Location d’une Mazda6 2019 pour quatre ans?

Claude

Quelle est votre opinion sur la location d’une Mazda6 2019 pour quatre ans que je rachèterai peut-être au bout du terme?

_________

Bonjour Claude,

D’abord, un mot sur la voiture qui demeure à mon sens l’une des plus intéressantes du segment. Élégante, amusante à conduire, bien équipée, frugale, mais peut-être un peu plus bruyante que certaines rivales. Vous n’y retrouverez pas le comportement feutré d’une Fusion ou d’une Malibu, mais bénéficierez en revanche d’une conduite drôlement plus dynamique. Autre bel atout pour 2019, l’offre d’un moteur turbo optionnel, qui donne à la Mazda6 ce petit zest piquant qui lui manquait pour se mesurer avec des rivales parfois plus puissantes.

Maintenant, si votre objectif est de racheter votre voiture au bout du terme, je vous déconseille fortement de louer. Sur le plan financier, vous serez nettement plus avantagé en achetant dès le départ. Il faut comprendre que les berlines intermédiaires, et particulièrement la Mazda6, sont des voitures de moins en moins populaires et donc, plus difficiles à vendre que des compactes ou des VUS. De ce fait, la valeur résiduelle au bout du terme de location est en pourcentage plus faible que la moyenne, ce qui a pour conséquence de faire grimper les mensualités à la location.

Prenez par exemple le cas d’un modèle GS vendu à 34 000 $ (transport et frais inclus). Vous le louerez pour 570 $ (taxes incluses) pendant 48 mois à un taux de 0,99%. Et pour le racheter, il vous faudra débourser au bout du terme une somme taxable de 10 257 $, donc 11 794 $ avec taxes. Bien sûr, si vous n’êtes pas en mesure de payer cette somme comptant au moment du rachat, il vous faudra financer le montant, ce qui pourrait signifier environ 1 000 $ d’intérêt si vous financez la somme sur 36 mois, à un taux de 5%.

Si vous choisissez en revanche d’acheter dès le départ, vous devrez débourser à peu près 70 $ de plus mensuellement, pour un terme total supplémentaire d’un an. Autrement dit, 640 $ par mois sur cinq ans (à un taux de 0%), ce qui représente une somme totale supplémentaire de 11 040 $ toutes taxes incluses. Et bien sûr, pas besoin d’avoir ici recours au financement et donc de payer des intérêts supplémentaires pour acquitter le solde restant, puisque ce dernier est inexistant.

Grosso modo, comprenez que le rachat de votre location vous coûtera environ 750 $ de plus, ou près de 2 000 $ si vous avez recours au financement de la valeur de rachat. Et n’oubliez pas non plus que le concessionnaire vous facturera sans doute des frais administratifs d’environ 500 $ si vous rachetez votre location... Une façon pour lui de tirer un bénéfice sur une vente pour laquelle il ne fait aucun profit.

En terminant, il faut aussi souligner qu’il coûte plus cher d’assurer un véhicule loué que financé. Il faut généralement prévoir une surprime de 10% annuellement.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2018Mazda Mazda6 2018: Quand les gens ne veulent rien savoir
Lorsque les ingénieurs de Mazda se mettent au travail, ils sont guidés par un seul désir: concevoir la voiture parfaite. Bon, on va s’entendre, il serait surprenant de trouver un ingénieur d’une autre marque qui se lève le matin en souhaitant délibérément créer un mauvais produit. La différence, cependant, concerne …
TorontoMazda6 2018 : prix et détails annoncés
La berline intermédiaire de Mazda profite en 2018 d’un design mis à jour, mais aussi d’un moteur plus puissant dans ses déclinaisons mieux équipées. Elle a été présentée pour la première fois au Canada au Salon de l’auto de Toronto . D’abord, le PDSF de base de la nouvelle Mazda6 …
Los AngelesLa Mazda6 Turbo 2018 développera 250 chevaux
Mazda nous a dévoilé sa toute nouvelle Mazda6 2018 au Salon de Los Angeles. En fait, elle n’est pas nouvelle à 100%, mais représente une mise à jour de la voiture existante. Mazda a tout de même apporté plusieurs changements à sa berline, en y ajoutant entre autres un tout …
Commentaires