Acura MDX 2019: Toujours le chef de file

Avec le MDX, Acura se préoccupe d’en offrir beaucoup à un prix concurrentiel.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2019

Le MDX est non seulement l’un des utilitaires sport de luxe les plus vendus sur notre marché, et ce succès remontent à plusieurs années alors que les ingénieurs ont réussi à développer, dès la première fois, un véhicule équilibré, offrant une tenue de route supérieure à la moyenne pour la catégorie, sans oublier les indéniables qualités d’assemblage et de fabrication propres à cette marque.

Au fil des changements et des améliorations, on retrouve un véhicule qui répond à la majorité des attentes des acheteurs de cette catégorie. Et pour améliorer les choses, on s’est finalement débarrassé de cette grille de calandre qui était loin de faire l’unanimité. Pour ce qui est de la silhouette, c’est juste ce qu’il faut pour qu’il se démarque de la concurrence, mais sans offenser les clients un peu plus conservateurs.

Habitacle : les pour et les contre

En ce qui concerne l’habitacle, parmi les éléments positifs, on peut mentionner une excellente habitabilité, une finition impeccable ainsi qu’une troisième rangée de sièges relativement faciles d’accès et d’un confort acceptable. D’ailleurs, je ne sais pas si on pourrait se rendre en Floride assis sur cette banquette, mais pour un usage intermédiaire, c’est correct. Il faut en outre souligner le confort des sièges avant, qui offrent un bon support latéral.

Le volant se prend bien en main en raison d’un boudin plutôt gros. En plus, la position de conduite se révèle excellente et la grande majorité des gens n’aura pas de difficulté à trouver le bon ajustement.

Voilà pour les éléments positifs. Cependant, comme il s’agit d’un véhicule de prestige, notons que la présentation générale ressemble davantage à une Honda qu’à une Acura. De plus, l’utilisation de deux écrans n’est pas une solution idéale et un certain temps d’acclimatation est nécessaire pour départager l’un de l’autre. Les commandes sont généralement bien disposées, mais il faut souligner un bémol d’importance en ce qui concerne le système de sélection des rapports par boutons poussoirs, placés sur la console centrale, un élément qui n’est pas intuitif et qui n’apporte rien de spécial.

Régulier ou écolo

Pendant plusieurs années, au chapitre de la motorisation, un seul choix s’offrait, soit un moteur V6 de 3,5 litres de 290 chevaux et associé à une boîte automatique à neuf rapports, ceux-ci pouvant être sélectionnés à l’aide de manettes placées sur le volant. C’est un groupe propulseur fiable, pas trop gourmand et qui offre d’excellentes performances compte tenu de la catégorie. Par contre, la boîte automatique à neuf rapports est parfois lente à réagir.

Maintenant, si on veut conserver sa position au sommet des palmarès, on se doit aussi de tenir compte des tendances du marché. On a donc concocté une version à moteur hybride afin d’intéresser les acheteurs attirés par cette technologie. Cette fois, on a fait appel à un V6 de 3,0 litres, associé à trois moteurs électriques. Le tout géré par une boîte automatique robotisée. Cette fois, le conducteur dispose de 321 chevaux.

En dépit de ce surplus de puissance de 31 chevaux, la version hybride permet d’économiser approximativement 3,0 L/100 km par rapport au modèle à essence. Toutefois, étrangement, sans doute en fonction des différents rapports de boîte, en conduite, la version à moteur 3,5 litres réagissait plus rapidement aux impulsions de l’accélérateur. Curieux, quand même!

Sur la route, ce modèle, dans la majorité des variantes, est doté d’un système de rouage intégral passablement innovateur, faisant appel au couple transféré aux roues ciblées afin d’obtenir traction et stabilité. Cependant, même si le comportement routier est sans surprise et sans histoire, avec une suspension relativement confortable et en mesure d’affronter les pires routes sans que les occupants en soient incommodés. Par ailleurs, la direction manque quelque peu de précision, ce qui risque d’agacer certains conducteurs.

Il est important de mentionner que les multiples systèmes de sécurité embarqués figurent de série, un autre argument plaidant en faveur du MDX. Et dans le cadre du dernier Salon de l’auto de New York, Acura a dévoilé le modèle A-Spec, une version plus performante. Ce dévoilement a été relégué dans l’ombre en raison du dévoilement du spectaculaire RDX, mais ce nouveau venu cible surtout les acheteurs plus jeunes, qui s'intéressent davantage aux versions plus sportives. Soulignons que cette déclinaison ne sera offerte qu’avec le rouage intégral SH-AWD.

Feu vert

  • Silhouette élégante
  • Habitacle spacieux
  • Choix de motorisations
  • Tenue de route correcte
  • Équipement complet

Feu rouge

  • Grand rayon de braquage
  • Présentation très sobre
  • Véhicule lourd
  • Direction engourdie
  • Version hybride onéreuse

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisAcura RDX 2019 : juste à temps
Ces jours-ci, si le portfolio d’une marque de luxe ne déborde pas de VUS de tout gabarit, quelqu’un en poste de direction au sein de la compagnie dormait au gaz. Nous ne savons pas qui est à blâmer chez Acura, mais avec plus de dix modèles dans le segment des …
Questions des lecteursQuel VUS de luxe choisir?
Cet automne, je souhaite remplacer mon Acura RDX par un VUS à sept passagers. J’ai dans la mire l’ Acura MDX , l’ Infiniti QX60 et l’ Audi Q7 . Je cherche le luxe, une bonne tenue de route, ainsi qu’une bonne fiabilité à long terme. Que me suggérez-vous? --------------- …
EssaisAcura MDX 2019 : il cache bien son jeu
L’Acura MDX fait partie de cette longue liste de véhicules – pour la plupart des VUS - qui laissent indifférents. Loin d’être mauvais, il ne soulève tout simplement pas les passions. Grand frère du RDX, le MDX est assemblé sur la même plate-forme que celle du Honda Pilot . Introduit …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires