Chevrolet Bolt EV 2019: Celle qui a changé la donne

La Bolt EV est depuis devenue LA voiture électrique qui a changé la donne.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2019

En avril 2016, un vent d’enthousiasme soulignait l’ouverture des commandes pour la Tesla Model 3, alors que les clients faisaient la file pendant des heures devant la concession montréalaise de la marque. Ils désiraient éventuellement acquérir une voiture qui n’existait alors qu’au stade de prototype, et plusieurs d’entre eux l'attendent toujours. Pendant ce temps, sans tambour ni trompette, Chevrolet entreprenait la commercialisation de la Bolt EV, qui est depuis devenue LA voiture électrique qui a changé la donne.

Avec son autonomie supérieure à celle de la pionnière Nissan LEAF, et son prix largement inférieur à celui de la Tesla Model S, la Bolt EV de Chevrolet se démarque comme la voiture électrique à prix abordable qui exige le moins de compromis comparativement à une automobile à moteur thermique. Avec elle, la transition de la mobilité à essence vers la mobilité électrique est devenue envisageable pour un plus large public, et non pas seulement pour les électromobilistes convaincus.

Autonomie convaincante

L’autonomie de la Bolt EV est officiellement affichée à 383 kilomètres, selon Chevrolet. Selon plusieurs utilisateurs, son autonomie en conditions d’utilisation réelles, en période estivale, varie entre 350 et 500 kilomètres, selon la vitesse à laquelle elle roule, la circulation à vitesse d’autoroute consommant plus d’énergie que la conduite en ville. En hiver, l’autonomie baisse pour se situer entre 200 et 350 kilomètres, la batterie de la Bolt EV consommant une partie de son énergie pour assurer son propre réchauffement, sans parler du fait que le chauffage de l’habitacle consomme aussi de l’énergie.

À propos, la consommation plus élevée d’énergie en hiver affecte également les véhicules consommant de l’essence, mais cette réalité est masquée par le fait que l’on retrouve des stations-service partout et que le ravitaillement en carburant ne prend que quelques minutes, ce qui fait que l’on ne s’en aperçoit pas vraiment. Avec une voiture électrique, comme la Bolt EV, il faut cependant apprendre à tenir compte des conditions météo et des distances séparant les bornes de recharge pour planifier efficacement un trajet interurbain ou un plus long voyage, en adaptant au besoin la vitesse et la consommation d’énergie. Bref, ça demande un peu plus de planification et c’est tout. Pour une utilisation au quotidien pour l’aller-retour domicile-travail, la question de l’autonomie ne se pose pas et plusieurs utilisateurs se passent même de la recharger quotidiennement.

Cela étant dit, pour être heureux en Bolt EV, il faut installer une borne de 240 volts à son domicile, qui assurera la recharge complète en neuf heures et demie. L’accès aux bornes de recharge du Circuit Électrique, de FLO ou d’autres fournisseurs facilite aussi la vie, particulièrement dans le cas des bornes de recharge rapide, qui permettent de recharger la batterie de zéro à 80% de sa capacité en un peu plus de 70 minutes.

Sur la route

Comme toutes les voitures électriques, la Bolt EV permet de récupérer l’énergie dégagée lors de la décélération ou du freinage pour régénérer la batterie. La Bolt EV est même pourvue d’une palette localisée derrière la branche gauche du volant qui permet de contrôler la décélération et la récupération d’énergie. Avec un peu de pratique, on en vient à conduire la Bolt en appuyant sur l’accélérateur pour la faire avancer et en tirant sur cette palette pour la freiner et même l’immobiliser, sans avoir à appuyer sur la pédale de freins.

Comme le moteur électrique livre son couple maximal de 266 livres-pied dès l’accélération initiale, la Bolt EV décolle avec aplomb et le sprint de 0 à 100 km/h se fait en 7,0 secondes. Le comportement routier est bon dans l’ensemble avec une tenue de route qui est correcte, mais la direction pourrait être plus communicative. On remarque en outre que la Bolt a souvent tendance à sautiller lorsqu’elle roule sur un revêtement de mauvaise qualité, et que les pneumatiques d’origine ont été choisis afin d’optimiser le kilométrage et non l’adhérence en virage.

La Bolt EV prête aussi flanc à la critique pour ce qui est du confort en raison de la fermeté de ses sièges et d’une qualité de finition intérieure qui laisse un peu à désirer puisqu’on remarque certains plastiques bon marché dans l’habitacle. Cependant, toute l’information est bien présentée au conducteur par l’écran qui remplace le traditionnel bloc d’instruments, ainsi que l’écran central en couleurs, et les fonctionnalités Apple CarPlay et Android Auto, qui font partie de la dotation de série.

Le prix de la Bolt peut paraître élevé à priori, mais il faut tenir compte du rabais consenti par le gouvernement du Québec dans ses calculs et, surtout, des coûts d’entretien et d’utilisation qui sont considérablement réduits versus une voiture de taille comparable animée par un moteur à essence conventionnel.

Feu vert

  • Autonomie convaincante
  • Performances appréciables
  • Comportement routier correct
  • Polyvalence de l’habitacle

Feu rouge

  • Autonomie variable en fonction des conditions météo
  • Réseau limité de bornes rapides
  • Confort des sièges
  • Style qui ne fait pas l’unanimité

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueUsain Bolt lance une voiture et elle est électrique
Bolt Mobility, la nouvelle compagnie du multiple médaillé olympique en athlétisme Usain Bolt, a dévoilé hier à Paris un prototype de microvoiture électrique qui porte le nom Nano. Vous vous attendiez à un super coupé sport ultra explosif? Hélas, ce n’est pas le cas. À l’image du sprinter le plus …
ÉlectriqueQuel avenir pour les véhicules électriques chez Chevrolet?
Avec l’annonce récente de la mort de la Volt , le paysage des véhicules électriques s’apprête à changer chez General Motors. Pour en discuter, les animateurs de l’émission Le Guide de l’auto ont reçu Yannick Asselin, directeur commercial et conseiller aux ventes chez Bourgeois Chevrolet. Depuis plusieurs années, ce concessionnaire …
ÉlectriqueL’autonomie de la Chevrolet Bolt EV en hausse pour 2020
Voyant de nouveaux joueurs arriver sur le marché avec une plus grande autonomie, General Motors a décidé de redonner à la Chevrolet Bolt EV ses lettres de noblesse. Après tout, cette dernière a établi une référence pour les voitures électriques abordables lors de son lancement il y a trois ans.
Commentaires