Honda Accord 2019: Victime collatérale

Si c’est une berline qu’il vous faut, il est difficile de trouver mieux que l’Accord.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2019

Lancée l’an dernier, la Honda Accord a remporté les éloges de la presse spécialisée et elle a collectionné les prix de « Voiture de l’année » décernés par plusieurs médias automobiles. Ce succès d’estime ne s’est cependant pas transposé du côté des ventes qui, dans les premiers mois de 2018, ont fléchi de plus de 19% aux États-Unis comparativement à la même période l’année précédente. Comment expliquer ce recul?

En fait, la Honda Accord, ainsi que toutes les berlines, sont submergées par la lame déferlante des VUS de taille compacte, créneau qui connaît actuellement la plus forte croissance. La Honda Accord n’est pas la seule victime collatérale de cette migration vers les VUS, puisque Ford a pris la décision de carrément abandonner la production de voitures, à l’exception de la Mustang, pour se concentrer sur les camions et VUS.

Et pourtant, la Accord de dixième génération est une excellente voiture. Élaborée sur la nouvelle plate-forme qui sert également de base à la Civic ainsi qu’au CR-V, la nouvelle Accord est dotée d’une structure fort rigide lui conférant une excellente dynamique et une très bonne tenue de route, deux qualités qui étaient nettement moins présentes sur le modèle antérieur.

Les turbos à l’avant-scène

Côté motorisations, le V6 a été délaissé en faveur d’un quatre cylindres de 2,0 litres turbocompressé, dérivé du moteur qui anime la Civic Type R, doté du calage variable des soupapes ainsi que de l’injection directe. Toutefois, il ne développe pas 306 chevaux sous le capot de l’Accord, mais plutôt 252 chevaux, en raison d’une réduction de la pression de suralimentation du turbo ce qui, accessoirement, permet à la voiture de carburer à l’essence ordinaire. De plus, ce moteur est jumelé à une boîte automatique à dix rapports. L’autre moteur est partagé avec la Civic et le CR-V, et c’est le quatre cylindres turbocompressé de 1,5 litre qui développe 192 chevaux, marié à une boîte automatique à variation continue (CVT).

Sur la route, la Accord à moteur 1,5 litre et boîte CVT se défend remarquablement bien pour ce qui est des accélérations et des reprises, la boîte faisant un très bon boulot pour singer une automatique conventionnelle en conduite normale. Toutefois, lors de l’accélération à pleine charge, le moteur s’avère plutôt bruyant, venant ainsi troubler la quiétude à bord. Cette montée en régime et, surtout, le maintien de révolutions-moteur élevées pendant que la boîte CVT s’ajuste à la demande de couple est le talon d’Achille de toutes les boîtes à variation continue et celle de la Accord ne fait pas exception à la règle.

Il faut aussi souligner le fait que l’Accord est encore et toujours disponible avec une boîte manuelle à six rapports si l’on choisit les déclinaisons LX et Sport à moteur 1,5 litre ou la Sport 2.0, ce qui est de plus en plus rare, et qui ajoute au plaisir de conduire.

L’Accord fait preuve d’une ergonomie sans faille et le design de l’habitacle est franchement réussi. L’écran tactile en couleurs, qui trône au sommet de la planche de bord, est muni de boutons et de touches de contrôle qui permettent d’accéder rapidement aux menus et la réponse aux commandes est instantanée. Pour ce qui est du design et de l’efficacité, rien à redire.

La nouvelle hybride

En cours d’année 2018, Honda a ajouté une variante hybride à la gamme, mais cette plus récente déclinaison reprend la motorisation du modèle antérieur qui s’avère très bruyante. La puissance combinée du moteur quatre cylindres de 2,0 litres et du moteur électrique est de 212 chevaux. De plus, la batterie lithium-ion est logée sous les sièges arrière, permettant ainsi à la Accord Hybrid d’offrir le même volume de coffre que l’Accord à motorisation conventionnelle.

Comme plusieurs voitures électriques ou hybrides, l’Accord Hybrid est dotée d’un système qui permet de récupérer l’énergie lors de la décélération sur quatre modes. Il est possible de passer d’un mode à l’autre en actionnant le palier droit de changement de vitesses au volant pour que le freinage régénératif soit plus ou moins fort. Contrairement à une voiture électrique comme la Nissan LEAF, le système de freinage régénératif de la Accord Hybrid n’autorise pas la conduite à une seule pédale, bien qu’il soit tout de même très bien calibré. Le comportement routier de cette déclinaison est en tout point conforme à celui de l’Accord conventionnelle et l’agrément de conduite est au rendez-vous.

La Accord de dixième génération est une berline accomplie qui marque des points sur plusieurs tableaux, ce qui lui a valu de recevoir autant d’accolades. Malheureusement pour le constructeur, l’engouement pour les VUS vient plomber son score au chapitre des ventes. Toutefois, si c’est une berline qu’il vous faut, il est difficile de trouver mieux que l’Accord.

Feu vert

  • Moteurs performants
  • Disponibilité d’une boîte manuelle
  • Très bonne tenue de route
  • Ergonomie sans faille

Feu rouge

  • Boîte CVT moins agréable
  • Motorisation hybride bruyante
  • Style discutable

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Questions des lecteursHonda Accord LX 2019 ou Acura TLX de base?
Quel serait le meilleur choix entre une Honda Accord LX et une Acura TLX de base ? Je recherche fiabilité et confort. ----------------------- Bonjour Serge, D’entrée de jeu, il faut savoir que l’Acura vous coûtera environ 6 000 $ de plus que l’Accord . Cela dit, les promotions chez Acura …
EssaisHonda Accord 2019 : encore incontournable, mais…
Les qualités et les mérites de la nouvelle Honda Accord ne font aucun doute. Elle a été élue Voiture canadienne ET nord-américaine de l’année 2018 par la presse automobile, puis Meilleur achat 2019 du Guide de l’auto dans la catégorie des berlines intermédiaires. Or, la réalité l’a vite rattrapée. Comme …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires