GMC Sierra 2016 : robuste et confortable!

Points forts
  • Beaucoup de choix de moteurs
  • Confortable et silencieux sur la route
  • Bonne fiabilité
Points faibles
  • Consommation élevée en remorquage
  • Prix de certaines options et versions très élevées
  • Dimensions encombrantes en ville
Évaluation complète

Après avoir effectué un essai de deux semaines sous diverses conditions, j’ai été en mesure d’apprécier le GMC Sierra à sa juste valeur.

Le créneau des camionnettes est sans contredit un des plus compétitifs de l’industrie. Il faut dire qu’une lutte de tous les instants fait rage entre les trois principaux constructeurs américains qui, disons-le, prennent des approches différentes pour tenter de ravir de précieuses parts de marché.

D’un côté on retrouve l’audacieux Ford F150 avec une carrosserie tout en aluminium et une panoplie de motorisations turbocompressées, et de l’autre, le très surprenant Ram 1500 avec sa motorisation Ecodiesel. Bien que les ingénieurs de GMC jouent des cartes un peu plus conventionnelles avec des innovations plus discrètes, le Sierra est une camionnette très intéressante, équilibrée et robuste.

Après avoir effectué un essai de deux semaines sous diverses conditions, j’ai été en mesure d’apprécier le GMC Sierra à sa juste valeur. En voici d’ailleurs mon compte-rendu.

Timides changement extérieurs

La dernière refonte complète du GMC Sierra date de 2014. À l’époque, certains de mes confrères journalistes avaient critiqué les stylistes du constructeur américain pour leur manque d’audace et de créativité. Il faut dire que le design de la camionnette une demie-tonne avait conservé de très grande similitude par rapport à la génération précédente.

Pour 2016, afin de lui redonner une silhouette plus moderne et raffinée, le Sierra à reçu de timides changements aux quatre coins de sa carrosserie. Rien d’extravagant mais tout de même de très bon goût!

C’est de l’avant que l’on remarque les principaux changements avec de nouveaux phares de jour ayant une signature visuelle distinctive en forme de ``C``. L’imposante calandre a d’ailleurs reçu de légères modifications au niveau de son design et le pare-chocs a été modifié afin d’accueillir de nouveaux phares antibrouillard.

À l’arrière, une particularité que j’aime beaucoup est la présence des marches-pieds dans les deux coins du pare-chocs, ce qui nous donne accès plus facilement au contenu de la boîte. De plus, mon modèle d’essai était muni de ressorts de retenu au niveau du panneau arrière, ce qui permet une ouverture tout en douceur.

Confort et technologie à l’intérieur

Un des points forts du GMC Sierra 2016 est sans contredit son habitacle. Premièrement, l’intérieur est spacieux et on y trouve plusieurs espaces de rangement. Même après avoir parcouru quelques milliers de kilomètres à son volant et avec beaucoup de bagages dans la cabine, mon passager et moi nous sommes jamais sentis à l’étroit.

Les matériaux et la qualité de la finition intérieure sont sans reproche. Il en découle une insonorisation et un confort de roulement digne de mention. De plus, en raison du poste de pilotage élevé, la visibilité avant est très bonne, ce qui donne un sentiment de sécurité omniprésent pour le conducteur.

Tout dépendant de la version pour laquelle vous allez opter, on peut y retrouver plusieurs commodités très intéressantes pour vous faciliter la tâche. Parmi celles-ci on ne peut passer sous silence le prise 110 Volt, la zone de recharge sans fil pour téléphone intelligent ainsi que l’accès à la connectivité ``Wifi``. De plus, la très conviviale interface Apple Car Play figure maintenant dans les équipements offerts.

Motorisations efficaces et fiables

Sur le plan mécanique, mon véhicule d’essai était équipé du moteur V8 de 5,3 Litres. Du haut de ses 355 chevaux et de ses 383 livres-pied de couple, il s’agit d’une motorisation efficace et très bien adaptée pour un camion de ce gabarit. Pour 2016, ce même moteur huit cylindres est maintenant disponible avec la transmission automatique à huit rapports, ce qui permettra une meilleure économie de carburant. De plus, la technologie de la désactivation des cylindres est maintenant utilisée pour cette même motorisation. C’est donc dire qu’en vitesse constante sur l’autoroute ou en descendant certaines pentes, le moteur désactive 4 cylindres toujours dans le but de réduire sa consommation. Lorsque la situation se présente, un petit logo apparait dans le coin inférieur droit du tableau de bord pour nous en aviser.

Il faut savoir que les modèles d’entrée de gamme sont offerts avec le moteur V6 de 4,3 Litres de 285 chevaux et de 305 livres-pied de couple. Pour les purs et durs, le moteur V8 6.2 Litres saura certainement combler vos plus grandes exigences. Il développe pas moins de 420 chevaux avec un couple très impressionnant de 460 livres-pied.

Et la consommation maintenant...

J’ai eu l’occasion de tester le Sierra 2016 sous diverses conditions. Premièrement, j’ai effectué des tests sur l’autoroute et en ville ou j’ai obtenu une moyenne cumulée de 13,9 litres aux 100 kilomètres. Il s’agit de chiffres tout de même satisfaisant pour un camion de ce gabarit.

Par contre, les choses se sont corsées lors de ma deuxième période d’essai, cette fois-ci avec une remorque fermée de 22 pieds accrochée derrière le camion. Bien que la charge de quatre motoneiges dans la remorque n’était pas très élevée, j’ai obtenu une très haute moyenne de consommation sur l’autoroute de 25,9 litres au 100 kilomètres à une vitesse de croisière de 105 kilomètres heure.

Il faut savoir que la capacité de remorquage de mon modèle d’essai, le Z71, est de 11 800 livres.

Conclusion

Pour 2016, avec les petites retouches esthétique apportées au GMC Sierra et la disponibilité de la transmission à 8 rapports dans les modèles équipés du moteur 5.3 Litres, la populaire camionnette une demie-tonne ajoute des cordes à son arc pour demeurer au plus fort de la lutte dans cette catégorie. De plus, l’excellente garantie de 5 ans ou 160 000 kilomètres sur le groupe motopropulseur du Sierra nous prouve la confiance du manufacturier américain aux différentes motorisations qu’il nous offre. Plus que jamais, il s’agit d’un véhicule complet et malgré son aspect robuste, il demeure confortable pour une conduite quotidienne.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéAu tour du GMC Sierra 2016 d’être modifié
À peine quelques jours après que le Silverado 2016 ait reçu son nouveau nez si controversé, c’est au tour de son frère jumeau le GMC Sierra d’être modernisé. On remarque que les phares incorporent maintenant des feux de jours à DEL, tout comme les phares antibrouillard. La grille ainsi que …
ActualitéGMC Sierra HD : encore plus chic pour 2016
Si on jette un coup d'œil au marché des camionnettes, on se rend rapidement compte que ces mastodontes ne sont plus uniquement des outils de travail; les camions d’aujourd’hui se sont métamorphosés en véhicules à usage multiple combinant la solidité et la puissance à du luxe et un niveau d’équipement …
Commentaires