On a analysé la BMW M5 de fond en comble

Pour ce deuxième épisode de Sous le capot, Germain Goyer et Frédéric Mercier se gâtent avec l’essai de la nouvelle BMW M5 2018.
Son V8 biturbo de 600 chevaux a de quoi impressionner... et les mille et un gadgets inclus à bord ne sont pas mal non plus!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisBMW M5 2018 : missile en veston-cravate
Introduite en 1985, la BMW M5 a littéralement créé le segment des berlines intermédiaires de luxe de très haute performance. À l’époque, l’idée de fusionner les compétences dynamiques d’une voiture sport à celle d’une berline spacieuse et confortable était audacieuse, certes, mais elle s’est vite montrée fort lucrative au fil …
EssaisBMW M550i xDrive 2020 : la M5 light
Elle appartient à la catégorie des voitures de performance de BMW, mais ce n’est pas la M5 de 600 chevaux , ou la variante M5 Competition de 617 chevaux. Cependant, avec son fabuleux V8 biturbo, elle se qualifie d’emblée comme une M5 light … Bienvenue à bord de la M550i …
ActualitéBMW M5 2021 : 617 chevaux et rien de moins pour le Canada
Trois semaines après avoir modernisé la Série 5 pour 2021, le constructeur allemand BMW enchaîne avec l’expression ultime de sa berline intermédiaire, la M5 . Il n’y a aucun changement au V8 biturbo de 4,4 litres. Toutefois, contrairement à d’autres pays qui recevront aussi la M5 régulière de 600 chevaux, …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires