Kia Magentis, effacée mais efficace

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2010

Pour plusieurs personnes, l’achat d’une voiture neuve doit refléter leur personnalité. C’est pourquoi les constructeurs dépensent tant d’argent pour réaliser des carrosseries qui ont ce petit quelque chose qui fait craquer les gens. Dans bien des cas, on veut être remarqué, mais pas trop. Bien entendu, il y en a qui ne choisissent que des carrosseries capables de faire tourner les têtes. Si vous faites partie de cette dernière catégorie, la Magentis n’est pas pour vous, absolument pas…

En effet, cette berline est la voiture du gros bon sens avec une silhouette équilibrée et correcte, mais qui ne se démarque pas par une silhouette sexy.. En fait, ce modèle est avec nous depuis quelques années maintenant et nombreux sont les acheteurs qui ne savent même pas qu’il existe. Et ce, même après une révision de la carrosserie et de l’habitacle l’an dernier. Soulignons que la Magentis est commercialisée sous le nom d’Optima aux É.-U., ce qui ajoute à la confusion et au manque de reconnaissance.

La politique du plus

À défaut de pouvoir attirer les acheteurs avec une silhouette accrocheuse, les dirigeants de Kia ont adopté la « politique du plus » en offrant en équipement de série ce que la concurrence fait souvent payer à ses acheteurs. Tout d’abord, il faut savoir qu’une silhouette discrète ou anonyme ne signifie pas laideur et déséquilibre visuel. Bien au contraire, la carrosserie est équilibrée et d’une certaine élégance, mais elle n’a pas ce petit côté accrocheur qui fait toute la différence.

Pour en revenir à la liste d’équipements venant de série, les responsables de Kia sont toujours très fiers de mentionner que les sièges chauffants figurent sur ladite liste. Ce qui est remarquable, surtout pour la catégorie, car plusieurs modèles concurrents ne l’offrent même pas. Mais à mon avis, il y a mieux encore, à savoir la climatisation de série sur tous les modèles. Je sais, certains d’entre vous croient que cet accessoire a pour conséquence d’accroître la consommation, ce qui est néfaste pour l’environnement. Il est vrai que la voiture consomme quelques millilitres de plus lorsque la climatisation est utilisée, mais une utilisation intelligente réduira cet inconvénient au minimum.

En parlant de sécurité, cette Magentis — elle se classe parmi les bonnes élèves lors des tests d’impacts gouvernementaux — vous en fournit pour pas cher. Six coussins de sécurité incluant des rideaux latéraux, des freins ABS et un système de stabilité latérale sont aussi de série. J’allais oublier un détail qui peut faire toute la différence, habitués que nous sommes à la loi du moindre effort. Parmi l’équipement de série, on retrouve les glaces à commande électrique et les portières se verrouillant par télécommande. Ce qui était jadis l’apanage des grandes voitures de luxe se trouve dorénavant sur toutes les Magentis. Il faut le faire…Et on se surpasse davantage sur la version SX dotée d’une clé intelligente.

Avant sa fusion avec Hyundai, Kia était la championne des habitacles aux plastiques durs de présentation quelconque et aux tissus de bas de gamme. Mais ce n’est absolument plus le cas. Le tableau de bord de notre voiture d’essai était d’un design correct dont les commandes ont été modernisées depuis la refonte esthétique de l’an dernier. Tout est homogène, placé au bon endroit et facile d’opération. On retrouve même des commandes sur le pourtour du moyeu du volant. 

Les conducteurs de grande taille trouveront vite la position de conduite qui leur convient, tandis que les occupants s’accommoderont assez bien des sièges moelleux et confortables. Mais, à l’avant, les baquets manquent cruellement de support latéral, un indice du type de conduite pour lequel cette voiture a été conçue.

Sage comme une image

Deux moteurs sont au catalogue, un quatre cylindres de 2,4 litres produisant 175 chevaux et un V6 optionnel qui en déploie 19 de plus. Si vous suivez un tant soit peu l’actualité automobile, vous savez que Kia et Hyundai sont partenaires et que la Sonata de même catégorie abrite un moteur V6 de plus forte cylindrée, 3,3 litres, et déballant 249 chevaux, soit 55 de plus que ce que propose la Magentis. Dans les deux cas, la boîte manumatique à cinq rapports est optionnelle. Le choix est donc simple pour les personnes qui cherchent un modèle à moteur V6 plus puissant, à moins de vouloir résolument demeurer dans la famille Kia. Ce V6 de 2,7 litres est doux, bien adapté à la boîte automatique, un peu plus frugal que le 3,3 litres, mais ses performances sont moindres.

Dans le cas de la Magentis, la différence entre les performances du quatre cylindres et du V6 n’est pas tellement grande, tant et si bien qu’il est plus pratique de jeter son dévolu sur les versions à moteur de 2,4 litres. Couplé à la boîte manuelle, ce moteur permet des accélérations satisfaisantes avec des temps d’un peu moins de 9 secondes pour boucler le 0-100 km/h. La boîte est assez bien étagée et le passage des rapports sans problème. Toutefois, la prise de l’embrayage sur mon modèle d’essai était un peu haute, un détail. Et si vous préférez confier le passage des vitesses à la boîte automatique, cette dernière est tout ce qu’il y a de plus correct.

Le comportement routier de la Magentis est sans surprise si vous vous limitez à respecter les limites de vitesse affichées. Le roulis de caisse est bien contrôlé tandis que la voiture est stable. Mais jouez les pilotes sportifs et vous atteindrez rapidement les limites de la plate-forme, de la suspension et des pneumatiques. Si jamais junior emprunte la Magentis à papa ou maman et veut impressionner ses amis en jouant les pilotes de course, il aura toute une surprise...

Somme toute, il s’agit d’une voiture d’une élégance discrète, fiable, fort bien équipée et capable de combler les besoins de la famille tout en assurant un équipement de sécurité complet.

Feu vert

Équipement complet
Éléments de sécurité
Comportement routier correct
Bonne fiabilité
Prix compétitif

Feu rouge

Silhouette toujours anonyme
Manque de support latéral des sièges
Pneumatiques moyens
Faible diffusion

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires