Aston Martin Rapide E 2020 : première voiture électrique de la marque

Alors que la production de l’Aston Martin Rapide se termine, la marque anglaise travaille sur une version 100% électrique de sa berline haute performance, dont les premières livraisons aux clients s’effectueront à la fin de 2019.

La voiture était initialement censée s’appeler la RapidE, mais elle sera plutôt nommée la Rapide E. Elle disposera d’une motorisation 100% électrique conçu avec la collaboration de Williams Advanced Engineering, consistant de deux moteurs placés à l’arrière et une batterie de 65 kWh. Ce dernier prendra la place où se situaient préalablement le moteur V12, la boîte de vitesses et le réservoir d’essence. On avance une puissance de plus de 610 chevaux métriques un couple de 700 livres-pied, rendant la Rapide E passablement plus musclée que la Rapide S sortante, qui profite de 552 chevaux et 465 livres-pied.

Selon Aston Martin, la Rapide E peut accélérer de 0 à 96 km/h (0-60 mi/h) en moins de 4,0 secondes et peut atteindre une vitesse maximale de 240 km/h. Et ces performances ne sont pas limitées au moment où la batterie est chargée à bloc. On estime l’autonomie à plus de 320 kilomètres, selon les normes de calcul européennes.

La carrosserie de la voiture a été modifiée afin de la rendre plus aérodynamique, et l’on a installé de nouvelles jantes en alliage entourées de pneus Pirelli P Zero à faible résistance de roulement. La suspension a également été révisée, alors qu’un différentiel à glissement limité s’occupera de gérer la puissance entre les roues arrière.

Seulement 155 unités de l’Aston Martin Rapide E 2020 seront assemblées, mais le prix de la voiture n’a pas encore été annoncé. Il s’agira de la première voiture électrique de la compagnie, mais pas la dernière, puisqu’elle prévoit transformer Lagonda en sous-marque 100% électrique, débutant avec un VUS électrique en 2021.

Partager sur Facebook