Ce que vous devez savoir sur votre système de freinage

Pour être en sécurité lors de vos déplacements quotidiens, votre voiture se doit impérativement d’être munie d’un système de freinage efficace et en bonne condition.

Le système de frein de votre voiture est composé de plusieurs pièces mécaniques qui interagissent entre elles afin d’acheminer une pression hydraulique aux quatre roues de votre véhicule dans le but de le stopper. Après quelques années de mise en service, il est normal que quelques-unes de ces pièces montrent des signes d’usure. Voici donc un bref survol des diverses composantes du système de freinage d’une voiture.

Amplificateur de freinage

Lorsque vous appuyez sur la pédale de frein, une pression d’huile est créée à l’intérieur du système de freinage. Dans le but de réduire l’effort du conducteur sur la pédale de frein, tous les dispositifs de freinage sont assistés par un amplificateur. Cet appareil d’une très grande fiabilité est situé sous le capot.

Maître-cylindre

Situé tout juste devant l’amplificateur de freinage, le maître-cylindre distribue le liquide de freinage aux roues avant et arrière. Il est équipé d’un récipient qui contient l’huile à frein. On recommande de faire le contrôle du niveau de ce liquide lors de chaque changement d’huile moteur. Un niveau trop bas pourrait vous indiquer une anomalie du système de freinage.

Bien que son entretien soit souvent négligé, il serait sage de remplacer l’huile de frein tous les deux ans parce qu’elle a la fâcheuse manie d’absorber l’humidité créée par les fluctuations de température.

Canalisation

Le système de canalisation situé sous le véhicule est constitué d’un ensemble de tubes d’acier et de tuyaux caoutchouteux flexibles. Lorsqu’un véhicule prend de l’âge, il n’est pas rare que la corrosion crée des problèmes dans ces canalisations. On doit donc vérifier leur état très régulièrement, car un bris pourrait s’avérer catastrophique. En effet, vous pourriez manquer de frein totalement par suite d'un bris d’un de ces tuyaux. Un traitement antirouille peut s’avérer un excellent truc pour prévenir la corrosion des canalisations de freinage.

Étrier de frein et cylindre de roue

Une fois la pression d’huile acheminée jusqu’aux roues, l’étrier de freins ou le cylindre de roue déploie les plaquettes ou les garnitures contre les disques ou les tambours. La friction engendrée crée alors un ralentissement jusqu'à l’arrêt complet du véhicule.

Il n’est pas rare d’éprouver des problèmes au niveau d’un étrier. Lors d’anomalies, ce dernier ne relâche plus correctement la pression contre le disque. Il en découle alors une usure prématurée des plaquettes de freins.

Les cylindres de roues arrières, situés à l’intérieur des tambours, sont de leur côté régulièrement la cause d’une fuite de liquide de freinage.

Plaquettes, bandes, disques et tambours

On utilise des plaquettes de freins et des disques sur tous les véhicules pour stopper les roues avant. À l’arrière, tout dépendant de votre automobile, certains manufacturiers utilisent encore des systèmes de freinage à tambour. Quel que soit le système utilisé, le principe demeure le même. Les plaquettes ou les bandes créent une friction contre les disques ou les tambours afin de stopper votre voiture. Il n’est pas rare d’avoir à remplacer certaines de ces composantes. Un des symptômes les plus fréquents d’une anomalie est un bruit anormal (son strident ou métallique) ou une vibration au freinage.

Quels que soient les symptômes que présente votre véhicule, il est recommandé de ne pas lésiner avec un problème de freinage afin de ne pas mettre votre vie ou celle des autres automobilistes en péril.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires