portefeuille et ses besoins. Le modèle rechargeable est nettement plus cher, mais on ne doit pas oublier les subsides gouvernementaux qui vont atténuer la facture. Reste à évaluer si une autonomie de moins de 50 km vous convient.

À vous de choisir. Quant à la variante hybride, elle est de prix plus abordable, toutefois, retenez qu’hybride ou rechargeable, vous perdez une importante capacité de logement dans le coffre.

Reste donc la version à moteur régulier. Il faut savoir que le moteur 2,4 litres de 185 chevaux ne s’en laisse pas imposer. Même si ses performances ne sont pas sportives, elles demeurent suffisamment musclées pour répondre aux attentes de la majorité des automobilistes. Quant à l’expérience de conduite, elle est fort positive avec un comportement neutre en virage et un roulis de caisse très bien contrôlé. L’insonorisation est perfectible, par contre, le confort de l’habitacle et la position de conduite demeurent des éléments plaidant en sa faveur.

En conclusion, il ne faut pas ignorer l’Optima, peu importe la version qui vous intéresse. En tant que berline à motorisation classique, elle propose un comportement routier sans surprise tandis que les deux moteurs au catalogue sont en mesure de répondre aux aspirations des acheteurs. Quant aux versions hybride et hybride rechargeable, elles sont la preuve que les Prius de Toyota ne constituent plus l’option exclusive des automobilistes intéressés par cette technologie. Et pour certains, la présence d’une boîte de vitesses à six rapports s’avère un autre atout supplémentaire.

Enfin, assis dans l’habitacle, on a l’impression d’être à bord d’une berline se vendant beaucoup plus cher tant la présentation est luxueuse et la qualité des matériaux, excellente. De plus, l’habitabilité est loin de faire défaut même s’il faut émettre un bémol pour ce qui est de la grandeur du coffre à bagages des variantes à moteur hybride et rechargeable.

Feu vert

  • Silhouette élégante
  • Habitacle réussi
  • Choix de moteurs
  • Garantie généreuse
  • Excellente habitabilité

Feu rouge

  • Visibilité arrière perfectible
  • Coffre réduit (hybride/PHEV)
  • Bruit de roulement
  • Dossier arrière fixe (hybride/PHEV)

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesLa Kia Optima 2021 promet tout un style
Une nouvelle génération de la Kia Optima est en route pour 2021, empruntant l’architecture repensée de sa cousine, la Hyundai Sonata 2020 . À quoi ressemblera-t-elle? Eh bien, le constructeur vient de publier sur Facebook un aperçu de sa K5 (c’est le nom de la berline intermédiaire en Corée) et …
Commentaires