Pininfarina annonce le nom de sa future hypervoiture électrique : Battista

À plusieurs reprises, la firme de design italienne a exprimé son désir de se lancer dans la commercialisation d’automobiles, et bien qu’on a vu passer bon nombre de voitures concept au fil des ans, il semble qu’on soit enfin prêt à passer à l’acte.

La Pininfarina Battista sera la première voiture vendue par la marque, et il s’agira d’un bolide 100% électrique. On rend hommage au fondateur de l’entreprise qui a ouvert ses portes en 1930, Battista « Pinin » Farina.

Et pour cette première incursion dans la vente d’automobiles, on promet la voiture italienne la plus puissante et la plus rapide jamais produite. Avec des marques comme Ferrari, Alfa Romeo, Maserati et Lamborghini qui proviennent de l’Italie, on ne peut pas dire que Pininfarina manque d’ambition.

Pour y arriver, on fera appel à un ensemble de moteurs électriques qui produirait 1 900 chevaux et un couple de 1 696 livres-pied. On projette un 0-100 km/h en moins de deux secondes et une vitesse de pointe dépassant les 400 km/h. Et une autonomie estimée à 480 kilomètres.

La Pininfarina Battista sera dévoilée au monde entier au Salon de Genève en mars 2019. En attendant, on n’a droit qu’à deux images de la voiture cachée sous un drap. Mais puisqu’il s’agit d’abord et avant tout d’une firme de design, la Battista devrait arborer une carrosserie à couper le souffle. Le bolide sera assemblé à la main « sous l’œil attentif de Paulo Pininfarina, le petit-fils de Battista et l’actuel chef de la direction de Pininfarina S.p.A. ».

D’ailleurs, M. Pininfarina a tenu à souligner que « c’est un rêve devenu réalité. Mon grand-père a toujours eu cette vision qu’un jour, il existera une gamme de voitures à la marque Pininfarina. Cette hypervoiture affichera des performances de classe mondiale, de l’innovation technologique et bien sûr, un design élégant. Pour moi, on se devrait de l’appeler Battista. Son rêve devient réalité aujourd’hui alors qu’on associe notre passé glorieux avec le futur de l’automobile. »

La production de la Battista s’amorcera à la fin de 2020. On prévoit construire 150 unités – soit 50 pour les États-Unis, 50 pour l’Europe et 50 pour le Moyen-Orient – et chacune coûtera entre 2 et 2,5 millions $ US.

Pour la petite histoire, Pininfarina est la propriété du géant indien Mahindra depuis décembre 2015.

Partager sur Facebook