Chrysler Pacifica hybride 2019 : la familiale électrique

Points forts
  • Consommation réduite
  • Bon niveau d'équipement
  • Style réussi
  • Spacieuse et confortable
  • Excellent véhicule familial
Points faibles
  • Pas de choix de modes de régénération
  • Pas de choix de modes hybrides
  • Un version encore plus abordable serait appréciée
Évaluation complète

Les fourgonnettes demeurent le transporteur familial par excellence si vous devez composer avec les besoins quotidiens d’une famille. Le seul problème, c’est que personne ne veut être vu au volant d’une fourgonnette. FCA a réussi à atténuer cet effet en commercialisant il y a deux ans la Pacifica, un modèle un peu plus beau avec des lignes modernes en rondeurs et un niveau de luxe supérieur.

Elle devient encore plus attrayante dans sa version hybride rechargeable : elle limite fortement les dépenses en carburant, en plus d’être tendance. C’est en la voyant branchée dans une borne de recharge que vos voisins s’y intéresseront, chose pratiquement impossible avec une fourgonnette classique, sauf si vous la peinturez en rose!

La Chrysler Pacifica hybride 2019 permet au constructeur de prendre une longueur d’avance sur tous ses rivaux du segment. Est-ce une bonne idée d’électrifier une fourgonnette? Tout à fait! L’impact en matière de consommation et de réduction d’émissions est beaucoup plus important sur ce type de véhicule que sur une petite voiture déjà très économique. Imaginez-vous profiter de tout l’espace et de l’aspect pratique d’une fourgonnette, tout en réduisant presque à zéro votre consommation d’essence! Nous sommes certains que vous avez une bonne idée de ce que vous feriez avec l’argent économisé.

De nouvelles versions plus abordables

Initialement offerte qu’en version très équipée à plus de 55 000 $, la Pacifica hybride 2019 se décline maintenant en trois livrées : Touring Plus (51 445 $), Touring-L (52 945 $) et la plus cossue, Limited à 56 945 $. En comptant le rabais gouvernemental de 8 000 $, il est donc possible d’obtenir une version de base relativement bien équipée et vendue à un prix assez alléchant. C’était notre principal reproche lors de l’introduction du modèle, mais Chrysler a corrigé le tir avec des déclinaisons plus abordables, et a ainsi élargi le bassin d’acheteurs potentiels.

Côté mécanique, la Pacifica hybride dispose du même moteur que les versions ordinaires, soit un V6 Pentastar de 3,6 litres, mais fonctionnant sur le cycle Atkinson maximisant son économie de carburant, avec le compromis d’une légère diminution de puissance. Une paire de moteurs électriques liés à un ensemble de batteries de 16 kWh porte toutefois la puissance totale à 260 chevaux. Ce n’est pas une fourgonnette digne de la gamme SRT, surtout que l’ensemble de batteries situé sous les sièges de seconde rangée ajoute au poids du véhicule, mais c’est tout à fait acceptable côté performances. Souvenez-vous des factures d’essence réduites, elles aident à faire accepter la puissance moindre!

Quelques spécificités

Côté style, la Pacifica hybride se reconnaît par sa grille avant et ses jantes particulières. On lui a aussi réservé quelques coloris de carrosserie distinctifs et ajouté des écussons pour souligner sa vocation. Du reste, on apprécie ses lignes modernisées et on a surtout réussi à bien atténuer « l’effet minivan ». On est loin d’une boîte carrée haute sur pattes. C’est dans cette optique que l’on a diminué le dégagement en hauteur et abaissé légèrement la ligne de toit.

À l’intérieur, on a remanié le tableau de bord en lui procurant un peu plus de rondeurs. Peu de véhicules peuvent accueillir jusqu’à huit passagers avec autant de confort. Les gadgets son nombreux selon la version, mais du lot, on note un système de divertissement comprenant deux écrans de 10 pouces et, dans la Pacifica non hybride, un aspirateur Stow ’n Vac entièrement intégrée dans le panneau latéral de la seconde rangée. Une fois de plus, la version hybride comporte quelques spécificités, dont le bloc d’instruments qui ajoute des informations sur le système hybride, notamment le niveau de charge des batteries ainsi que les distances pouvant être parcourues en mode électrique et avec le moteur à essence.

La Pacifica hybride 2019 reçoit de série le système Uconnect 8.4 qui comprend un écran tactile de 8,4 pouces. On adore la simplicité d’utilisation de ce système, surtout avec les commandes de contrôle du volume et des pistes placées derrière le volant. L’autre bonne nouvelle, c’est que peu importe la version, Apple CarPlay et Android Auto figurent de série.

À un bouton de la parfaite hybride rechargeable

Notre essai a eu lieu au début de l’automne, dans des conditions tempérées. Des déplacements plus longs entre la résidence et le travail permettaient d’épuiser entièrement l’autonomie électrique du véhicule, réduisant notre consommation à environ 8,5 L/100 km en moyenne, le reste du déplacement le véhicule se comportant en hybride classique. Pas de modes de régénération, le véhicule s’occupe lui-même de cet aspect. On aimerait avoir un certain contrôle, la seule chose possible c’est de faire basculer l’embrayage en mode « L ».

Alors que nous devions effectuer un trajet d’environ 35 km, nous étions heureux de savoir qu’il nous serait possible de le faire en mode 100% électrique puisqu’au départ, le véhicule affichait une autonomie électrique restante de 42 km. Mais par temps plus froid, le véhicule utilisait curieusement le moteur à essence à plusieurs reprises. Aucune commande ne nous permettait de choisir un mode, par exemple « EV », afin de forcer l’utilisation du moteur électrique. On a même coupé le climatiseur arrière afin de réduire au maximum notre consommation d’énergie. Finalement, nous avons parcouru à peine 50% du trajet en mode électrique, revenant à la maison avec plus de 20 km d’autonomie électrique, ce qui fut très frustrant. On a l’impression d’avoir brûlé de l’essence pour rien.

On nous a expliqué que les ingénieurs avaient voulu simplifier le véhicule au maximum pour les conducteurs en n’offrant pas de choix de modes et en le laissant gérer lui-même la gestion énergétique. Selon eux, c’est ce que les acheteurs de fourgonnette recherchent. Nous ne sommes pas d’accord, les propriétaires de véhicules électriques rechargeables veulent avoir le contrôle et optimiser à tout moment l’utilisation du mode électrique afin de réduire au maximum l’utilisation du moteur à essence.

Cet aspect est moins marqué par températures plus clémentes, et ce fut le seul irritant d’un véhicule qui nous semblait l’un des plus intéressants de tous ceux offerts à la sauce EV.

En conclusion, même si nous avons tout de même grandement réduit les factures d’essence lors de notre essai, nous aurions aimé les réduire à zéro encore plus souvent!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsChrysler Pacifica hybride 2017 : pour la famille écolo
SANTA MONICA (Californie) – Après avoir créé la fourgonnette moderne il y a plus de 30 ans, Fiat Chrysler Automobiles passe à un niveau supérieur avec leur nouvelle Pacifica hybride, pouvant combler les besoins de transport d’une famille active sans consommer une goutte d’essence, et qui sera en vente à …
ActualitéFCA lance une version sport de la Chrysler Pacifica
Vous êtes passionné de performance? Vous avez toujours été propriétaire de voitures sport, mais la vie vous a rattrapé trop vite et vous venez soudainement de vous réveiller avec quatre petits monstres en trop? Pas de panique, car FCA a exactement ce qu’il vous faut : la Chrysler Pacifica S, …
Questions des lecteursEst-ce que le Hyundai Kona électrique résistera à nos hivers?
Bonjour, J’aurais besoin de vos conseils, si possible. J’envisage l’achat d’un Kona électrique (AWD) lorsqu’il sera disponible. Je demeure à Baie-Comeau, et puisque je travaille dans le domaine des assurances, j’utilise surtout l’ordinateur dans l’auto (environ 1 h 30 par jour), été comme hiver. Je roule approximativement 10 000 km …
Commentaires