BMW X7 2019 : en haut de l’échelle

Points forts
  • De l’espace pour six ou sept personnes en tout confort
  • Excellentes performances avec les deux motorisations
  • Finition et qualité des matériaux impressionnantes
Points faibles
  • Prix élevé (xDrive50i)
  • Marchepieds optionnels inutiles
  • Larges piliers avant réduisent la visibilité vers l’extérieur
Évaluation complète

Il y a beaucoup de VUS dans la gamme de BMW, mais il en manquait toujours un. Jusqu’à maintenant.

Afin de concurrencer le Mercedes-Benz GLS, le Range Rover, le Lexus LX et l’Infiniti QX80, BMW vient de lancer le très anticipé X7, un VUS grand format qui sera en vente ce mois-ci.

Il se mesurera également aux mammouths Cadillac Escalade et Lincoln Navigator, les deux plus gros modèles de ce segment — surtout en version à empattement allongé. BMW serait-il tenté de concevoir un X9 encore plus imposant? Probablement pas, car le X7 est franchement assez gros.

Le BMW X5 2019 redessiné et le X7 sont construits sur des plates-formes similaires, mais les représentants du constructeur ont précisé qu’une fois l’architecture de base définie, les plates-formes des deux véhicules ont été mises au point séparément. L’empattement du X7 est plus long de 130 millimètres et la longueur hors tout de 229 mm par rapport aux proportions du X5. La largeur est quasi identique, mais la ligne de toit du X7 est environ 50 mm plus haut. Les dimensions du GLS, que l’on peut facilement considérer comme le principal rival du X7, sont presque pareilles.

Pour l’instant, deux moutures du BMW X7 2019 sont proposées. La version xDrive40i est équipée d’un six cylindres turbocompressé de 3,0 litres produisant 335 chevaux ainsi qu’un couple de 330 livres-pied entre 1 500 et 5 200 tr/min. Il est associé à une boîte automatique à huit rapports et, bien sûr, au rouage intégral xDrive.

La livrée xDrive50i profite d’un V8 biturbo de 4,4 litres déballant 456 chevaux ainsi qu’un couple de 479 livres-pied entre 1 500 et 4 750 tr/min. Selon BMW, elle peut accélérer de 0 à 100 km/h en 5,4 secondes, alors que le xDrive40i accomplirait la même tâche en 6,1 secondes.

Photo: Michel Deslauriers

Les deux moteurs sont doux, puissants, et semblables à ceux offerts dans le nouveau X5. Le six cylindres turbo est probablement le choix populaire dans ce dernier, mais est-ce que les acheteurs du X7 seraient plutôt attirés par le V8? Quelques milliers de dollars de plus sur le prix final ne changent pas grand-chose sur les mensualités après tout. Notons qu’avec l’équipement approprié, les deux VUS peuvent remorquer jusqu’à 3 402 kilogrammes (7 500 livres).

Afin de démontrer les talents du BMW X7 2019, le constructeur a organisé une tournée panaméricaine de Spartanburg en Caroline du Sud – là ou le VUS est assemblé – à Palm Springs en Californie. Les journalistes canadiens ont été invités à la quatrième étape du voyage, de Tallahassee en Floride jusqu’à Baton Rouge en Louisiane. En une journée, nous avons parcouru 750 kilomètres, traversant les pointes du sud de l’Alabama et du Mississippi en un après-midi. Avec le X7 à moteur six cylindres, nous avons observé une moyenne de consommation d’environ 9,0 L/100 km.

Le X7 est-il un véhicule confortable sur l’autoroute? Absolument. Et outre un léger bruit de vent, sa cabine est très silencieuse... comme presque tous ses concurrents.

En mode Comfort, le roulement du BMW est douillet, avec un plus grand rebond de suspension afin d’absorber les imperfections de la route le plus possible. En mode Sport, les amortisseurs sont raffermis pour rendre le X7 plus dynamique, en ligne avec la philosophie de conduite sportive du constructeur. On ne peut camoufler la masse de 2,5 tonnes du véhicule, mais il se conduit comme l’on s’y attend d’un produit BMW. Une édition M Performance n’est pas dans les plans, du moins pour l’instant.

Le X7 est équipé de série avec trois rangées de sièges et, dans la rangée médiane, on peut remplacer la banquette à trois passagers par deux sièges individuels — réduisant évidemment la capacité de sept à six occupants. Cette troisième banquette fournit assez d’espace durant les longs trajets, si les passagers assis à cet endroit ne sont pas trop grands. Le X5 compte cinq places, ou sept avec sa troisième rangée optionnelle. En passant, oublions les marchepieds disponibles en option, qui s’avèrent inutiles sauf pour salir nos pantalons...

Dans l’aire de chargement, on retrouve des boutons pour abaisser ou relever les sièges de troisième rangée et repousser ceux de deuxième rangée vers l’avant. Le volume de chargement maximal s’élève alors à 2 120 litres, et lorsque toutes les places sont occupées, il reste environ 300 litres pour y loger quelques sacs — plus ou moins ce qu’offrent les autres VUS du segment.

Photo: Michel Deslauriers

On dit du BMW X7 2019 qu’il est l’équivalent VUS de la berline de Série 7, signifiant qu’il s’agit de l’utilitaire le plus luxueux de la gamme. En réalité, on dirait plutôt une version plus cossue du X5. Le cuir perforé Vernasca et le cuir Merino BMW Individual sont disponibles dans les deux, en divers coloris de surcroît. Des caractéristiques comme les sièges avant ventilés et avec fonction de massage, les sièges de deuxième rangée chauffants, le système de divertissement à l’arrière, le toit ouvrant panoramique, le grand choix de jantes en alliage de 22 pouces, la sélection de boiseries et la chaîne ambiophonique Bowers & Wilkins Diamond sont également offertes dans les deux VUS. L’habitacle du X7 peut être habillé d’une sellerie bicolore, mais pas celui du X5.

Opter pour le Groupe conduite dynamique, qui peut aussi être sélectionné sur la berline Série 7, ajoutera la Direction active intégrale (lire : roues arrière directionnelles), le différentiel M Sport et le Système de confort actif de la conduite avec aperçu de la route. Ce dernier utilise le système de navigation du véhicule pour ajuster la suspension adaptative et effectuer des changements de rapport selon les conditions routières devant, telles une courbe prononcée ou une pente ascendante.

Il est gros, sophistiqué et ô combien raffiné! Le BMW X7 2019 a peut-être du mal à justifier son existence aux côtés du X5, vu son prix passablement plus élevé. En revanche, pour montrer à nos voisins que l’on est perché en haut de l’échelle sociale, se pavaner à bord du plus gros modèle d’une gamme est assez pour convaincre certains acheteurs. Le xDrive40i est vendu à partir de 92 500 $ avant les frais de transport et de préparation, alors que le xDrive50i se détaille à partir de 110 100 $. Toutefois, outre le QX80 relativement abordable, les prix du X7 sont concurrentiels par rapport à ceux de ses rivaux, tout en étant — sans grand étonnement — le plus sport des VUS grand format.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

MontréalLes BMW X5 et X7 2019 présentés à Montréal
Sans surprise, l’année 2019 en sera une remplie de VUS, et les marques de luxes sont déjà prêtes à en offrir aux consommateurs. Chez BMW, on présente cette année deux nouveaux modèles, le X5 et le X7 , qui feront une première apparition canadienne au Salon de l’auto de Montréal.
Los AngelesBMW X7 2019 : alter ego de la Série 7
Le nouveau X7 permet à BMW de compléter sa gamme de VUS de luxe et, surtout, de ne plus perdre les acheteurs du créneau qui délaissaient la marque bavaroise pour se tourner très logiquement vers le Mercedes-Benz GLS . Pour BMW, le X7 est un véhicule très important, particulièrement en …
Premiers contactsBMW Série 8 Cabriolet 2019 : le 8e ciel
FARO, Portugal – Après le modèle coupé, voici maintenant la variante cabriolet de la Série 8 de BMW, qui sera immanquablement suivie d’une déclinaison Série 8 Gran Coupé ainsi que de modèles M gonflés aux stéroïdes qui seront encore plus typés. BMW fait donc flèche de tout bois avec la …
BuzzUn BMW X7 transformé en camionnette, pourquoi pas?
Pas besoin de regarder les chiffres de ventes des constructeurs automobiles pour se rendre compte que les camionnettes sont énormément populaires en ce moment. D’ailleurs, le nombre de modèles et de configurations disponibles atteint un sommet. Ça n’empêche pas certains d’en vouloir plus, toutefois, même du côté des camionnettes de …
Commentaires