Chevrolet Tahoe /Suburban / GMC Yukon / Cadillac Escalade, toujours musclés, parfois hybrides

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2010

Dans le cadre du grand remue-ménage qu'a connu General Motors, plusieurs s'attendaient à voir ces mastodontes disparaître de la scène, victimes de la crise économique et de la hausse du prix du pétrole. Pourtant, ils sont tous de retour. La raison principale en est bien simple : il existe un marché pour ce type de véhicule et GM le domine outrageusement. De plus, la marge de profits sur ces produits est beaucoup plus élevée que sur une voiture ordinaire. Et s'il est facile de les critiquer, il faut tenir compte de leurs avantages et des efforts accomplis pour les rendre moins énergivores.

On a souvent reproché à GM de ne pas s'intéresser aux petites voitures hybrides. C'est en partie vrai, mais on a consacré beaucoup d'efforts pour développer un système hybride deux modes qui permet à ces grosses pointures de consommer pratiquement comme une berline intermédiaire. Aux fins de la discussion, puisque ce système est finalement disponible sur la Cadillac Escalade en plus du Yukon et Tahoe, nous allons traiter la chose comme un tout.

Et ça fonctionne !

Par le passé, ce constructeur nous avait habitués à de grandes promesses et à une exécution boiteuse. Plusieurs s'attendaient à ce que ce soit la même chose avec ce système hybride deux modes réalisé en collaboration avec BMW et Daimler. Les lecteurs de l'édition 2009 de cet ouvrage auront sans doute pris connaissance de notre match comparatif qui nous a permis de confirmer que ce système tenait ses promesses, à savoir une réduction de la consommation de carburant d'environ 25 %. Contrairement à plusieurs autres véhicules hybrides qui mettent en parallèle un moteur à combustion interne et un moteur électrique qui travaillent de concert ou indépendamment, les ingénieurs participant à ce projet ont mis au point une transmission automatique incluant des moteurs électriques qui entrent en action quand le besoin se fait sentir où lorsque les conditions sont avantageuses pour le « tout à l'électricité ». Même si ça paraît relativement complexe sur le plan mécanique, cette solution est simple et efficace. Lors de nos tests effectués dans des conditions d'utilisation normale, notre moyenne enregistrée aura été de 11,0 litres aux 100 km. Pas trop mal pour un pachyderme de la route.

Le moteur est un V8 6,0 litres qui, en plus, peut à présent fonctionner à l'essence E85, soit un mélange comprenant 85 % d'éthanol et 15 % d’essence. Cette combinaison n'est pas tellement populaire au Québec, mais elle est passablement utilisée dans les États du Midwest américain. Pour le reste, les seules améliorations apportées à l'ensemble de ces modèles, qu'ils soient ordinaires ou hybrides, se résument à des détails et à de nouveaux choix de coloris.

All aboard

Aux yeux d'une personne qui ne s'intéresse pas à eux, ces gros VUS paraissent tous semblables. Pourtant, il y a une hiérarchie de dimensions dans cet univers : il y a les modèles plus petits, à empattement court, soit les Chevrolet Tahoe, GMC Yukon et Cadillac Escalade. Et si on pense à la taille suivante, vous retrouvez alors le Chevrolet Suburban, le GMC Yukon XL ainsi que le Cadillac ESV. Pour avoir une idée de ces dimensions, quand on parle d'empattement court, cela signifie une longueur de 2 946 mm tandis que les modèles allongés ont un empattement de 3 302 mm ! À titre comparatif, l’empattement d'une Mercedes Classe S est de 3 165 mm.

S'il est vrai que les modèles Suburban, qui ont été les premiers du genre à être commercialisés à la fin des années 40 et au début des années 50, étaient d'une grande austérité, les choses ont grandement changé au fil des années. Depuis sa révision, il y a maintenant trois ans, l'habitacle est tout aussi confortable que celui d'une berline relativement luxueuse. Bien sûr, dans le cas du GMC Yukon Denali ou de la Cadillac Escalade, c’est encore plus luxueux. Quant à ce dernier modèle, il conserve la cote aux États-Unis auprès des artistes. Il faut avouer que son habitacle est réussi, qu'il est possible de commander des sièges recouverts de cuir de première qualité tandis que certains détails de présentation au tableau de bord le démarquent des autres modèles. Comme on s'y attendait, les places arrière sont très généreuses et assez confortables. Pour ce qui est de la troisième rangée de sièges, ce n'est pas trop mal… une fois qu'on a réussi à s'y rendre ! Cependant, même un adulte de taille moyenne s'y sentira à l’aise.

En dépit de leurs dimensions hors-normes, tous ces VUS nous surprennent par une tenue de route tout de même fort honorable pour des véhicules à vocation utilitaire. Sur la grand-route, malgré un profil élevé offrant une bonne prise aux vents latéraux, on s'en tire quand même sans angoisse. Les freins sont conçus pour immobiliser une masse de tout près de trois tonnes, et la capacité moyenne de remorquage est de plus de 8 000 livres, même avec le « petit » moteur V8 de 5,3 litres. Il existe également un moteur V8 de 6,0 litres et un autre de 6,2 litres. Ce dernier est réservé au GMC Yukon Denali et au Cadillac Escalade. À part les versions hybrides, tous ces moteurs V8 sont couplés à une boîte de vitesses à six rapports.

En conclusion, si vous devez transporter plusieurs personnes avec tous leurs bagages et remorquer une roulotte par la même occasion, cette gamme de modèles vous propose un choix assez exceptionnel et vous offre l'opportunité de commander une version à moteur hybride. Toutefois, dans ce cas, vous débourserez plusieurs milliers de dollars de plus. C'est le prix à payer pour épargner de l’essence et moins polluer. Il est vrai que par le passé, plusieurs personnes ont acheté ces véhicules par simple vanité ou parce qu’elles affectionnaient les gros formats, mais  plusieurs ont besoin d'un véhicule capable de répondre à des besoins particuliers. Jusqu'à présent, rien d'autre ne fait le travail avec autant d'aplomb.

Feu vert

Choix de moteurs
Version hybride
Boîte automatique six rapports
Capacité de remorquage
Habitabilité et confort

Feu rouge

Dimensions encombrantes
Consommation élevée
Version hybride onéreuse
Peu agile en ville
Forte dépréciation

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires