Honda Insight 2019: Jamais deux sans trois

La nouvelle Insight devra travailler fort pour se faire valoir aux côtés de la Toyota Prius, de la Hyundai Ioniq et du Kia Niro.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2019

Au Salon de l’auto de Detroit en janvier 2017, le constructeur japonais a annoncé son plan intitulé le Honda Electrification Initiative, dans lequel on promet le déploiement d’une foule de nouveaux véhicules verts. En effet, d’ici 2030, les deux tiers de la production à l’échelle globale chez Honda seront composés de voitures et de camions équipés d’une motorisation hybride rechargeable ou 100% électrique.

Après avoir introduit la Honda Clarity sur le marché, disponible au Canada sous la forme d’une hybride rechargeable, ainsi que la Honda Accord hybride, la marque a lancé l’Insight, une berline compacte hybride se positionnant entre la Civic et l’Accord au sein de sa gamme.

Il s’agit de la troisième génération de l’Insight, la première étant une minuscule voiture biplace commercialisée entre 2001 et 2006. Et la deuxième, une compacte à cinq passagers dotée d’un hayon, offerte chez nous lors des années-modèle 2010 et 2012. Dans les deux cas, ces voitures n’ont pas connu de succès au palmarès des ventes. Réussira-t-on cette fois à créer une rivale de taille à la Toyota Prius?

Des investissements majeurs

Honda a dépensé 61,5 millions $ US à la préparation de quatre usines aux États-Unis, qui se chargeront de l’assemblage de la nouvelle Insight. La voiture sera construite à Greensburg, en Indiana, alors que trois établissements en Ohio fourniront la motorisation électrique, le bloc-batteries et le moteur à essence. C’est une somme considérable, et malgré tout, Honda Canada nous dit que l’Insight sera une voiture à faible volume. Du moins, chez nous.

En revanche, il ne s’agit pas d’une voiture complètement renouvelée, puisqu’elle est basée sur la plate-forme de l’actuelle berline Civic et partage quelques éléments de sa carrosserie. Sa calandre ressemble beaucoup à celle de la toute dernière Accord, mais on retrouve quand même un peu de distinction à la partie arrière.

Cette berline peut accommoder cinq passagers, et le constructeur précise qu’il s’agit d’une voiture haut de gamme, donc plus luxueuse qu’une Civic. De série, elle inclut des phares et des feux arrière à DEL, des jantes en alliage de 17 pouces, un climatiseur automatique bizone, des sièges avant chauffants, une chaîne audio à huit haut-parleurs et un système multimédia avec écran tactile de sept pouces. En optant pour la version Touring, on ajoute un toit ouvrant, un garnissage des sièges en cuir, un système de navigation, une borne Wi-Fi 4G LTE, des sièges arrière chauffants, une chaîne audio à 10 haut-parleurs et un écran tactile avec intégration Apple CarPlay et Android Auto.

L’habitacle dispose d’un espace similaire à celui de la Civic, et ce, malgré la présence des batteries sous le siège arrière. Le coffre d’un volume de 427 litres figure parmi les plus spacieux dans le segment des berlines compactes – tout comme celui de la Civic.

Les systèmes de sécurité avancés sont également légion dans l’Insight, puisqu’on fera appel à l’avertissement précollision frontale avec freinage autonome d’urgence, l’avertissement et la prévention de sortie de voie, le régulateur de vitesse adaptatif ainsi que la reconnaissance des panneaux de signalisation.

Hybride en série

L’Insight est équipée d’un quatre cylindres de 1,5 litre à cycle Atkinson, jumelé à un moteur électrique propulseur, un moteur électrique générateur et une batterie au lithium-ion. Le système hybride de cette nouvelle compacte produit 151 chevaux ainsi qu’un couple de 197 livres-pied, drôlement semblable à la puissance d’une Hyundai Ioniq hybride.

Par contre, la petite Honda fonctionne comme une hybride de série, c’est-à-dire qu’elle roule principalement à l’aide de son moteur électrique, alors que le quatre cylindres à essence démarre pour renflouer la batterie et contribuer à faire avancer la voiture au besoin. Le fonctionnement est similaire à celui de la Clarity, mais sans possibilité de la recharger.

On a également pourvu la voiture d’une suspension à jambes de force MacPherson à l’avant et multibras à l’arrière, et dans le cas de la version Touring, des amortisseurs à étanchéité par joint hydraulique afin de procurer un plus grand confort et un silence de roulement accru.

Honda Canada avance une consommation mixte de 4,7 L/100 km pour l’Insight, une moyenne plus élevée que celle de ses rivales, dont la Hyundai Ioniq (à partir de 4,1 L/100 km) et la Toyota Prius (4,5 L/100 km). Le Kia Niro affiche quant à lui une moyenne à partir de 4,7 L/100 km. Même la berline Accord hybride, un peu plus dispendieuse, mais plus spacieuse et raffinée, s’en tire avec une consommation mixte de 5,1 L/100 km.

À un prix oscillant entre 26 000 $ et 30 000 $, la Honda Insight est une voiture intéressante pour son efficacité énergétique et son design plus conventionnel que celui de la Prius. Honda arrivera-t-elle enfin à commercialiser une auto hybride compacte qui séduira les acheteurs?

Feu vert

  • Efficacité énergétique
  • Mieux équipée qu’une Civic
  • Plus abordable qu’une Accord hybride

Feu rouge

  • Ressemble un peu trop à la Civic
  • Motorisation peu excitante prévue
  • Pas de branchement (donc pas de rabais gouvernemental)

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Top 10Top 10 : les hybrides qui consomment le moins
Voici un palmarès qui peut s'avérer très utile si vous êtes en période de décision pour l'achat d'une voiture hybride. Cette nomenclature de dix véhicules lève le rideau sur la consommation d'essence de ces derniers. De la Lexus ES à la Ford Fusion , la fiche de consommation des modèles …
Commentaires