Honda Passport 2019 : 17 ans plus tard

Dans la région des Hautes-Laurentides, Le Guide de l’auto effectuera cette semaine un premier essai du Honda Passport 2019, un nouveau véhicule utilitaire qui suscite beaucoup d’intérêt de la part du public. Au menu, de la neige, de la neige et encore de la neige.

Vous ne le saviez peut-être pas, mais le Honda Passport a roulé sa bosse pendant près de dix ans chez les Américains, soit jusqu’en 2002.

En effet, Honda USA avait conclu une entente avec le constructeur Isuzu, lequel fournissait un Rodeo que Honda avait légèrement maquillé pour le commercialiser sous le nom Passport.

On fabriquait également à cette époque l’utilitaire Trooper, cette fois du côté d’Acura, que l’on avait rebaptisé SLX. Ce dernier avait été remplacé en 2001 par le MDX, un produit maison d’Acura.

Le Passport de l’époque constituait – comme aujourd’hui – un utilitaire intermédiaire à cinq passagers, rivalisant notamment avec les Toyota 4Runner et Jeep Grand Cherokee. Le mandat du Passport 2019, cette fois développé par Honda, sera donc le même qu’à l’époque. On souhaite rejoindre l’acheteur d’un VUS intermédiaire à cinq passagers, dans un spectre désormais beaucoup plus large. On visera ainsi autant l’acheteur d’un Jeep Grand Cherokee que d’un Ford Edge ou d’un Nissan Murano. Le nouveau Chevrolet Blazer? Oui, il fait aussi partie de la liste de ses rivaux.

Le Passport n’est pas un véhicule entièrement nouveau. En fait, ce dernier dérive directement du Pilot, son grand frère, plus long de 102 mm. En revanche, le Passport est plus haut de 62 mm, puisque l’on a rehaussé la garde au sol afin d’améliorer ses capacités hors route. Les angles d’attaque et de sortie sont également à l’avantage du Passport, qui pourra, comme son grand frère, remorquer des charges allant jusqu'à 2 268 kg (5 000 lb).

Sous son capot, c’est sans surprise que l’on retrouve le V6 de 3,5 litres de 280 chevaux du Pilot, que l’on jumelle à la boîte automatique ZF à neuf rapports. Comme il se doit, le rouage intégral est offert de série. Trois versions du Passport seront proposées, allant d’un modèle Sport à la déclinaison Touring, très luxueuse.

Est-ce que le Passport sera à la hauteur? À suivre…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéHonda confirme le prix du Passport au Canada
Après avoir présenté le Passport 2019 en primeur canadienne au dernier Salon de l’auto de Montréal , Honda a confirmé le prix de son nouveau VUS. Au Canada, le Passport sera vendu à un prix de départ de 41 990$. Les versions EX-L et Touring seront pour leur part respectivement …
Los AngelesLe Honda Passport 2019 arrive avec une bonne dose d’attitude
Honda a levé le voile sur un nouveau VUS destiné au marché nord-américain. Sans plus attendre, voici le Honda Passport 2019. Avec un design qui rappelle celui d’un Honda Pilot auquel on aurait injecté une petite dose d’attitude, le Passport 2019 s’amènera chez les concessionnaires d’ici quelques mois. Plus gros …
Premiers contactsHonda Passport 2019 : le quatrième du trio
Avec six modèles, Nissan est actuellement le constructeur qui propose le plus grand nombre de VUS/multisegments. C’est un de plus que Chevrolet, Ford, Jeep et Toyota, et deux de plus que Subaru et les marques coréennes. Honda se devait de réagir en comblant le vide laissé depuis plusieurs années entre …
Commentaires