Kia Sorento 2016: c’est du sérieux

Points forts
  • Bon choix de motorisations
  • Nouveau look amélioré
  • Commandes simples et efficaces
Points faibles
  • Direction un peu molle (LX, EX)
  • Version 7 passagers seulement disponible avec le V6
Évaluation complète

Pour le millésime 2016, le Kia Sorento se refait une beauté et nous est présenté dans une nouvelle génération, la troisième depuis son introduction en 2003.

Pour le millésime 2016, le Kia Sorento se refait une beauté et nous est offert dans une nouvelle génération, la troisième depuis son introduction en 2003.

Et les changements qu’on nous présente vont beaucoup plus loin que le look du véhicule, plutôt bien réussi, soit dit en passant.

Par rapport à la version de 2015, le nouveau Sorento a été allongé et légèrement élargi en plus de perdre quelques millimètres en hauteur.

On accueille aussi un nouveau moteur à quatre cylindres de 2 litres turbocompressé sous le capot. D’une puissance de 240 chevaux, celui-ci vient s’ajouter aux deux motorisations qui existaient déjà. Le quatre cylindres de 2,4 litres ainsi que le V6 de 3,3 litres demeurent donc au catalogue des ventes.

Grâce à un châssis plus solide qu’auparavant, la capacité de remorquage des modèles équipés du V6 passe même de 3500 à 5000 livres. Ça en dit long sur l’ancien châssis.

Grande amélioration

C’est vraiment quand on prend place à bord du nouveau Sorento qu’on comprend à quel point le produit s’est amélioré depuis son introduction en 2003.

L’habitacle du véhicule a été simplifié au maximum et les commandes sont extrêmement intuitives, une qualité qui est loin d’être donnée à tous les véhicules sur le marché.

Même chose pour l’écran tactile de 8 pouces offert en option. Celui-ci surprend par sa simplicité et par la clarté de ses informations. Pas mal mieux que ce qui se fait chez des constructeurs plus populaires comme Honda et Toyota.

Même si certains plastiques demeurent d’une qualité un peu douteuse pour cette catégorie de véhicules, l’intérieur du Sorento est généralement très réussi. La visibilité est excellente et la place pour les jambes des passagers est bien suffisante.

Comme c’est le cas chez Hyundai, la qualité des produits chez Kia a vraiment fait un bond de géant au cours de la dernière décennie. Le Sorento ne fait pas exception.

Une conduite qui se respecte

La conduite du Sorento, comme celle de tous les VUS de cette taille, n’est pas particulièrement enivrante. Les modèles SX et SX+ sont équipés d’une direction plus précise qui améliore le comportement un peu mou des modèles LX et EX.

Équipé du V6, le Sorento démontre une belle vigueur et on se surprend à apprécier son dynamisme.

Le nouveau moteur turbocompressé fait très bien lui aussi. Avec 260 livres-pied de couple, difficile de faire autrement! Toutefois, sa consommation d’essence se rapproche dangereusement de celle du moteur à six cylindres. Si je devais choisir entre les deux, j’opterais certainement pour le V6.

Pour ce qui est du moteur de base, Kia n’en a mis aucun à la disposition des journalistes lors du lancement du véhicule à Mont-Tremblant. Dommage. Toutefois, avec une puissance de 185 chevaux pour un aussi gros bolide, on peut s’attendre à des performances un peu justes.

Le casse-tête

L’idée derrière le Sorento est loin d’être folle. Avec ce produit, Kia propose un véhicule dont la taille se positionne entre celle des VUS compacts et des intermédiaires.

Pour ceux qui veulent un véhicule utilitaire sport assez compact, mais capable de transporter les bagages pour la fin de semaine, le Sorento pourrait être un choix gagnant. D’autant plus qu’il est livrable avec des configurations à cinq ou à sept passagers.

Toutefois, seules les versions équipées du V6 peuvent jouir d’une troisième banquette. Le prix d’un modèle à sept passagers passe ainsi à au moins 33 895 $, bien plus que les 27 495 $ demandés pour la version de base.

En fait, avant de choisir la version de votre Sorento, vous devrez probablement prendre quelques notes chez votre concessionnaire. Parce que ça peut rapidement devenir compliqué.

Tout d’abord, le Sorento est disponible en cinq versions différentes (LX, EX, EX+, SX, SX+). Et à cela s’ajoutent les trois moteurs énumérés précédemment.

Si le moteur de base n’est disponible qu’avec la version de base LX, les deux autres peuvent être livrés avec tous les modèles, sauf le plus luxueux SX+, qui n’est disponible qu’avec le V6.

Pour ce qui est du rouage, à peu près tous les Sorento sont livrés avec les quatre roues motrices, sauf la version de base LX, dont seules les roues avant sont motorisées. Il faut ajouter 2000 $ au coût total pour avoir droit à la traction intégrale.

Avec une fourchette de prix s’étirant sur près de 20 000 $, il y a vraiment un Sorento pour tout le monde. Bien équipé, le SX+ (46 695 $) offre toutes les commodités et toutes les technologies d’aide à la conduite imaginables en 2015.

Le plus difficile, ce sera de trouver la version qui vous convient le mieux.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2016Kia Sorento 2016: Le raffinement passe par le turbo
Chez Kia, la course au raffinement est incessante. En effet, les modèles se succèdent et bénéficient de modifications et d’améliorations dans des délais généralement plus courts que ceux adoptés par l’industrie en général. Cette fois, le Sorento profite de plusieurs retouches ainsi que de l’arrivée d’un nouveau moteur pour lui …
EssaisKia Sorento 2016 : le nouveau monarque
Il n’y a pas si longtemps, encore, les gens raisonnables qui désiraient un VUS intermédiaire se tournaient vers des valeurs sûres, comme le Toyota Highlander ou le Honda Pilot. Même si ces deux véhicules demeurent des choix plus qu’intéressants, il y a un nouveau trouble-fête dans le carré de sable.
Premiers contactsKia Sorento 2016 - Homogénéité et maturité
À ses débuts sur le marché canadien, le constructeur coréen Kia n’en menait pas large au chapitre de sa gamme de modèles. En fait, il y en avait deux, une berline, la Sephia, et un petit utilitaire sport, le Sportage. Les deux étaient misérables à tous les points de vue.

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires