Toyota Prius 2019 : maintenant avec un rouage intégral!

La berline hybride de Toyota obtient quelques améliorations pour l’année-modèle 2019, mais la grande nouvelle annoncée au Salon de l’auto de Los Angeles, c’est l’ajout d’un rouage intégral en option.

En voyant le nombre d’adversaires à motorisation hybride s’ajouter au fil des ans, tels que la Hyundai Ioniq, le Kia Niro et la Honda Insight, le constructeur japonais a probablement décidé qu’il était temps de redonner un avantage à sa Prius avec un rouage intégral, qui devrait s’avérer populaire dans la partie nordique des États-Unis et, évidemment, au Canada. Ce groupe propulseur n’est pas nouveau, puisqu’il est déjà offert depuis quelque temps au Japon.

La Toyota Prius AWD-e 2019 dispose d’un système « sur demande » misant sur un petit moteur électrique sur le train arrière, qui fait tourner les roues arrière entre 0 et 10 km/h, et ensuite jusqu’à une vitesse de 70 km/h au besoin. En autres mots, la berline profite du rouage intégral au décollage, et si une perte d’adhérence est détectée, à vitesses modérées, mais pas à vitesses d’autoroute.

La Prius intégrale est équipée d’une batterie au nickel-hydrure métallique (Ni-HM), alors que la Prius à traction inclut une batterie au lithium-ion. Les deux sont logées sous les sièges arrière, et le constructeur avance que l’espace de chargement n’est aucunement affecté par les ajouts mécaniques. On profite donc toujours d’un volume de 697 litres avec les sièges arrière en place et 1 855 litres avec les dossiers rabattus.

Ce système relativement simple permet à la Prius de conserver sa grande efficacité énergétique. En fait, Toyota Canada estime que la version AWD-e affichera des cotes ville/route/mixte de 4,5/4,9/4,7 L/100 km. En comparaison, la Prius à traction devrait proposer des cotes de 4,4/4,6/4,4 L/100 km. Au Canada, le constructeur croît que jusqu’à 65% des acheteurs de Prius opteront pour le rouage intégral.

Photo: Toyota Canada Inc.

La 2019 Toyota Prius profite également de parties avant et avant révisées ainsi que deux nouvelles teintes de carrosserie, soit Rouge supersonique et Bleu orage électrique.

Les deux variantes de la Prius seront offertes en déclinaisons de base et Technologie, alors que la version Technologie avec groupe amélioré sera réservée à la Prius AWD-e. Un volant chauffant est maintenant inclus dans les livrées Technologie, et la Prius AWD-e Technologie bénéficie également d’un siège du conducteur à huit réglages électriques et d’une sellerie de sièges SofTex (l’appellation marketing chez Toyota pour du similicuir). De plus, la version Technologie avec groupe amélioré adopte l’écran multimédia tactile de 11,6 pouces de la Toyota Prius Prime.

Le système hybride de la Prius consiste toujours d’un quatre cylindres de 1,8 litre à cycle Atkinson, d’un moteur électrique et d’une boîte automatique à gestion électronique, pour une puissance combinée de 121 chevaux.

Les prix n’ont pas encore été annoncés, mais la Toyota Prius 2019 sera mise en vente au printemps de 2019.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisToyota Prius Prime 2017 à l’Écorandonnée de l’AJAC
Pour sa première année de commercialisation au Canada, une quantité limitée d’unités était disponible, alors Toyota a décidé de favoriser le marché québécois. En effet, pour le millésime 2017, la version hybride rechargeable de la Prius sera une exclusivité pour La Belle Province, là où il se vend le plus …
2018Toyota Prius 2018: Championne un jour, championne toujours...
Tout nouvelle en 2016, la 4e génération de la Toyota Prius est plus intéressante à conduire que ses prédécesseures. Certes, elle n'est pas une bombe de dynamisme pour autant, mais est-ce vraiment nécessaire qu'elle le soit? Et il y a quelques mois, débarquait la Prius Prime, une version rechargeable. Voyons …
Commentaires