Hyundai Tucson 2019 : demeurer dans le coup

Points forts
  • Roulement confortable
  • Plus de caractéristiques de série
  • Moteur de 2,4 litres bien adapté
Points faibles
  • L’économie d’essence pourrait être meilleure
  • Écran tactile hors de portée
  • Visibilité arrière perfectible
Évaluation complète

SACRAMENTO, Californie – Lors du lancement médiatique de la Hyundai Veloster N 2019, une petite fusée de 275 chevaux qui tentera de voler des ventes à la Volkswagen Golf GTI et la Honda Civic Type R, la marque coréenne en a également profité pour nous mettre derrière le volant de l’édition 2019 de son populaire VUS compact Tucson.

Véhicule utilitaire le plus vendu au Canada chez Hyundai, la génération actuelle est apparue pour le millésime 2016, et vient de recevoir une ronde d’améliorations ainsi que de légers changements esthétiques. Dans un segment de marché qui comprend les Honda CR-V, Nissan Rogue, Toyota RAV4 et Ford Escape, pour n’en nommer que quelques-uns, des mises à jour régulières sont nécessaires.

La grille de calandre du Hyundai Tucson 2019 dispose d’extrémités plus pointues, et les blocs optiques et les feux arrière ont été redessinés, tout comme les pare-chocs et les jantes en alliage. Pas facile d’apercevoir les différences, mais ce lifting subtil permettra au VUS de rester frais pour quelques années.

Le plus gros changement se trouve en fait sous le capot. Le quatre cylindres turbocompressé de 1,6 litre et sa boîte automatique à sept rapports avec double embrayage ont été remplacés par un moteur de 2,4 litres et une automatique conventionnelle à six rapports. Le nouveau moteur produit 181 chevaux, six de plus que l’ancien turbo, mais le couple est en baisse de 20 livres-pied. Le 2,4 litres compte également 17 étalons de plus que le 2,0 litres de base, toujours au poste, et inclut un système arrêt/redémarrage automatique pour économiser quelques gouttes d’essence aux feux de circulation.

Photo: Michel Deslauriers

Le plus gros moteur ne procure pas vraiment plus de punch dans le Tucson que le turbo de l’an dernier, mais sa puissance est plus linéaire et le moteur est plus raffiné. Dans un véhicule familial comme celui-ci, la nouvelle motorisation semble mieux adaptée, et le quatre cylindres de 1,6 litre avait de la difficulté à livrer la consommation d’essence promise. Et n’oublions pas que les turbocompresseurs et les boîtes à double embrayage pourraient coûter plus cher d’entretien à long terme, peu importe la marque ou le type de véhicule.

Les chiffres de consommation ne sont pas encore disponibles pour le Tucson au Canada. Aux États-Unis, les cotes mixtes ville/route publiées par l’EPA sont de 10,2 L/100 km pour les deux moteurs (2,0 L et 2,4 L) lorsque jumelés au rouage intégral. Sur les routes et les autoroutes de la vallée du Sacramento, on a observé une moyenne de 9,0 L/100 km.

Comme avant, le Tucson s’ouvre sur un habitacle silencieux, malgré un peu de bruit de suspension sur les boulevards urbains. À l’instar de la plupart des produits Hyundai, on trouve un système de modes de conduite avec le réglage Sport qui accentue la réactivité de l’accélérateur et les changements de rapports, sans toutefois rendre le Tucson plus amusant à piloter. La quasi-totalité des propriétaires n’utilisera probablement jamais cette fonction de toute façon.

Le Hyundai Tucson 2019 bénéficie également d’une planche de bord redessinée avec un écran multimédia tactile flottant – mesurant désormais sept pouces dans toutes les déclinaisons. De plus, un port USB aux places arrière et une zone de recharge sans fil pour appareils portatifs sont maintenant disponibles. Côté sécurité, on a ajouté une prévention de sortie de voie, un système de caméras à 360 degrés, un régulateur de vitesse adaptatif, un avertisseur d’inattention du conducteur et des feux de route automatiques.

Des caractéristiques haut de gamme telles qu’une sellerie en cuir, des sièges ventilés à l’avant et chauffants à l’arrière, un toit ouvrant panoramique, un climatiseur automatique bizone, un volant chauffant, un hayon à commande électrique, une surveillance des angles morts et un avertisseur de précollision frontale sont toujours disponibles.

Photo: Michel Deslauriers

Les prix canadiens pour le Hyundai Tucson 2019 viennent tout juste d'être annoncés. Le VUS compact sera mis en vente cet hiver à partir de 25 599 $ avant les frais de transport et de préparation, alors que la version Ultimate frisera les 38 000 $.

Difficile de trouver des points résolument négatifs dans le Tucson. Sa consommation d’essence n’est pas aussi basse que celle des CR-V, Rogue et RAV4, mais ce n’est pas la pire non plus. Même chose concernant l’espace de chargement, et tant qu’à y être, l’agrément de conduite.

Par contre, le Tucson propose un excellent rapport prix-équipement, un habitacle confortable pour les familles et beaucoup de caractéristiques de connectivité et multimédias afin de demeurer dans le coup. C’est un VUS qui nous rend la vie facile, et c’est vraisemblablement ce que les consommateurs apprécient le plus. Les améliorations apportées par Hyundai à l’édition 2019 ne sont peut-être pas majeures, mais à quoi bon réparer quelque chose qui n’est pas brisé?

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsHyundai Veloster N 2019 : pétard à mèche
SACRAMENTO, Californie – Le segment des compactes sport existe depuis plus de 40 ans, plus ou moins établi par la Volkswagen Golf GTI qui était – et est encore – considérée comme la référence en la matière. Des rivales provenant des quatre coins du globe sont apparues et sont disparues …
Premiers contactsHyundai Kona électrique 2019 : coup de circuit assuré
LOS ANGELES, Californie – Totalement enchantée par la qualité d’assemblage, la polyvalence, le design, l’agrément de conduite et la valeur qualité-prix du Hyundai Kona 2019, l’équipe du Guide de l’auto l’a unanimement nommé le meilleur achat de la catégorie des VUS sous-compacts pour 2019. Lors de notre débat entre journalistes, …
Premiers contactsHyundai NEXO 2019 : la poule avant l'oeuf
LOS ANGELES, Californie – Plus tôt cette année, mon collègue Gabriel Gélinas s’envolait vers Séoul, en Corée, afin de mettre à l’essai un tout nouveau véhicule à pile à combustible à hydrogène, le Hyundai NEXO. On promettait, dans ce temps-là, de le commercialiser sur nos routes en quantité limitée d’ici …
Los AngelesHyundai dévoilera un nouveau VUS à Los Angeles, le Palisade 2020
Les nouveautés seront nombreuses au Salon de Los Angeles cette année, et nous y serons afin de couvrir les lancements en long et en large. Parmi les multiples dévoilements attendus, Hyundai présentera un nouveau VUS, le Palisade. Inspiré d’une falaise Hyundai demeure discret quant aux détails de ce nouvel utilitaire …
Commentaires