Ford Fusion 2019: À la prochaine, chère berline!

En 2019, si une berline intermédiaire n’est pas excellente sur tous les points, son succès est loin d’être assuré.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2019

Nous en sommes rendus là : la berline intermédiaire de Ford sera discontinuée à la fin de cette année sans remplaçante en vue. Un triste dénouement pour la Fusion qui, malgré sa courte vie sur Terre, s’est montrée fantastique et merveilleusement au point.

Les berlines de moyenne taille, ça ne se vend plus, du moins presque. S’il n’est pas écrit Accord, Camry ou même Altima sur le coffre, celles-ci risquent de dormir longtemps dans la cour du concessionnaire.

Le paradoxe des berlines est le suivant : les consommateurs en achètent de moins en moins, mais en même temps, elles n’ont jamais été aussi bonnes et nombreuses. On parle d’un total de dix rivales dans le segment, toutes bien abouties. Or, même si la belle Fusion nous délaissera bientôt, Ford lui a tout de même apporté une mise à jour afin qu’elle nous quitte avec classe.

Toujours les même bonnes variantes
Côté moteur, les choses demeurent relativement pareilles en 2019, la Fusion l’emporte sur sa concurrence avec pas moins de six options de motorisation bien distinctes, dont quatre à essence et deux hybrides.

Il y en a vraiment pour tous les goûts. Les versions d’entrée de gamme proposent soit un quatre cylindres atmosphérique de 2,5 litres développant 175 chevaux, soit un 1,5 litre turbo de 181 chevaux. Un 2,0 litres turbo alimente les déclinaisons mieux équipées, pouvant également être munies d’un rouage intégral. La Fusion Sport, quand à elle, hérite du fameux V6 biturbo de 2,7 litres EcoBoost produisant 325 chevaux et un couple de 350 lb-pi. Déclinée ainsi, la Fusion accomplit le 0-100 km/h en 5,2 secondes, faisant d’elle l’une des berlines intermédiaires les plus rapides sur le marché. La seule boîte de vitesses proposée pour l’ensemble de ces motorisations est une automatique à six rapports.

Toutefois, ce sont les déclinaisons hybrides et hybrides rechargeables qui sont les plus intéressantes. La Fusion Hybrid, grâce à son moteur quatre cylindres de 2,0 lites jumelé à un petit moteur électrique et à une boîte automatique à variation continue (CVT), enregistre une impressionnante consommation mixte ville/route de 5,6 L/100 km.

La Fusion Energi, la déclinaison hybride rechargeable, quant à elle, élève la conduite verte d’un cran avec son autonomie entièrement électrique. Pour 2019, Ford propose une nouvelle batterie de 9,0 kWh augmentant son autonomie de 35 à 40 km. Autre changement cette année, à part une légère mise à jour esthétique, la suite technologique d’aide à la conduite Co-Pilot 360 vient désormais de série sur toutes les déclinaisons.

Avec autant de versions, laquelle choisir? Dans un monde idéal, on préférait la Fusion Sport pour ses performances et son rouage intégral, mais soyons réalistes, c’est la Fusion Energi qui est de loin la plus logique dans le monde actuel.

Va-t-elle nous manquer?
Bien qu’elle soit avec nous depuis quelques années déjà, la Fusion de génération actuelle demeure une berline somme toute attrayante, confortable et bien ancrée au sol, surtout lorsque vient temps de rouler sur une route sinueuse. Sa suspension drôlement germanique et sa solide construction lui octroient une agilité assez épatante, du moins dans ce créneau, tout en renforçant l’impression de sécurité.

Elle n’est pas aussi sportive qu’une Mazda6, une Honda Accord, ou même une Chevrolet Malibu, mais elle enveloppe ses occupants dans un habitacle spacieux et bien insonorisé. Le design de sa planche de bord et les matériaux utilisés ont été légèrement rehaussés pour 2019. Bien qu’appréciés, ces changements ne modernisent pas l’allure de sa cabine pour autant, révélant plutôt une plate-forme qui commence néanmoins à se faire vieille.

Ford SYNC 3, quant à lui, demeure un système multimédia efficace, mais relativement complexe pour les néophytes. Son point fort est qu’il est rempli de technologies de pointe telles que l’intégration Android Auto / Apple CarPlay, et qu’il incorpore merveilleusement bien des applications comme Spotify et Waze. En revanche, son interface s’avère quelque peu maladroite, surtout lorsque vient temps de trouver des fonctionnalités simples comme changer de poste de radio ou consulter la carte de navigation.

La question qui tue, à l’aube de son extinction, est la suivante : comment la Ford Fusion fait-elle pour se démarquer face à ses féroces concurrentes? À part un vaste choix de moteurs intéressants qui, selon la marque, risquent d’être retirés dès 2019 en faveur de la motorisation rechargeable, elle n’offre justement rien qui lui permettrait de briller plus fort que les autres. Bien qu’elle soit bonne, cette berline, elle n’est pas excellente. Simplement dit, la Fusion est en train de vivre un parcours évolutif triste, mais inévitable. Elle n’a malheureusement pas su s’adapter aux réalités des consommateurs d’aujourd’hui.

Feu vert

  • Habitacle confortable et spacieux
  • Vaste choix de moteurs
  • Déclinaison hybride rechargeable intéressante
  • Ford SYNC 3 convivial

Feu rouge

  • Design discret
  • Plate-forme vieillissante
  • Mécanique à essence bruyante sur les déclinaisons hybrides
  • Peut devenir dispendieuse une fois bien équipée

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéExclusif Surprise! La Ford Fusion n’est pas morte
Environ à la même période l’an dernier, Ford nous annonçait l’abandon prochain de ses voitures en Amérique du Nord, à l’exception de l’emblématique Mustang. Les Focus et C-MAX n’ont pas survécu à l’année-modèle 2018 et le Guide de l’auto a appris aujourd’hui que les Fiesta et Taurus ne seront pas …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires