Exclusif Hyundai Sonata 2020 : un design plus affirmé

Points forts
  • Design extérieur plus affirmé
  • Châssis très rigide
  • Bon comportement routier
  • Design intérieur premium
Points faibles
  • Performances très moyennes du moteur 1,6 T
  • Pas de rouage intégral
  • En attente des variantes hybrides
  • Direction un peu légère
Évaluation complète

La huitième génération de la Hyundai Sonata a été dévoilée sur la toile, et sera présentée au public pour la première fois au public au Salon de l’auto de New York le 17 avril prochain.

Un mois avant sa première sortie publique, nous avons eu l’occasion de la conduire dans la région de Séoul, une exclusivité du Guide de l’auto. La commercialisation de la Sonata 2020 débutera vers la fin du mois de novembre 2019 au Canada.

Avec le modèle de huitième génération, Hyundai propose une berline aux allures de coupé, qui émule celle des Audi A5 et A7, et qui arbore un design beaucoup plus radical que celui du modèle antérieur.

Au premier coup d’œil, on remarque la ligne de toit très fuyante vers l’arrière, ainsi que le nouveau visage qui affiche une calandre et des blocs optiques fortement inspirés du concept Le Fil Rouge introduit en première mondiale au Salon de l’auto de Genève en mars 2018.

Les designers ont aussi fait preuve d’audace en étirant les feux de jour sur la surface même du capot. Lorsque la voiture n’est pas en mouvement, ces feux de jour sont dissimulés sous une baguette qui devient transparente quand la voiture est en marche. Cet élément de design, aussi fascinant qu’inédit, produit un effet remarquable et permet à la Sonata de se distinguer dans le paysage automobile. Par contre, on s’inquiète de la complexité pour le remplacement en cas de bris ou d’accident.

La Sonata sera également disponible en livrée Sport qui affiche une calandre noire, ainsi qu’un bouclier avant modifié, et roule sur des jantes dédiées à ce modèle.

Photo: Hyundai Motor Corporation

La transformation se complète avec un habitacle au design aussi ambitieux que celui de la carrosserie. La planche de bord prend la forme d’une aile dont le look est inspiré d’un avion furtif, selon les designers, et intègre un écran de 10,3 pouces disposé à l’horizontale servant d’interface avec le système d’infodivertissement, alors que le bloc d’instruments est remplacé par un autre écran de 12,3 pouces dont l’affichage est paramétrable.

De plus, la boîte automatique est contrôlée électroniquement par des boutons-poussoirs. Le look est à la fois moderne et évoque un certain cachet propre aux voitures de luxe. Bref, une belle réussite pour ce qui est du design extérieur et intérieur.

Un seul moteur

Pour le Canada, un seul moteur est au programme, soit le quatre cylindres turbocompressé de 1,6 litre développant 180 chevaux et 195 livres-pied de couple que l’on retrouvait sous le capot du Tucson. La consommation moyenne de la Sonata 2020 est estimée à 7,6 litres aux 100 kilomètres avec ce moteur jumelé à la boîte automatique à huit rapports. Aux Etats-Unis, la Sonata 2020 sera également disponible avec un quatre cylindres de 2,5 litres générant 191 chevaux et 181 livres-pied de couple, mais il ne sera pas offert au Canada.

Photo: Hyundai Motor Corporation

Pas de rouage intégral

Bien que la tendance actuelle chez certains constructeurs priorise l’ajout de la transmission intégrale sur les berlines, comme en témoignent les récentes Nissan Altima et Mazda3, Hyundai n’offrira pas un rouage intégral sur la Sonata 2020, du moins pour l’instant.

À ce sujet, précisons que la Sonata 2020 est élaborée sur une toute nouvelle architecture, appelée N3, qui servira également de base pour la conception de nouveaux modèles, dont des multisegments et des VUS. Il est donc acquis que cette plate-forme peut recevoir un rouage intégral et le projet de l’ajouter éventuellement à la Sonata est actuellement à l’étude, selon la direction de la marque. Idem pour la motorisation hybride.

Comme les trois dernières générations de la Sonata ont été disponibles avec une motorisation hybride classique et que les deux dernières générations l’ont été avec une motorisation hybride rechargeable, c’est une évidence que ces types de motorisation seront également proposés sur la Sonata 2020 dans un avenir rapproché.

Photo: Hyundai Motor Corporation

Sur la route

Pour ce premier contact, nous avons pu conduire sur les routes publiques une Sonata animée par un quatre cylindres atmosphérique de 2,0 litres, qui ne sera pas offert au Canada.

Par la même occasion, nous avons fait un tour de la piste d’essais dynamiques du centre de recherche et de développement de Hyundai au volant d’une autre voiture animée par le quatre cylindres turbocompressé de 1,6 litre qui sera le seul moteur disponible chez nous.

Premier constat, le châssis de la Sonata 2020 est très rigide et la dynamique ne prête pas flanc à la critique, exception faite d’une direction un peu légère.

La tenue de route est très bonne, notre voiture d’essai était équipée de pneus Pirelli P Zero, et le comportement routier est très satisfaisant. Sur la piste, le moteur turbocompressé de la Sonata s’est montré à la hauteur, mais sans plus, et cette auto coréenne souffrira de la comparaison directe avec la concurrence équipée de moteurs plus performants. Ce bref essai sur circuit nous a également permis de constater que les calibrations des suspensions des bagnoles destinées au marché nord-américain sont légèrement plus fermes que celles choisies pour le marché local.

Photo: Hyundai Motor Corporation

Côté sécurité et connectivité, la Sonata 2020 regorge de dispositifs d’aides à la conduite, mais comme Hyundai Canada n’a pas encore établi sa stratégie de mise en marché pour cette voiture, il est impossible de confirmer quels équipements feront partie de la dotation de série, et sur quelles déclinaisons.

Une chose est sûre, la Sonata 2020 sera dotée chez nous du dispositif permettant au conducteur de la faire avancer en ligne droite au moyen de la télécommande pour la dégager d’un espace de stationnement trop serré pour permettre l’accès à bord. À l’inverse, ce dispositif permet aussi au conducteur de quitter la voiture pour ensuite la faire reculer en ligne droite pour rejoindre un espace exigu. Cool.

En fin de compte, la Sonata 2020 revient aux sources, en renouant avec un design plus expressif qui marque un clivage évident avec le modèle antérieur, lequel était de facture plus classique côté design. Dommage cependant que l’on doive patienter pendant une période indéterminée avant de la voir se pointer avec le rouage intégral ou la motorisation hybride.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

New YorkVoici la nouvelle Hyundai Sonata 2020
Hyundai présentera au prochain Salon de l’auto de New York la toute nouvelle Hyundai Sonata 2020, et histoire de nous mettre l’eau à la bouche avant sa première officielle, le constructeur vient de laisser filtrer quelques images nous permettant d’avoir un premier aperçu. Côté style, le modèle s’inspire du concept …
guideauto.tvEn studio : devrais-je changer mon Hyundai Sonata pour un Kona?
La hausse des ventes des véhicules utilitaires sport est impressionnante depuis quelques années. On constate que les VUS grugent les parts de marché aux berlines. Mais est-ce qu’un VUS a toujours la même signification qu’il y a une dizaine d’années? Irène, une lectrice du Guide de l’auto se demande si …
Pleins feux surHyundai Sonata 2020 : à l'essai cette semaine
Le Guide de l’auto est en route vers Séoul en Corée du Sud pour un premier contact avec la Hyundai Sonata 2020, avant même sa première mondiale officielle qui devrait logiquement survenir au Salon de l’auto de New York à la mi-avril. Le moins que l’on puisse dire, c’est que …
Commentaires