Chevrolet Trax 2019: Être bon ne suffit plus

Dans le segment des VUS sous-compacts, il existe des concurrents plus spacieux, plus sophistiqués et plus agréables à conduire pour le même prix.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2019

Le Chevrolet Trax et le Buick Encore font face à au moins une dizaine de concurrents. Ce n’est donc pas surprenant d’apprendre que le segment des véhicules utilitaires sous-compacts est celui qui connaît la croissance la plus importante en Amérique du Nord. Voilà pourquoi tous les constructeurs se doivent d’en offrir au moins un dans leur gamme, chose que General Motors a comprise avant les autres. Après tout, le Trax, qui se vendait déjà en Europe sous la marque Opel, a fait partie des pionniers dans notre marché en 2013.

GM a tellement bien compris l’importance de cette nouvelle catégorie, qu’il a misé non pas sur un, mais sur deux véhicules en ajoutant un modèle plus chic, le Buick Encore. Chapeau à GM d’avoir su réagir à une nouvelle demande. Le problème avec le Trax et l’Encore, c’est que GM ne fait que les offrir, sans artifice, ni rien de spécial face à leurs rivaux colorés.

Que fait-il que les autres ne font pas?
On reconnaît le Mazda CX-3 par son design attrayant et sa dynamique de conduite sportive. On apprécie le Honda HR-V pour son vaste espace de chargement, et on choisit le Subaru Crosstrek pour sa transmission intégrale bien pensée, proposée avec l’option d’une boîte manuelle. Presque chaque VUS sous-compact de l’industrie se démarque d’une manière ou d’une autre. Le Chevrolet Trax, hélas, ne fait rien de particulièrement mieux que sa concurrence – et il ne se vend pas nécessairement moins cher non plus…

Pour 2019, les choses ne bougent pas, car en 2017, GM avait apporté au Trax et à l’Encore une mise à jour par le biais de quelques retouches esthétiques, un habitacle revampé et un système multimédia au goût du jour.

Côté moteur, on recourt toujours à un quatre cylindres turbo de 1,4 litre développant 138 chevaux et un couple de 148 lb-pi. Il est bruyant lors des accélérations, sa puissance est un peu juste et sa consommation figure parmi les plus élevées du segment. Il est possible d’opter pour une version un peu plus piquante du même moteur dans l’Encore, avec une puissance 153 chevaux et un couple de 177 lb-pi, avec une meilleure économie de carburant grâce à l’injection directe et un système arrêt/redémarrage automatique.

Dans le Trax, les déclinaisons équipées du rouage à traction viennent de série avec une boîte manuelle à six rapports. Une automatique à six rapports figure en option, et se greffe par défaut aux modèles munis de la transmission intégrale ainsi que dans toutes les livrées de l’Encore.

Concernant le coffre, élément important pour tout acheteur de VUS, on retrouve un espace de chargement intéressant de 530 litres dans le Trax, 532 dans l’Encore. Une fois la banquette arrière rabaissée, ça passe à 1 371 litres. C’est bien, ils se font détrôner par le Honda HR-V, le Jeep Renegade et même le Ford EcoSport. Bref, les Trax et Encore figurent parmi les VUS les moins spacieux du segment.

Une conduite germanique
Tout n’est pas cependant perdu. En fait, le Trax et l’Encore, étant basés sur une architecture partagée avec les produits Opel, en Allemagne, sont des VUS urbains disposant d’un châssis solide et d’une tenue de route animée. On n’ira pas jusqu’à dire qu’ils sont sportifs, mais ils ne pas ennuyants, faisant d’eux des mini-utilitaires plus charismatiques qu’un Honda HR-V ou un Mitsubishi RVR, par exemple.

Bien que les matériaux de l’habitacle soient d’une qualité discutable, ce dernier est étonnamment spacieux et sa ligne de toit élevée fait en sorte que les occupants arrière ne se sentent pas trop coincés, même si ce sont des joueurs de basketball!

Que ce soit le système multimédia MyLink (Chevrolet) ou IntelliLink (Buick), l’interface est facile à utiliser grâce à ses menus bien disposés, ses grandes icônes et ses commandes physiques et tactiles. On s’y retrouve aisément et l’intégration de technologies telles qu’une borne Wi-Fi (avec abonnement) et l’intégration d’Apple CarPlay / Android Auto de série, fait du Trax et du Encore des petits VUS correspondant aux besoins d’une clientèle jeune et active.

Le Buick se démarque toutefois du Trax avec son habillage intérieur plus chic, et son insonorisation plus poussée le rend plus agréable au quotidien que le Chevrolet. Bien entendu, son prix est conséquemment plus élevé, les versions les mieux équipées coûtant presque aussi cher que les VUS sous-compacts de marques de luxe, comme l’Audi Q3, l’Infiniti QX30 et le Mercedes-Benz GLA.

Alors, on ne peut pas dire que les Chevrolet Trax et Buick Encore sont de mauvais achats. Malheureusement, ces véhicules GM sont coincés dans un segment parsemé de petits bijoux vraiment plus compétents, offrant beaucoup plus aux consommateurs à prix semblable.

Feu vert

  • Système multimédia bien pensé
  • Prix de base alléchant
  • Bon comportement routier
  • Habitacle silencieux (Encore)

Feu rouge

  • Coffre moins spacieux que celui des concurrents
  • Qualité des matériaux d’habitacle discutable
  • Puissance un peu juste
  • Consommation élevée

Partager sur Facebook
Commentaires