BMW Série 7 2020 : remise à niveau pour la 6e génération

Points forts
  • Motorisations performantes
  • Autonomie électrique (BMW 745Le xDrive)
  • Confort souverain
  • Connectivité bonifiée
Points faibles
  • Look controversé (calandre)
  • Prix élevés
  • Tarif des options
  • Gabarit imposant
Évaluation complète

FARO, Portugal – La Série 7 actuelle est présente sur le marché depuis 2015. Pour l’année-modèle 2020, la berline de luxe du constructeur bavarois s’offre une remise à niveau sur les plans technique et esthétique. Style en mutation, nouveaux moteurs et nouvelles fonctionnalités sont les fers de lance de cette mise à jour.

Côté style, cette automobile évolue en affichant un look partagé avec les récentes Série 8, ainsi que le VUS de grande taille X7. La calandre à doubles naseaux, qui est l’élément de design le plus distinctif de BMW, est maintenant plus grande dans une proportion de 40% que celle du modèle antérieur, rien de moins…

Cette modification importante au « visage » de la Série 7 se complète par un bouclier avant redessiné et des blocs optiques plus affilés qui adoptent la technologie DEL de série, alors que les phares Laserlight sont livrables en option. À l’arrière, la grande berline reçoit de nouveaux feux arrière plus minces, reliés par une bande lumineuse soulignant la largeur de la voiture. La Série 7 restylée reçoit aussi de nouveaux embouts d’échappement peints en noir ou en gris cérium.

Photo: Daniel Krause

Techno 2.0

Du côté de l’habitacle, la transformation est moins radicale concernant le design, la planche de bord conservant le look que l’on connaît déjà. Les stylistes ont ajouté un design de type diamant, offert en option, pour la sellerie en cuir, mais c’est à peu près tout.

Toutefois, le côté techno de la Série 7 est rehaussé d’un cran par l’adoption de la dernière version du système de télématique iDrive avec menus personnalisables et fonction d’assistant personnel. Fonctionnant un peu comme Alexa ou Google, ce dispositif répond à des commandes vocales simples pour la mise en marche des divers systèmes de la voiture, notamment la navigation ou le chauffage et la climatisation. De plus, la Série 7 est dotée d’un système de conduite semi-autonome permettant au conducteur de lâcher le volant lorsque la voiture circule à moins de 60 kilomètres/heure dans un embouteillage, tant et aussi longtemps que le conducteur demeure attentif.

Photo: Daniel Krause

Trois moteurs, deux empattements, une boîte et un rouage

Au Canada, les Série 7 se présentent en quatre déclinaisons, dont trois sont à empattement allongé et animées par le moteur V12 biturbo (M760Li xDrive), le V8 biturbo recalibré (750Li xDrive) et la motorisation hybride rechargeable (745Le xDrive).

La quatrième mouture , laquelle adopte un empattement ordinaire, est exclusivement animée par le V8 biturbo (750i xDrive). Toutes ces variantes reçoivent une nouvelle boîte automatique à huit rapports, laquelle fait l’objet d’une calibration spécifique sur la 745Le xDrive, ainsi que le rouage intégral, et seront disponibles dès la mise en marché au printemps 2019.

Photo: Daniel Krause

Au volant

Au cours de ce premier contact, nous avons pu prendre le volant de la 750Li xDrive à moteur V8 biturbo et de la 745Le xDrive à motorisation hybride rechargeable. Et si la à moteur V12 brillait par son absence lors de ce lancement, vous pouvez toujours vous rabattre sur cet essai de la M760Li xDrive précédente, la motorisation étant identique.

Le V8 biturbo de 4,4 litres, partagé avec la Série 8, a été recalibré afin de développer 80 chevaux de plus qu’auparavant, tandis que le couple a été rehaussé de 74 livres-pied. C’est donc une cavalerie de 523 chevaux et de 553 livres-pied qui déferle lors de l’accélération à pleine charge, permettant d’abattre le 0-100 kilomètres/heure en 4,1 secondes, une performance impressionnante dans le cas d’une berline de grand luxe qui pèse deux tonnes métriques.

Photo: Daniel Krause

Mais c’est surtout la manière avec laquelle la 750 fait la démonstration de son potentiel de performance qui impressionne. En quelques mots, la voiture décolle avec un aplomb absolument remarquable, tout en conservant une stabilité sans faille et un confort souverain alors que le moteur livre son maximum et que le paysage se met à défiler de plus en plus vite.

Grâce à la suspension pneumatique adaptative avec amortisseurs contrôlés électroniquement, qui est de série, le comportement routier de la voiture devient paramétrable selon plusieurs modes, afin de privilégier le confort ou la dynamique. Lors de notre prise en mains, le mode Adaptive s’est avéré le plus impressionnant avec sa calibration automatique en fonction du style de conduite, des mouvements du volant et de l’accélérateur et du rapport de boîte engagé.

Avec ce mode, la Série 7 suit le tempo imposé par le conducteur. Une conduite coulée sur une route comportant de longs virages à grand rayon fait en sorte que les liaisons au sol demeurent assez souples pour assurer un excellent confort. La transformation s’opère automatiquement lors d’une conduite plus soutenue sur route sinueuse comportant des virages serrés, la Série 7 s’adaptant automatiquement aux freinages plus appuyés, aux transitions latérales plus rapides et aux accélérations plus intenses.

Photo: Daniel Krause

La 745Le xDrive

La variante hybride rechargeable abrite nouvelle motorisation composée d’un moteur thermique six cylindres en ligne de 3,0 litres, plus puissant que l’ancien quatre cylindres, et d’un moteur électrique alimenté par une batterie lithium-ion d’une capacité de 12 kWh qui remplace celle de 9,2 kWh du modèle antérieur. En mode Sport, l’ensemble développe 394 chevaux et un couple maximal de 442 livres-pied, assez pour un chrono de 5,1 secondes pour le 0-100 kilomètres/heure, soit seulement une seconde de plus qu’avec le V8.

Selon les ingénieurs de la marque, la plus grande capacité de la batterie signifie que l’autonomie est chiffrée à plus de 50 kilomètres, lorsque les conditions sont idéales, et la voiture peut atteindre une vitesse maximale de 130 kilomètres/heure en mode électrique. Plusieurs modes de conduite sont proposés, dont le mode Hybrid avec lequel la voiture détermine elle-même quelle source d’énergie est utilisée. Le mode Electric signifie que la voiture carbure aux électrons seulement, alors que le mode Sport met à la fois le moteur thermique et le moteur électrique à contribution. Finalement, le mode Battery Control permet de préserver la charge électrique pour une utilisation ultérieure, dans une zone urbaine par exemple, et aussi de recharger la batterie en roulant avec le moteur thermique en marche.

Photo: Daniel Krause

Sur la route, la 745Le xDrive se comporte comme une authentique Série 7 avec un niveau de performances qui est tout à fait adéquat et un confort rehaussé en mode électrique alors que la voiture est remarquablement silencieuse. Évidemment, l’attrait principal de cette variante à motorisation hybride rechargeable est l’accès aux voies réservées pour le covoiturage, même si l’on est seul à bord, ainsi que l’accès sans frais aux zones urbaines où la circulation automobile est tarifée dans certaines grandes métropoles. Si la 745Le xDrive existe, c’est surtout pour cela.

Les BMW de Série 7 2020 feront leur entrée sur notre marché au mois d’avril 2019 et l’échelle de prix varie de 119 800 $ pour la 750i xDrive à empattement ordinaire à 126 400 $ pour la 750Li xDrive à empattement allongé, frais de transport et de préparation en sus. La 745Le xDrive à motorisation hybride rechargeable commande un prix de 122 300 $ alors que la M760Li xDrive à moteur V12 coûte 173 100 $. Ces tarifs sont, pour la plupart, voisins de ceux du modèle antérieur, le constructeur bavarois faisant une chaude lutte à Mercedes-Benz dans ce créneau très lucratif de la berline de grand luxe au pays.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéUne mise à jour pour la BMW Série 7 2020
BMW a révisé sa berline porte-étendard Série 7 pour le millésime 2020, qui sera en vente dès le mois d’avril, avec un nouveau style, de nouvelles motorisations et de nouvelles technologies de pointe. Les changements au design extérieur de la Série 7 s’étendent au capot, aux phares, aux parechocs, aux …
Pleins feux surCette semaine, on conduit la BMW Série 7 2020
Le Guide de l’auto est en route vers Faro au Portugal pour un premier contact avec la BMW Série 7 redessinée pour 2020 . Présente sur le marché depuis 2015, la berline de grand luxe de sixième génération du constructeur bavarois fait maintenant l’objet d’une remise à niveau côté design, …
BuzzBMW utilise l'horreur pour promouvoir son système de conduite autonome
La publicité est un outil de communication formidable et efficace lorsqu’elle est utilisée de manière créative. Il y a quelques jours, BMW a publié une vidéo publicitaire originale sur ses réseaux sociaux. Le constructeur a eu recours à l’épouvante et à l’humour pour faire la promotion de son système de …
ActualitéLe gros V12 de BMW est sauf jusqu’en 2023 au moins
Alors que Mercedes-AMG a annoncé l’élimination graduelle de ses voitures à moteur V12, son rival domestique BMW prévoit conserver son V12 biturbo pendant au moins quatre autres années, soit jusqu’à ce que la berline de Série 7 profite d’une refonte complète. « Nous allons garder le V12 pour le reste …
Commentaires