Subaru prépare-t-elle le retour d’une WRX STI à hayon?

Ici, le mois de janvier représente une période chargée avec le Salon de Detroit et le Salon de Montréal positionnés à presque une semaine d’intervalle dans le calendrier. Mais de l’autre côté de la planète, c’est le Tokyo Auto Salon, au Japon, qui fait le plus jaser.

C’est un événement qui se concentre presque uniquement sur le tuning, un peu comme le SEMA Show de Las Vegas. Et pour l’édition 2019, Subaru y présentera deux nouveaux véhicules intrigants.

La prochaine STI?

Le premier bolide est une déclinaison à cinq portes de la déjà très populaire WRX STI, chose à laquelle on n’a plus droit de ce côté-ci du Pacifique. C’est étrange, car l’Impreza à cinq portes - celle qui supporte aussi le Subaru Crosstrek - se vend très bien chez nous. Il ne serait pas trop compliqué de lui installer le moteur 2,5 litres turbo et la boîte manuelle à six rapports de sa grande sœur.

Mais ce concept nous semble un peu trop sobre pour être une véritable STI. Où est l’entrée d’air sur le capot? L’énorme aileron, ou les ailes élargies? On ignore si elle se vendra ici. Tout ce qu’on a comme information sont quelques images.

Photo: Subaru

Chose certaine, une Subaru WRX STI à hayon serait en effet très populaire en Amérique du Nord, surtout depuis l’arrivée de la Honda Civic Type R et de la Volkswagen Golf R.

L’ajout d’un moteur électrique

Le deuxième concept est le plus intéressant et, à nos yeux, représente un peu mieux ce qui s’en vient du côté de Subaru. C’est un concept Forester STI alimenté par la nouvelle mécanique eBoxer Hybrid qu’on retrouvera dans le Crosstrek hybrid rechargeable annoncé au Salon de Los Angeles le mois dernier.

Le constructeur propose une puissance totale de 155 chevaux et un couple de 187 lb-pi. Bon, ces chiffres ne font pas très «STI», mais on aperçoit tout de même une allure nettement plus sportive grâce à d’effets de sols distingués, des freins Brembo et des jantes exclusives de 19 pouces.

Photo: Subaru

Ça fait quelque temps que Subaru nous parle d’une nouvelle génération des WRX et WRX STI, et il ne serait pas surprenant que celles-ci soient alimentées par une forme quelconque d’électrification. Subaru tente-t-elle de nous dire avec ces deux véhicules concepts que la prochaine WRX serait à la fois munie d’un hayon et d’un moteur électrique? À suivre…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisSubaru WRX STI 2019 : le caractère tant recherché
À la fin d’un match des Canadiens de Montréal, après avoir effacé un retard de quelques buts et effectué une remontée spectaculaire en troisième période pour se sauver avec la victoire, l’entraîneur-chef déclarera probablement aux médias que son équipe « a démontré du caractère ». Si l’on suit moindrement les …
EssaisVolkswagen Golf R 2018 : SuperGolf!
Lorsqu’elle est équipée de la boîte automatique à double embrayage, qui enfile les rapports à la même vitesse que celle d’une Porsche 911, la Volkswagen Golf R 2018 accomplit le 0-100 km/h sous la barre des cinq secondes. Cela fait de cette super Golf une auto presque aussi rapide qu’une …
EssaisHonda Civic Type R 2018 : celle qui a fermé la trappe à tout le monde
Il existe très peu de voitures qui suscitent autant d’engouement que la Honda Civic Type R. Née sur les circuits de course japonais dans les années 90, et seulement atteignable de ce côté-ci du Pacifique via Gran Turismo et YouTube, elle a fait tripper une génération entière de passionnés de …
DetroitUne édition encore plus intense de la Subaru WRX STI s’en vient
Dans d’autres marchés, Subaru vend depuis quelque temps une déclinaison encore plus intense de sa WRX STI. Introduite pour la première fois au Japon en 2011, la S206 – alimentée par un moteur de 2,0 litres turbocompressé, et non un 2,5 litre turbo comme les STI qu’on a ici, incorporait …
DetroitSubaru lance la WRX STI S209 de 341 chevaux
En ce début d’année, Subaru a dévoilé une version encore plus puissante de sa célèbre WRX STI. Baptisée S209, elle ne développe rien de moins que 341 chevaux-vapeur, soit 31 de plus que la version à laquelle on est habitué. Le tout est généré par le même bloc à quatre …
Commentaires