Voici 30 bonnes raisons de passer à la voiture électrique au Québec

La voiture électrique est sur toutes les lèvres par les temps qui courent.

Pour ceux et celles qui se demandent si le passage à un modèle électrique en vaut la peine, voici 30 raisons qui pourraient contribuer à votre réflexion.

Votre portefeuille individuel

  • Votre facture de « carburant » diminuera de 60% à 90%.
  • Vos coûts d’entretien (huile, filtres, etc) seront de 30% à 50% plus bas.
  • Vos freins dureront de 5 à 10 fois plus longtemps.
  • Vous pourrez traverser les ponts de l’A25 et de l'A30 gratuitement.
  • Vous pourrez utiliser les traversiers publics québécois gratuitement.
  • Vos coûts d’assurance auto baisseront grâce à des rabais pour véhicules électriques.
  • Vous aurez accès à un nombre de plus en plus important de commerces (restaurants, hôtels, etc) qui offrent la recharge gratuite.
  • Vous aurez accès à des rabais gouvernementaux allant jusqu’à :

- 4 000 $ pour une voiture électrique d’occasion (gouvernement du Québec)

- 8 000 $ pour une voiture hybride rechargeable ou électrique neuve (gouvernement du Québec)

- 5 000 $ pour une voiture électrique neuve… bientôt (gouvernement du Canada)

Résultat : Le coût total de propriété d’une voiture électrique est donc généralement moins cher que celui d’une voiture à essence de même catégorie.

Notre portefeuille collectif

  • Nous nous enrichirons collectivement en utilisant notre électricité d’Hydro-Québec plutôt que d’enrichir des pétrolières étrangères.
  • Nous contribuerons à créer des milliers de nouveaux emplois de qualité chez une multitude d’entreprises québécoises spécialisées dans le secteur.
  • Nous diminuerons les coûts de nos soins de santé.
Photo: JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Votre environnement et votre santé

  • Vous émettrez beaucoup moins de polluants atmosphériques (sur son cycle de vie complet) qu’en voiture à essence.
  • Vous émettrez beaucoup moins de GES (sur son cycle de vie complet) qu’en voiture à essence.
  • Vous contribuerez collectivement à l’amélioration de la santé cardiaque, pulmonaire et la diminution des cancers des Québécois.
  • Vous conduirez une voiture dont le « carburant » ne pue pas.
  • Vous conduirez une voiture dont le « carburant » ne risque pas de se déverser, de souiller le sol et l’eau, de prendre feu ou d’exploser comme peut le faire l’essence.
  • Vous pourrez préchauffer et dégivrer votre voiture électrique en hiver sans polluer.
  • Vous diminuerez la pollution sonore en conduisant une voiture silencieuse, moins stressante pour les passagers et la communauté environnante.
  • Vous conduirez une voiture dont la source d’énergie est à 99% renouvelable.
  • Vous conduirez une voiture dont les batteries sont réutilisables et jusqu’à 95% recyclables.
Photo: Adobe Stock

Votre quotidien et votre agrément de conduite

  • Vous aurez accès à des voies réservées sur les routes du Québec.
  • Vous ne subirez plus les contrecoups désagréables associés aux changements de vitesse des voitures à essence.
  • Vous aurez accès à de plus en plus de voitures électriques dont l’autonomie dépasse maintenant les 200, 300, 400 et même 500 kilomètres, dépendemment de vos besoins.
  • Vous aurez accès à de plus en plus de véhicules hybrides rechargeables qui vous permettront de rouler en mode 100% électrique de 50% à 90% du temps.
  • Votre principale « station-service »… sera votre propre résidence (90% des recharges sont effectuées à la maison ou au travail).
  • Votre voiture électrique démarrera beaucoup plus facilement en hiver.
  • Vous aurez accès à un réseau de plus en plus imposant de bornes de recharges sur les routes du Québec (dont le principal réseau nous appartient collectivement) ainsi qu’ailleurs en Amérique du Nord.
  • Les voitures électriques sont statistiquement plus fiables que les voitures à essence.
  • La tenue de route d’une voiture électrique est supérieure à celle d’une voiture équivalente à essence.
  • Les voitures électriques ont une accélération plus vive.

… et 7 bonnes raisons de ne pas passer à la voiture électrique au Québec

La voiture électrique n’est effectivement pas la solution pour tous. Voici donc de bonnes raisons qui justifient le fait de ne pas passer à la voiture électrique.

  • Vous n’avez pas besoin d’une voiture.
  • Vous n’avez pas accès à une borne de recharge près de la maison ou au travail.
  • Vous n’utilisez que peu votre voiture actuelle et n’avez pas besoin de la changer.
  • Vous avez accès à un réseau de transport collectif fiable.
  • Vous avez accès à de l’autopartage et/ou du covoiturage.
  • Vous faites du transport actif : vélo, marche, etc.
  • Vous avez besoin d’un véhicule de travail qui doit remorquer de très lourdes charges, ce que ne peut pas faire un véhicule électrique… pour le moment.
Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueRabais pour véhicules électriques d’occasion : quelques éclaircissements
La semaine dernière, le gouvernement du Québec a annoncé lors de la présentation de son budget que le projet pilote de rabais à l’achat d’un véhicule 100% électrique d’occasion était intégré au programme régulier Roulez vert jusqu’en 2021. Les acheteurs intéressés par une voiture 100% électrique d’occasion pourront donc bénéficier …
ÉlectriqueLe casse-tête des subventions pour véhicules électriques
Avec les récentes annonces des différents gouvernements, l’achat d'une voiture électrique pourrait être devenir tentant. Mais attention : mettre la main sur ces fameuses subventions n'est pas si simple pour le moment. Aujourd’hui, un consommateur peut obtenir de Québec une subvention allant jusqu'à 8 000 dollars pour un véhicule neuf, …
ÉlectriqueLe Circuit électrique est en voie de devenir un service essentiel
Les gens qui ne possèdent pas un véhicule électrique l’ignorent généralement, mais Hydro-Québec a lancé en 2012 un réseau de recharge public pour les véhicules électriques nommé le « Circuit électrique ». Le but premier de ce réseau est de soutenir le déploiement des véhicules électriques au Québec en installant …
ÉlectriqueLes ventes de voitures électriques au ralenti au Québec
Les ventes de voitures électriques ont tourné au ralenti au Québec au cours des trois premiers mois de l’année 2019, alors que seulement 2692 voitures électriques ont trouvé preneurs durant cette période. Le 31 mars dernier, 42 088 véhicules électriques (hybrides et rechargeables) roulaient sur les routes du Québec, selon …
BlogueVous n’êtes pas « pris dans le trafic »
Vous n’êtes pas « pris dans le trafic ». Vous êtes le trafic. Explications. 18% d’augmentation… Selon les données statistiques de la SAAQ , le nombre d’automobiles et de camions légers de promenade en circulation au Québec est passé de 4 022 129 en 2007 à 4 758 010 en …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires