Vie de van : un nouveau livre pour les amateurs de #vanlife

Juste à temps pour l’arrivée du printemps, un nouveau livre dédié au phénomène « Vanlife » vient d’être lancé au Québec.

Vie de van, c’est l’œuvre de Julien Roussin-Côté, fondateur du blogue Go-Van, qui vit lui-même dans son véhicule à temps plein depuis près de cinq ans. À l’aide de ce bouquin, l’auteur compte démystifier certaines croyances en lien avec ce phénomène qui rassemble de plus en plus d’adeptes.

Êtes-vous fait pour la Vanlife? Combien coûte la vie sur la route? Que faut-il prévoir avant de partir pour un long voyage? Comment les nomades numériques trouvent l’équilibre entre le travail et l’aventure? Voilà le genre de questions auxquelles ce livre tente de trouver une réponse.

Photo: Frédéric Mercier

Bien avant ça, le livre Vie de van fait rêver. Parsemé de photos toutes plus magnifiques les unes que les autres, le bouquin de 304 pages donne inévitablement envie de prendre a route.

Des déserts du Nevada aux glaciers de la Patagonie, le livre présente les récits de plusieurs « vanlifers » qui ont pris la décision de quitter leur « 9 à 5 » pour une vie assurément moins confortable, mais ô combien plus excitante.

En librairie depuis le 3 avril, Vie de van a été officiellement lancé la semaine dernière dans les locaux de VanLife Mtl, une entreprise montréalaise qui transforme des vans en maisons sur roues et qui offre un service de location.,

Photo: Frédéric Mercier

La Vanlife au Guide de l’auto

En marge de ce lancement, il a d’ailleurs été question du phénomène « Vanlife » à l’émission Le Guide de l’auto, diffusée sur QUB Radio.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Voitures anciennes7 choses à savoir avant d’acheter un Westfalia
Après des mois de recherche, je suis finalement propriétaire d’un Westfalia! Un Vanagon 1990 avec 240 000 kilomètres au compteur. À force de magasiner et de jaser avec des maniaques de West, j’ai fini par apprendre deux ou trois trucs sur ces véhicules. Si vous voulez vous aussi vous gâter …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires