Exclusif La Mercedes-Benz de Classe B ne sera plus vendue au Canada

C’est officiel, la petite Mercedes-Benz de Classe B disparaîtra du Canada en 2019. C’est ce que le Guide de l’auto a appris en marge du lancement de la toute nouvelle Classe A 2019.

Questionné depuis quelques années sur les raisons pour lesquelles la Classe A n’était pas commercialisée en Amérique du Nord, le constructeur nous a constamment martelé que la Classe A se positionnerait trop proche de la Classe B et que l’on ne voulait pas nuire aux ventes de cette dernière qui, d’ailleurs, n’était pas offerte chez nos voisins du sud.

Avec l’arrivée cette année de la berline de Classe A en Amérique du Nord et de la décinaison à hayon au Canada, on se demandait bien quelle serait la stratégie de Mercedes-Benz. Questionnée sur le sujet, JoAnne Caza, responsable des communications pour le constructeur nous a confirmé le mort du modèle pour le marché canadien. C’était assez inévitable.

Photo: Mercedes-Benz

La voiture sera toujours commercialisée dans d’autres marchés, mais ici, on désire maintenant pousser la nouvelle Classe A, un véhicule beaucoup plus moderne et intéressant.

Malgré son format pratique, la génération actuelle de la Classe B était drôlement vieillissante. La voiture a connu un certain succès, mais ce n’est rien comparativement aux espoirs de vente de la Classe A, surtout pour le Québec.

La Mercedes-Benz de Classe B aura donc été offerte au Canada de 2006 à 2019.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2018Mercedes-Benz Classe B 2018: La vraie Mercedes-Benz d’entrée de gamme
Peu importe leur statut, les constructeurs automobiles ont tous le même but, faire des profits. Et outre certaines marques s’adressant à une clientèle hyper fortunée, les autres doivent vendre le plus de véhicules possible pour y parvenir. Toutefois, contrairement aux constructeurs généralistes que sont les Chevrolet, Hyundai ou Toyota, ceux …
Premiers contactsMercedes-Benz Classe A 2019 : Le luxe accessible
SPLIT (Croatie) – La nouvelle compacte Mercedes-Benz Classe A 2019 brouille les cartes en s’adressant à des gens qui n’auraient pas nécessairement pensé acheter un véhicule de luxe auparavant. Elle vient ébranler la vision traditionnelle des acheteurs qui ont toujours rêvé de luxe, tout en visant directement les jeunes générations.

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires