Toyota offre gratuitement près de 24 000 brevets pour les véhicules électrifiés

Tokyo | Le premier constructeur d’automobiles japonais, Toyota, a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de près de 24 000 technologies brevetées, afin de faciliter la croissance du parc de véhicules électrifiés, notamment les modèles hybrides.

«Cela inclut les brevets obtenus en plus de 20 ans de développement de technologies pour véhicules hybrides [double motorisation, à essence et électricité]», a précisé le pionnier dans ce domaine.

Toyota a commercialisé sa première voiture hybride, la Prius, en 1997.

Le groupe dit vouloir de la sorte «contribuer à promouvoir davantage l’utilisation généralisée des véhicules électrifiés et, ce faisant, aider les gouvernements, les constructeurs d’automobiles et la société dans son ensemble à atteindre les objectifs liés au changement climatique».

Concrètement, Toyota accorde aux autres constructeurs des licences sans redevance sur les brevets concernés et, parce que cela mobilise des ressources, «fournira un support technique payant à ceux développant et vendant des véhicules électrifiés lorsqu’ils utilisent les technologies de moteurs, batteries ou autres conçues par Toyota».

«Compte tenu du nombre élevé de demandes d’informations que nous recevons sur nos systèmes d’électrification de véhicules, nous pensons que le moment est venu de coopérer», a expliqué Shigeki Terashi, vice-président directeur de Toyota, cité dans un communiqué.

«Si le nombre de véhicules électrifiés s’accélère de manière significative au cours des dix prochaines années, ils deviendront la norme et nous espérons jouer un rôle dans ce processus», a-t-il ajouté.

Les technologies de base dont l’usage est désormais libre de droits jusqu’à 2030 peuvent servir au développement de divers types de véhicules électrifiés, notamment les véhicules hybrides rechargeables (PHEV) et les véhicules électriques à pile à combustible (FCEV), a précisé Toyota.

Ce n’est pas la première fois que Toyota prend ce genre d’initiatives, qui visent à diffuser largement des technologies en levant le frein du brevet.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueLe casse-tête des subventions pour véhicules électriques
Avec les récentes annonces des différents gouvernements, l’achat d'une voiture électrique pourrait être devenir tentant. Mais attention : mettre la main sur ces fameuses subventions n'est pas si simple pour le moment. Aujourd’hui, un consommateur peut obtenir de Québec une subvention allant jusqu'à 8 000 dollars pour un véhicule neuf, …
BaladoQuel avenir pour les voitures électriques?
Les voitures hybrides et électriques représentent-elles vraiment l’avenir des conducteurs nord-américains? Pas si vite, répond Antoine Joubert. Le coanimateur de l’émission Le Guide de l’auto , diffusée sur QUB Radio , est revenu sur le sujet en commentant la possible commercialisation d’une variante hybride rechargeable des Jeep Compass et Renegade.
Commentaires