Derrière les supervoitures de Genève se cache une femme extraordinaire

Le Salon de Genève est synonyme de super bagnoles, de prestige et d’excès. Mais derrière les dévoilements les plus spectaculaires se cachent des investissements massifs, une préparation hors du commun et des stratégies marketing de haut calibre.

Cette année, parmi l’innombrable quantité de dévoilements sur le plancher du PalExpo, trois supervoitures entièrement électriques ont été présentées au grand public. Et toutes les trois ont été gérées par nul autre que Monika Mikac.

Un parcours fascinant

Ici en Amérique du Nord, lorsqu’on fait référence aux têtes fortes féminines dans le milieu automobile, on pense à Mary Barra chez General Motors ou à Laura Schwab chez Aston Martin. Mais en Europe, le bagage professionnel de Monika Mikac est tout aussi impressionnant.

En 2011, Mikac s’est jointe à la petite entreprise croate Rimac après avoir complété ses études en sciences politique à l’Université de Zagreb. La jeune femme, également d'origine croate, fut nomée cheffe du marketing, pour ensuite être à la tête des finances de l’entreprise. Elle et son équipe avaient non seulement la tâche colossale de mettre sur pied un constructeur de supervoitures entièrement électriques, mais aussi de convaincre les investisseurs de verser de l’argent dans ce projet audacieux.

En 2014, seulement trois ans après l’arrivée de Monika Mikac au sein de l’entreprise, Rimac Automobili avait un soutien financier de 30 M d’euros pour développer sa bagnole de rêve. Mikac fut ensuite promue directrice générale de l’entreprise.

Aujourd’hui, Rimac est un constructeur de supervoitures renommé, commercialisant des bolides à très haute performance qui ne déploient aucun gaz à effet de serre. La C_Two, dévoilée à Genève cette semaine, produit pas moins de 1 915 chevaux, peut bondir de 0 à 100 km/h en moins de deux secondes et promet une autonomie de plus de 600 km une fois ses piles chargées à bloc.

Avec ses bolides, Rimac a prouvé que le futur de la performance est bel et bien électrique. Le constructeur entretien désormais un partenariat marqué avec Aston Martin, Pininfarina, Jaguar et Koenigsegg, qui empruntent tous et chacun la technologie croate pour alimenter leurs bolides.

Le prochain défi

Mais pour Monika Mikac, tout ça ne suffit pas. Toujours à la quête de nouveaux défis, elle vient tout juste d’entreprendre un nouveau rôle chez QEV Technologies, une firme dédiée à l’ingénierie mécanique et industrielle.

Photo: William Clavey

En tant que cheffe de la gestion de la marque, Mikac a joué un rôle clé dans l’implication des technologies de QEV pour la commercialisation de trois nouvelles supervoitures entièrement électrifiées : la Hispano Suiza Carmen, et deux bolides de la jeune marque chinoise Arcfox 7.

La Carmen marque la première voiture commercialisée par le constructeur espagnol en plus de 70 ans. Avec son design totalement excentrique, inspiré des voitures des années 30, elle est alimentée par un moteur électrique de 1 005 chevaux pouvant rouler jusqu’à 400 km une fois ses batteries rechargées. Selon le constructeur, la Carmen peut accomplir le 0 à 100 km/h en moins de trois secondes.

Photo: Arcfox

L’Arcfox, quant à elle, mise d’abord sur la légèreté et la tenue de route plutôt que le style. Arcfox prévoit introduire son nouveau bolide sur la route, mais aussi dans une série de course entièrement électrique. Côté technique, elle est presque identique à la Hispano Suiza Carmen, mais elle incorpore davantage de matériaux ultra légers, comme la fibre de carbone, dans sa conception.

À Genève, les supervoitures électriques étaient plus nombreuses que jamais. On constate donc que l’électrification des transports représente effectivement l’avenir de l’automobile, et que la passion pour le design et les performances demeurent très présentes au sein de l’industrie.

En plein milieu de tout ce progrès technologique se trouve une femme exceptionnelle.

Laissons justement le mot de la fin à Monika Mikac. « Sometimes, it takes balls to be a woman. »

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

GenèveLa RUF CTR Anniversary débarque à Genève et elle est complètement cinglée
GENÈVE (Suisse) – L’année dernière, l’équipementier spécialisé dans la personnalisation de voitures Porsche – mieux connu sous le nom RUF – dévoilait à Genève un véhicule concept inspiré des sublimes 911 d’autrefois. Cette année, RUF nous présente enfin le véhicule de production, et il est complètement dément. La première voiture …
GenèveLa Koenigsegg Jesko dévoilée à Genève
Christian von Koenigsegg vient de lever le voile sur le prochain projet de son entreprise au Salon de l’auto de Genève. Il s’agit de la Jesko, une autre hypervoiture qui remplacera la rutilante Agera RS avec plus de puissance, des performances rehaussées et un habitacle plus accueillant. D’abord, le nom …
ActualitéRimac C_Two : 0-100 km/h en 1,85 seconde, qui dit mieux?
Rimac, vous connaissez? C’est un petit constructeur automobile basé en Croatie qui a fait parler de lui il y a quelques années en présentant la Concept_One, un coupé sport hautes performances à motorisation électrique développant 1 088 chevaux. Non contents d’en rester là, les visiteurs du concours d’élégance de Pebble …
ÉlectriqueHyundai s’associe à Rimac pour une voiture sport électrique
Hyundai et Kia ont annoncé qu’ils investiront ensemble environ 120 M$ dans la jeune compagnie croate Rimac Automobili. Avec cette association, on compte développer une version électrique du concept sport RM16 N à moteur central de Hyundai ainsi qu’un véhicule à pile à combustible de haute performance. Les prototypes pourraient …
Commentaires