La Nissan LEAF pourra bientôt alimenter votre maison en énergie

C’est en marge du Salon de l’auto de Los Angeles que le constructeur Nissan tenait son événement Nissan Futures L.A. comprenant une exposition et une série de conférences traitant du futur de l’automobile. Comme vous l’imaginez, l’électrification des transports y occupait une grande place, tout comme la voiture autonome, un passage obligé si l’on veut réduire la congestion et réclamer tous les espaces urbains consacrés à l’automobile.

Il est vrai que de circuler dans la congestion pour ensuite laisser son véhicule stationné au même endroit toute la journée n’est pas ce qu’il y a de plus productif. Aux yeux de plusieurs intervenants, la voiture autonome partagée serait beaucoup plus efficace. Elle permettrait de voyager à plusieurs et de se rendre par elle-même aux différentes destinations. L’idée est aussi de vous redonner plus de temps, lire, écouter un film ou travailler dans le véhicule plutôt que de tenir un volant. Difficile pour nous de s’imaginer le tout, mais il est fort probablement que vos petits-enfants vous demanderont un jour ce qu’était une boîte manuelle, un moteur V12 ou même un volant.

Alimenter votre résidence en électricité

Au cours des présentations, un programme a surtout retenu notre attention. C’est le Nissan Énergie qui comporte trois grandes initiatives : le système d’approvisionnement en énergie, le système de partage d’énergie et le système de stockage d’énergie. Si nous sommes assez familiers avec le système d’approvisionnement qui comprend l’infrastructure de recharge, le système de partage vous permettra d’utiliser l’énergie emmagasinée dans votre véhicule comme bon vous semble.

Vous pourrez notamment joindre votre véhicule à votre bilan énergétique alors que votre station de recharge vous permettra non seulement de recharger votre véhicule, mais à l’inverse, vous pourrez retourner du courant à votre résidence ou au réseau électrique. Ainsi, vous pourriez retrouver l’électricité lors de pannes ou réduire votre consommation en période de pointe.

Selon Nissan, les véhicules électriques Nissan déjà sur nos routes présentent un potentiel de stockage combiné de plus de 10 GWh, assez pour alimenter une petite ville. L’idée est de vous donner plus de contrôle sur l’énergie emmagasinée dans votre véhicule plutôt qu’elle soit utilisée uniquement pour le propulser.

Lors de l’événement, nous avons pu voir une petite résidence qui était complètement alimentée en électricité par la batterie d’une Nissan LEAF! Qui plus est, des lampadaires extérieurs étaient alimentés avec un petit panneau solaire et des batteries de LEAF recyclées, une excellente idée.

Bref, difficile de prédire l’avenir, mais chose certaine, d’ici 20 ou 30 ans, l’automobile ne sera plus telle qu’on l’a connue.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisNissan LEAF 2018 : ma conscience se porte mieux!
Je l’admets, la dernière saison estivale a été pour moi chargée d’essais de camions et de voitures sport, qui consomment pour la plupart de façon gênante. Passer d’une McLaren 720S à une Nissan GT-R faisaient rager non seulement ma borne de recharge (inutile) mais aussi mon portefeuille, allégé notamment par …
Questions des lecteursJ'aimerais connaître vos impressions sur la Nissan LEAF 2018
Bonjour Antoine! Je sais que tu as récemment conduit la Nissan LEAF et j’aimerais connaître tes impressions. Non seulement pour l’autonomie, mais aussi pour la conduite, l’aménagement, le design, etc. --------------------- Bonjour Raphaël, Je ne pourrais affirmer être sous le charme du design de la LEAF, qui demeure évolutif par …
ÉlectriqueVoici la nouvelle Nissan LEAF Open Car… décapotable!
À Tokyo, lors d’un forum soulignant la marque de 100 000 unités vendues de la Nissan LEAF au Japon depuis son lancement en 2010, le constructeur a présenté une voiture pour le moins inusitée. Devant une centaine de personnes, y compris des représentants des gouvernementaux et du personne exécutif de …
Commentaires