Cadillac CT5 2020 : tout ce qu'il faut savoir

La Cadillac CT5 2020 sera présentée demain au Salon de New York. Visant à s’infiltrer dans le segment des berlines de luxe compactes, cette nouvelle voiture, désirant s’en prendre à des rivales allemandes, japonaises, coréennes et suédoises, viendra remplacer à la fois la CTS et l’ATS au sein de la gamme Cadillac.

Il y a une semaine, l’équipe du Guide de l’auto participait à un événement privé, organisé par General Motors à Detroit, au sujet de cette bagnole. Cadillac nous a non seulement donné de l’information supplémentaire à propos de la berline, mais la division de luxe de General Motors en a aussi profité pour discuter avec nous de son avenir.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur la Cadillac CT5 2020.

Photo: William Clavey

Les berlines restent

« Les bonnes berlines sont encore là ». C’est ce que Steve Carlisle, président de Cadillac nous a répondu lorsque nous l’avons remercié de commercialiser une berline, et non un autre VUS.

Cadillac comprend que, bien que les véhicules utilitaires aient pris une grande partie du parc automobile, il existe toujours un besoin pour la berline de luxe, un besoin assez significatif pour justifier non un, mais deux nouveaux modèles. Nous voyons aujourd’hui la CT5, mais une CT4 – une berline de luxe sous-compacte – est également prévue dans un avenir rapproché.

Tout ça fait partie de la mission du constructeur d’ajouter une nouvelle voiture à sa gamme tous les six mois jusqu’à la fin de l’année 2020. Nous risquons donc de voir apparaître cette mystérieuse CT4 vers la fin de cette année.

Photo: William Clavey

Pour l’instant, concentrons-nous sur la CT5. Elle est toujours assemblée sur la plate-forme Alpha, la même qui supporte la CTS et l’ATS actuelles, mais elle a été considérablement renforcée grâce à des matériaux plus solides et allégés. Les ingénieurs en ont ensuite profité pour allonger l’empattement et étirer les roues aux extrémités de l’auto, afin d’abaisser le centre de gravité, tout en augmentant l’espace de l’habitacle.

Entre les deux

Côté dimensions, bien que Cadillac la qualifie de compacte, elle réside plutôt entre la catégorie des compactes et des intermédiaires. De ce côté, elle fait penser à une Acura TLX.

Deux motorisations à essence seront au menu, soit un quatre cylindres turbo de 2,0 litres d’une puissance de 237 chevaux et d’un couple 258 lb-pi, ou si vous préférez, 350 newtons-mètres. Nous précisons, car c’est ainsi que va la nouvelle nomenclature de Cadillac. Cette variante s’appelle donc la 350T.

Photo: William Clavey

Le deuxième moteur est un V6 biturbo de 3,0 litres produisant 335 chevaux et 400 lb-pi. L’automobile se nomme 550T, et comme sa petite sœur, elle sera uniquement équipée d’une boîte automatique à dix rapports. Pour le moment, les spécifications américaines stipulent qu’il sera possible de se procurer une CT5 avec rouage à propulsion, ou intégral. Nous ne serions toutefois pas surpris de retrouver les quatre roues motrices de série sur l’ensemble de la gamme canadienne.

Côté design, on a décidé de demeurer subtil, sans perdre l’identité phare de Cadillac. On vous avoue que la CT5 est nettement plus jolie en vrai que sur photo en raison de son allure trapue et de ses ailes bombées.

Des choix

La bonne nouvelle, c’est que l’habitacle est nettement plus spacieux que celui de la CTS, surtout à l’arrière où il y a un bon dégagement pour les jambes. La banquette est confortable, mais le dégagement pour la tête est un tantinet obstrué par la ligne de toit.

Trois déclinaisons seront offertes : Luxury, Premium Luxury et Sport. Chacune arbore des thèmes différents, que ce soit sur le plan esthétique ou concernant le groupe d’options. Les variantes plus luxueuses sont enrichies de boiseries véritables et de cuirs, d’agencements de matériaux, et de couleurs de carrosserie distinctes, tandis que la Sport vient ornée de véritable fibre de carbone, de sièges sport, ainsi que de freins et d’amortisseurs plus performants.

Photo: William Clavey

La planche de bord se présente sous un design moderne et simple, intégrant la plus récente version de Cadillac CUE. Comme dans le XT4, celui-ci s’active par l’écran tactile ou via une molette centrale. Déjà très réussi, il ajoute, pour la CT5, un deuxième bouton physique (en plus du contrôle du volume), permettant aussi de naviguer l’interface.

Cadillac mise davantage sur la conduite autonome pour 2020, et la CT5 ne fait pas exception. Elle intégrera la dernière génération de l’ensemble d’aide à la conduite sur l’autoroute, Super Cruise.

Où est l’électrique?

Au Salon de Detroit, plus tôt cette année, Cadillac déclarait que son avenir serait électrique. Une bonne nouvelle, mais ce qui nous chicote, c’est que depuis cette annonce, tous les nouveaux modèles ayant été dévoilés par le constructeur – le XT6 et la CT5 – sont propulsés par l’essence. C’est curieux, car la CT6 s’offre pourtant en déclinaison hybride rechargeable, et nous savons très bien, grâce à la Bolt, que General Motors dispose d’une bonne technologie électrique.

Photo: William Clavey

De ce fait, Steve Carlisle a pris le temps de préciser que l’avenir de Cadillac n’est pas hybride rechargeable, mais entièrement électrique. Il stipule que le retrait de la Volt au sein de General Motors a servi de message à l’industrie automobile. « Phase 1, c’était la Volt. Phase 2, la Bolt », a-t-il affirmé.

En même temps, Carlisle a avoué que les voitures à essence ne nous quitteront pas de sitôt, tant en Amérique du Nord, qu’en Europe et en Chine. Bien que le Québec semble être le paradis de l’électrification des transports, ce n’est pas le même discours partout en Amérique du Nord. Cadillac a toutefois confirmé que d’ici les trois prochaines années, un véhicule de luxe entièrement électrique fera effectivement partie de sa gamme.

De plus, un ingénieur ayant travaillé sur la CT5 nous a confié que la plate-forme sur laquelle repose la berline est capable d’accommoder une motorisation électrique. On nous a également mentionné que la nomenclature en newton-mètre a été justement pensée pour une motorisation électrifiée.

La Cadillac CT5 2020 arrivera en concession à l’automne 2019. Le prix de vente et les spécifications propres au marché canadien n’ont pas encore été confirmés, mais nous n’avons aucun doute qu’elle sera une berline compétente. Après tout, Cadillac nous a démontré son savoir-faire en la matière avec les ATS et CTS. Reste à voir si cette fois, les consommateurs s’y intéresseront.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

New YorkCadillac CT5 2020 : une nouvelle berline s'en vient chez Cadillac
Cadillac ne laisse pas tomber le morceau avec les berlines. Bien que le constructeur concentre désormais ses efforts sur la commercialisation de VUS, la division luxueuse de General Motors présente, en marge du Salon de New York, une toute nouvelle berline. Voici la CT5 2020. La stratégie d’Acura Étant donné …
Actualité«Cadillac en ligne», une nouvelle façon de magasiner
Cadillac est en train de se réinventer en matière de produits , mais aussi dans son approche de marketing et la façon dont elle interagit avec les consommateurs. La marque de luxe a récemment transformé un studio de film de Toronto de 10 000 pieds carrés afin d’inaugurer une salle …
Dossiers et conseilsAbonnement automobile : une alternative à la location?
Traditionnellement, il y a deux façons de se procurer une voiture neuve : l’achat et la location. Mais depuis quelque temps, on voit arriver une nouvelle tendance d’achat, celle de l’abonnement directement auprès des constructeurs automobiles. L’idée semble intéressante, et quelques grandes marques l’offrent actuellement, mais est-ce que cette nouvelle …
Pleins feux surLe Guide de l’auto s’en va voir les Cadillac CT4-V et CT5-V
Alors qu’on croyait que Cadillac avait jeté la serviette avec ses berlines en sacrifiant ses ATS et CTS, voilà que le prestigieux constructeur américain réussit à nous surprendre. Cadillac a convié l’équipe du Guide de l’auto à Détroit cette semaine pour le dévoilement de deux voitures de haute performance, la …
SurvolCadillac CT5 2020 : cinq choses à savoir
En marge du plus récent salon de l’automobile de New York, Cadillac a présenté une nouvelle berline de luxe, la CT5. En attendant son arrivée chez les concessionnaires, voici cinq choses à savoir à son sujet. Elle remplace la CTS Plus petite que l’actuelle CT6, la CT5 remplace la CTS …
Commentaires