Nissan LEAF 2019: Le meilleur compromis

Ce qu’il y a de magnifique au volant de la LEAF, c’est de faire un pied de nez aux hausses du prix du carburant!

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2019

Pas facile de convaincre les gens de changer leurs habitudes… Dans le marché des véhicules 100% électriques, c’est la Nissan LEAF qui, depuis son introduction en 2010, peut se vanter d’avoir réussi à convertir le plus grand nombre d’acheteurs. Elle demeure le modèle électrique le plus vendu dans le monde et ce n’est pas parce qu’elle était dotée de la plus grande autonomie, mais bien parce qu’elle offrait le meilleur compromis.

Certes, il y a des véhicules qui permettent de parcourir plus de kilomètres avant de devoir être rechargés, mais leur prix corsé les rend hors d’atteinte pour plusieurs acheteurs. Avec le meilleur compromis prix/autonomie, la LEAF est encore plus intéressante depuis l’arrivée de la seconde génération l’an passé.

L’autonomie en fonction de vos besoins

Les ingénieurs ont revu la chimie des batteries de cette seconde génération afin de faire passer la capacité de 30 à 40 kWh, ce qui pousse son autonomie à 242 kilomètres, un gain appréciable qui la place dans une zone nettement plus rassurante pour ses propriétaires. Le facteur de stress est grandement réduit, surtout par temps froid, il est aussi possible de faire plus, surtout si votre trajet comprend plusieurs possibilités de régénération et que vous adoptez une conduite très écoénergétique.

La Tesla Model 3 et la Chevrolet Bolt EV en offrent plus, mais Nissan réplique en ajoutant la livrée E-Plus dotée d’une capacité supérieure. Au moment d’écrire ces lignes, les détails techniques n’étaient pas confirmés par Nissan, mais on chuchote qu’elle abritera d’une batterie de 60 kWh permettant plus de 350 km d’autonomie. Bien entendu, son prix est ajusté en conséquence; comme dans le cas d’un téléphone intelligent, la capacité de stockage se paie, alors il faudra simplement s’habituer à choisir un modèle en fonction de l’autonomie dont on aura besoin. Pourquoi payer plus pour rien?

La LEAF peut également vous faire économiser, puisqu’elle dispose maintenant d’un cordon de recharge portable intégrant le niveau 2 qui, relié à une prise de 240 volts compatible, vous permet de recharger la batterie en 7,5 heures. Pas besoin de borne résidentielle pour profiter de la pleine puissance de recharge. Un adaptateur vous permet tout de même de brancher le cordon dans une prise domestique de 120 volts, à n’utiliser qu’en dernier recours.

Côté style, la LEAF fait maintenant beaucoup plus l’unanimité que dans le passé, surtout à l’arrière. Elle est moins ésotérique et son style s’apparente davantage à celui d’une familiale. Des accents bleutés soulignent sa vocation « zéro émission », et à l’arrière, les feux de type boomerang nous rappellent ceux des autres véhicules Nissan. La version SV est assez jolie avec ses jantes de 17 pouces, par ailleurs, son niveau d’équipement nous semble le plus équilibré en fonction du prix.

À l’intérieur, on a rehaussé l’impression de luxe, une bonne chose si l’on tient compte du prix de la voiture. Le choix des matériaux, leur agencement et la possibilité d’obtenir un habitacle deux tons ne sont pas à dédaigner. On aime bien également le volant sport coupé dans le bas qui facilite l’accès à bord tout en ajoutant une belle touche de dynamisme. L’écran tactile du système multimédia, compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, est fort pratique et simple d’utilisation. En revanche, on est étonné de constater que la colonne de direction n’est pas télescopique, dommage si vous avez des bras plus courts… Aussi, il manque quelques espaces de rangement pour y déposer les objets du quotidien.

Plus de dynamisme et de puissance

La seconde génération de la LEAF dispose non seulement de plus d’autonomie, mais elle est aussi plus puissante grâce à son moteur électrique de 110 kW, ce qui lui permet de développer l’équivalent de 147 chevaux et un couple de 236 lb-pi, une hausse respective de 37% et 26% par rapport à l’ancienne génération. La force d’un moteur électrique, c’est le couple et la LEAF en a maintenant amplement pour être agréable sur la route. Outre son surcroît de puissance, on a révisé les suspensions, tandis que la poutre de torsion arrière comprenant une barre de stabilisation aide à minimiser les transferts de poids en virage.

La LEAF dispose aussi d’un autre atout, c’est son système e-Pedal qui permet de tout faire – démarrer, accélérer, ralentir et arrêter – en n’utilisant que l’accélérateur. D’ailleurs, le remplacement de vos freins deviendra pratiquement anecdotique, et il est clair que l’on ne s’ennuiera pas des changements d’huile ni de tout ce qui touche l’entretien d’un moteur thermique!

Vendue via un réseau de concessionnaires bien établis avec en prime une fiabilité éprouvée, il n’est pas étonnant que la Nissan LEAF soit aussi populaire. Elle est jolie, pratique et n’exige pas de sacrifice pour rouler vert.

Feu vert

  • Autonomie supérieure
  • Prix concurrentiel
  • Performances en hausse
  • Pas de visite à la station-service

Feu rouge

  • Pas de toit ouvrant offert
  • Colonne de direction non télescopique
  • Version de base dégarnie

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisNissan Leaf Plus 2019 : l'auto électrique antistress
Dans cette ère nouvelle d’électromobilité, Nissan propose avec la Leaf Plus 2019 une formule antistress pour les longs trajets grâce à sa batterie de grande capacité. Les Québécois sont séduits par les véhicules électriques parce qu’ils ne produisent aucun rejet polluant et sont peu coûteux à faire rouler. L’autonomie limitée …
ÉlectriqueDes Québécois branchés aux autos électriques
Par Hugo Duchaine Le nombre de voitures électriques sur les routes du Québec augmente à un rythme effréné cette année, grimpant de 22,5% en seulement trois mois. « À partir du 1er mai, les ventes de véhicules électriques ont vraiment explosé et ça maintient un bon rythme [...] On ne …
Commentaires