Honda CR-V 2019: L'art d’écouter les consommateurs

Une formule gagnante pour les consommateurs, et un produit qui ne fait que s’améliorer d’année en année.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2019

Le Honda CR-V est un véhicule qu’on achète avec notre tête. Bien qu’il existe des modèles plus dynamiques, mieux stylisés et plus puissants dans la catégorie des véhicules utilitaires compacts, il en existe peu qui combinent tous les avantages d’un utilitaire à la hauteur du CR-V. Il représente l’option logique, c’est pour cette raison qu’il est facile de le recommander.

En 2017, plus de 50 000 consommateurs canadiens se sont procuré un CR-V, et en Amérique du Nord, Honda a vendu au-delà 450 000 unités, dépassant ainsi le Ford Escape au palmarès des ventes. À l’heure actuelle, il est le deuxième VUS compact le plus vendu au pays, suivant de près le Toyota RAV4. À quoi peut-on attribuer cette forte popularité?

Parmi les pionniers

L’une des causes qui expliquent sa gloire est plutôt simple : le Honda CR-V a été, tout comme le Toyota RAV4, l’un des premiers véhicules du genre à apparaître à la fin des années 90. À l’époque, les véhicules utilitaires étaient de grosses camionnettes fermées et énergivores. Honda et Toyota ont donc innové en jumelant les bienfaits d’un VUS à ceux d’une voiture compacte, une tendance devenue courante de nos jours. Cette avance sur la concurrence a porté fruit pour Honda, car plusieurs preneurs sont désormais propriétaires de leur deuxième, voire de leur troisième CR-V.

Grâce à sa grande fiabilité, ses coûts d’entretien à la baisse et sa valeur de revente remarquable, le petit utilitaire de Honda s’est rapidement bâti une clientèle fidèle qui s’est littéralement soudée à la marque – « Ça fait 20 ans que je roule en CR-V et je n’ai jamais eu de problèmes » –, une habitude d’achat qui s’avère difficile à casser pour la concurrence.

Entièrement repensé pour l’année-modèle 2017, ce CR-V de cinquième génération franchit l’année 2019 pratiquement inchangé. Sa plate-forme demeure partagée avec celle de la Civic, faisant de lui un véhicule plus long, plus large et plus haut que n’importe lequel de ses prédécesseurs. De telles dimensions font du CR-V le VUS compact le plus spacieux du segment, avec un espace de chargement total de 2 146 litres une fois la banquette arrière rabaissée.

Un seul groupe motopropulseur est offert au Canada, soit un quatre cylindres turbo de 1,5 litre, le même que celui de la Civic et de l’Accord. Pour le CR-V, ce moteur développe 190 chevaux et un couple de 179 lb-pi, permettant au véhicule d’afficher des accélérations somme toute agréables compte tenu de sa masse nette de 1 617 kg. Seule une boîte automatique à variation continue (CVT) est disponible. Le CR-V est offert avec un rouage à traction ou intégral.

La force du CR-V est son indéniable équilibre entre le raffinement, le confort, la technologie et la conduite dynamique. Digne des produits Honda, son ergonomie est fanatiquement mise à point, que ce soit au niveau de ses sièges, de ses boutons de climatisation ou de l’information affichée par son instrumentation numérique. Son habitacle fait également preuve d’une qualité d’assemblage exemplaire.

Bien que moins agile qu’un Mazda CX-5 et moins puissant qu’un Chevrolet Equinox muni du moteur 2,0 litres turbo, le CR-V demeure tout de même un utilitaire compétent lorsque l’on a envie de le conduire de façon nerveuse. Son châssis répond dûment aux imperfections de la route, sa suspension est d’une souplesse remarquable pour le créneau et sa boîte CVT fait un merveilleux travail, celui de maintenir la plage de puissance là où elle est la plus efficace. Ce VUS affiche même une consommation d’essence plutôt intéressante, voire l'une des meilleures de la catégorie.

À quand Display Audio?

Certes, il est tellement un bon produit, ce CR-V, qu’il est difficile de lui attribuer des défauts. Toutefois, il n’est pas parfait. Son système multimédia soulève des questionnements. Presque complètement tactile, celui-ci est complexe et distrayant en conduite, et ne permet pas de faire deux choses en même temps, comme consulter la carte de navigation et changer de chaînes de la radio.

Par chance, le système est muni d’un bouton physique pour contrôler le volume et il est compatible avec Android Auto / Apple CarPlay, mais nous attendons néanmoins l’implantation du nouveau système Display Audio que l’on retrouve dans l’Accord, lequel se montre plus convivial sur tous les points.

En observant le Honda CR-V de près, on a l’impression que Honda a écouté les consommateurs et a rempli son petit camion de tout ce dont ils désirent. Sa formule est simple, mais efficace. Tout compte fait, le CR-V répond merveilleusement aux besoins des jeunes familles nord-américaines désirant un véhicule pratique, économique, bien assemblé et surtout, extrêmement fiable.

Feu vert

  • Fiabilité établie
  • Excellente valeur de revente
  • Motorisation économique et efficace
  • Espace de chargement élevé

Feu rouge

  • Système multimédia perfectible
  • Design discutable
  • Motorisation bruyante lorsque sollicitée
  • Peut devenir dispendieux lorsque bien équipé

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Questions des lecteursLes produits Honda sont-ils recommandables?
J’aimerais savoir si vous recommandez les produits Honda malgré la rouille excessive dont ils sont victimes. En raison d’un rappel concernant la rouille, le concessionnaire vient de racheter mon véhicule, un CR-V 2009 qui n’avait que 90 000 km. La seule chose que l’on me propose, c’est un crédit de …
Nouveaux modèlesLe Honda CR-V 2020 devient hybride, mais pas chez nous
Puisque deux des VUS compacts les plus populaires en Amérique du Nord offrent maintenant au moins une option hybride, Honda a décidé d’emboîter le pas avec son CR-V . Cependant, cette nouvelle version ne sera pas disponible au Canada. Avec cet ajout, le premier VUS hybride commercialisé par Honda sur …
Commentaires