Cadillac STS, toujours dans le coup

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2010

S’il est vrai que Cadillac a abandonné son modèle STS-V propulsé par un tonitruant moteur V8 suralimenté de 4,4 litres et produisant la bagatelle de 469 chevaux, la STS, quant à elle, demeure un produit vraiment digne d'intérêt dans cette catégorie, et ce, même en comparaison avec les meilleures européennes et asiatiques. L'abandon de la version la plus sportive a fait verser quelques larmes aux inconditionnels de la haute performance, mais la plus élémentaire logique dictait ce choix. Compte tenu de la crise économique et des soubresauts qui ont secoué ce constructeur, il fallait avoir un esprit cartésien.

Bien que la carrière de la STS-V ait été très courte, ce modèle a démontré hors de tout doute la capacité des ingénieurs de GM à développer des moteurs de haute technologie capables de performances nettement au-dessus de la moyenne. On a trop souvent tendance à lever le nez sur les réalisations des constructeurs américains. Pourtant, ceux-ci sont capables d'ingéniosité et de raffinement. Ce moteur V8 hors du commun était équipé d'un compresseur de conception vraiment originale et très efficace par surcroît. De plus, il faisait partie intégrante de l'architecture de ce moteur avec des performances spectaculaires. Espérons qu'on nous offre en cadeau un moteur de cette cuvée une fois la situation économique de ce constructeur rétablie.

Le design Cadillac

Chez les stylistes des différentes compagnies automobiles, on utilise toujours une paraphrase pour expliquer les grandes orientations du design. Chez Toyota par exemple, on parle de la « clarté vibrante » même si personne ne sait ce que cela veut dire... Chez Cadillac, on est moins philosophique et plus pratique pra, car on s'est inspiré des avions furtifs de l'armée de l'air américaine pour concevoir une silhouette aux formes très spéciales avec une grille de calandre intégrée à la masse, une partie arrière relevée et des phares avant et des feux arrière verticaux. Ajoutez des angles de carrosserie plus carrés que la moyenne et vous avez une voiture dont la silhouette est facilement identifiable.

Plusieurs personnes pourront argumenter pendant des heures pour savoir quel constructeur nous propose le tableau de bord le plus moderne, le plus sophistiqué et les plus élégant, mais un fait demeure, celui de la STS n'a rien à envier aux autres. En cherchant bien, on pourrait trouver à redire sur la qualité de certains plastiques, sur le manque d'originalité de la console centrale et sur un volant qui fait un peu trop bon marché mais dans l'ensemble, c'est vraiment bien, même si un peu plus d’originalité serait appréciée. En plus, les cadrans indicateurs à éclairage électroluminescent sont de consultation facile et élégants. Il faut ajouter que la qualité des matériaux est excellente et que la finition est la preuve que Cadillac a finalement atteint le même niveau à ce chapitre que ses concurrents. Et on l’oublie toujours, cette voiture peut être équipée d’un système d’affichage tête haute qui permet de projeter sur le pare-brise des informations portant sur la vitesse, les clignotants et autres éléments similaires.

320 chevaux tout de même

Avec l'élimination de la STS-V, ce modèle est en déficit de 149 chevaux. C'est ahurissant de constater que cela représente la puissance moyenne d’une voiture compacte. Cela dit, le passé, c'est le passé. On peut facilement se consoler en songeant que le moteur V8 de 4,6 litres produit tout de même 320 chevaux, ce qui permet d'obtenir des accélérations fort intéressantes. À titre indicatiftif, il faut six secondes à ce modèle pour atteindre la barre des 100 km/h, ce qui n'est pas négligeable. Ajoutons que ce moteur est associé à une boîte automatique à six rapports qui fonctionne à merveille. Ce tandem moteur/transmission est l'un des plus efficaces de la catégorie.

Si vous préférez un moteur de cylindrée moindre et moins puissant, donc un peu plus économique en fait de carburant, Cadillac a conçu un V6 de 3,6 litres qui a été amélioré et revigoré l’an dernier avec l'utilisation de l'injection directe. Sa puissance est de 302 chevaux, 18 de moins que le moteur V8. Comme il se doit, ce dernier propose un couple nettement supérieur, ce qui justifie son acquisition aux yeux de certains. Pour les autres, ce moteur V6 est un choix intéressant car sa consommation est inférieure d'environ 4 litres aux 100 km par rapport au V8. Et pour nous faire réaliser que celui de la version V n'était pas politiquement correct, il suffit de souligner que sa consommation dépassait facilement la moyenne de 16 ,4 litres aux 100 km.

Peu importe le moteur choisi, cette Cadillac se débrouille fort honorablement en fait de tenue de route, de précision de la direction et même d'agrément de conduite. Ce n'est peut-être pas aussi pointu qu'avec une BMW de Série 5 ou une Mercedes-Benz Classe E, mais elle dame aisément le pion à la Lexus GS qui est une bonne voiture, mais dont les sensations de conduite sont passablement gommées à cause d’une insonorisation poussée à l'extrême et une direction engourdie comme ce n'est pas possible.

Bref, chez General Motors, on a parlé au cours des dernières années du « miracle Cadillac » en raison de la fracassante résurrection de cette marque qui était quasiment à l'agonie. Des voitures bien nées sur le plan technique, des silhouettes modernes et accrocheuses associées à une qualité de fabrication à la hauteur de la réputation de la marque ont permis ce redressement prodigieux. Et il semble que les années à venir continueront de démontrer la vitalité de cette marque si on se fie aux futurs modèles dévoilés lors des derniers mois. Il faut maintenant espérer, que ces spectaculaires véhicules-concepts pourront voir le jour et permettront à Cadillac de faire la vie dure à ses concurrents. Dans le secteur de l'automobile, il n'y a rien de permanent :les vainqueurs d'hier peuvent devenir les vaincus de demain et vice versa.

Feu vert

Moteurs bien adaptés
Rouage intégral disponible
Bonne tenue de route
Habitacle cossu
Freins Brembo offerts

Feu rouge

Valeur de revente problématique
Avenir incertain
Dimensions encombrantes
Fiabilité moyenne
Version V abandonnée

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires