Porsche Panamera Turbo Sport Turismo 2018 : la multiplication rapporte

Points forts
  • Motorisations très musclées
  • Style ajouté de la carrosserie Sport Turismo
  • Débordante de technologie
Points faibles
  • Trop d’options, pas assez d’équipements de série
  • Sport Turismo à peine plus logeable que la berline
  • Système multimédia complexe et distrayant en conduite
Évaluation complète

Au moment d’écrire ces lignes, on ne compte pas moins de 24 variations de la Porsche 911 disponibles au Canada. Et cela, c’est avant de considérer les options, les couleurs et la personnalisation. À quoi sert d’avoir une telle palette de déclinaisons et de carrosseries de la 911? Il y a sûrement l’une d’entre elles pouvant plaire aux gens possédant les moyens de se payer une telle voiture sport, et certains clients fidèles de la marque pourraient bien même s’en procurer plus d’une.

Le constructeur allemand semble vouloir adopter une stratégie similaire avec la Porsche Panamera 2018, de deuxième génération. On retrouve actuellement 16 variations de la berline, de la voiture de base à moteur six cylindres et à propulsion, coûtant 97 300 $, à la Panamera Turbo S E-Hybrid Executive, un écomissile de 221 700 $. Parmi ces déclinaisons, la nouvelle Sport Turismo disponible en livrées 4, 4S, E-Hybrid, Turbo et Turbo S E-Hybrid.

On la qualifierait bien de hatchback, mais la berline Panamera possède déjà un hayon, ou un couvercle de coffre qui s’ouvre dans l’habitacle en incorporant la lunette arrière. La Sport Turismo est-elle une familiale, alors? Plus ou moins, parce qu’elle n’est pas tellement plus spacieuse, et ne peut rivaliser la polyvalence d’un VUS Porsche Cayenne. Qualifions-la plutôt d’un exercice de style, un qui s’applique très bien à la Panamera.

Le design de la berline est déjà beaucoup plus harmonieux que celui de la génération précédente, mais la Sport Turismo ajoute une touche de sportivité supplémentaire qui nous plaît. Elle est sensuelle, séduisante, mais on doit avouer que nous, journalistes automobiles, avons un faible pour les voitures familiales.

D’après nous, si un nombre significatif d’acheteurs de la Panamera choisissent la Sport Turismo, la compagnie fabriquera probablement une version similaire de la nouvelle Porsche Taycan 2020 100% électrique. Le concept Porsche Mission E Cross Turismo dévoilé au Salon de l’auto de Genève plus tôt cette année en est une preuve irréfutable.

Photo: Michel Deslauriers

Il y a cinq motorisations disponibles dans la Panamera, y compris deux variantes hybrides rechargeables. Entre les deux, en matière de puissance, se trouve la Turbo, disposant d’un V8 biturbo de 4,0 litres développant 550 chevaux et un couple de 567 livres-pied. Selon Porsche, la Turbo Sport Turismo peut accélérer de 0 à 100 km/h en 3,8 secondes et atteindre une vitesse de pointe de 304 km/h. Pas mal.

La consommation de carburant est évaluée à 13,4 L/100 km en circulation urbaine et 10,1 sur la grand-route, pour une moyenne mixte de 11,9 L/100 km. Nous avons enregistré une moyenne de 12,5 L/100 km. Si l’on peut accepter de sacrifier 0,8 seconde sur le 0-100, la variante E-Hybride à 462 chevaux s’avérera moins énergivore, moins dispendieuse, et projettera l’image d’être une personne écologiquement responsable. On peut aussi sortir les sous et s’emparer de la Turbo S E-Hybrid de 680 chevaux, qui peut abattre le 0-100 km/h en 3,4 secondes.

La première moitié de la Porsche Panamera Turbo Sport Turismo 2018 est inchangée par rapport à la berline. Par contre, sa ligne de toit demeure plate un peu plus longtemps avant de s’incliner vers l’arrière, poussant la lunette plus proche des foufounes de la Panamera et la plaçant à un angle légèrement plus incliné. C’est subtil à l’œil non averti, et surtout, c’est une façon peu coûteuse à Porsche d’introduire un deuxième style de carrosserie.

L’espace de chargement est à peine plus généreux que dans la berline, passant de 495 à 520 litres. Même en rabattant les dossiers de sièges arrière, on se retrouve avec un volume de 1 390 litres contre 1 304 dans la Panamera « ordinaire ». La banquette à trois passagers figure de série dans la Sport Turismo, et en option dans la berline qui, autrement, propose deux sièges arrière individuels.

L’instrumentation à cinq jauges en cascade, signature de Porsche, est toujours au poste dans la Panamera 2018, mais seulement la jauge centrale – le compte-tours – est analogique. Les quatre autres sont créées avec la magie d’écrans numériques, configurables de surcroît afin d’afficher de l’information additionnelle ou la carte de navigation. Une belle touche.

Photo: Michel Deslauriers

La console centrale dispose maintenant de boutons à effleurement avec réponse haptique, ce qui confère à l’interface une apparence sophistiquée. Par contre, la surface noir reluisant sera rapidement recouverte de poussière et d’empreintes digitales. La molette rotative pour contrôler le système multimédia est petite et placée maladroitement derrière le levier de vitesses, tout comme la roulette de volume qui est encore plus difficile à atteindre. Beaucoup de fonctionnalités du système de climatisation doivent être effectuées directement à l’écran, comme régler l’intensité des bouches d’aération centrales, par exemple. En général, le système multimédia de la Porsche Panamera 2018 est bourré de caractéristiques, mais il pourrait être plus facile à utiliser en conduisant.

Sur une note plus positive, les sièges dans notre Turbo Sport Turismo à l’essai étaient fantastiques, avec de multiples réglages et un excellent soutien lors de la conduite sportive. La fonction de massage à divers réglages des sièges était également très appréciée, mais il s’agit d’une option de 1 360 $, après avoir sélectionné l’ensemble Premium Plus à 3 180 $. Et ce, malgré le prix de base de 175 600 $ de la voiture à l’essai.

Et voilà le problème lors de l’achat d’une Porsche. Évidemment, les prix sont élevés, mais ils grimpent rapidement davantage lorsque l’on commence à choisir des options, dont certaines devraient figurer de série. On veut un système de caméras à 360 degrés? Il faut ajouter 1 360 $ à la facture. Un régulateur de vitesse adaptatif avec fonction d’immobilisation et de redémarrage ainsi qu’un avertisseur de précollision frontale? C’est un supplément d’au moins 3 290 $. Et un simple port USB à l’arrière, pour que les enfants puissent recharger leurs téléphones? Pas de problème, mais ça coûtera 470 $ de plus.

Ce ne sont que quelques exemples, au point où le prix de notre voiture telle qu’essayée a surpassé la barre des 200 000 $ après avoir inclus les frais de transport et de préparation. Si l’argent n’est pas un problème, on peut continuer à cocher les options et faire construire une voiture de 300 000 $ dans l’usine de Porsche, alors que ses ouvriers souriront à pleines dents en réalisant que la compagnie ne fera pas banqueroute de leur vivant.

La Porsche Panamera 2018 est une automobile conçue avec précision et assemblée avec le plus grand soin, peu importe son prix. La Sport Turismo n’est qu’une autre façon d’obtenir une configuration unique de la voiture, et l’expression de notre bon goût en matière de performances, de luxe et de design.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2018Porsche Panamera 2018: Nouveau départ
Lancée l’an dernier, la Panamera de deuxième génération a fait l’objet d’une refonte en profondeur. Élaborée sur la nouvelle plate-forme MSB développée par le groupe Volkswagen (dont Porsche en fait partie), la Pan-am (le surnom de la Panamera!) conjugue toujours sport et polyvalence de belle façon, mais affiche maintenant un …
ÉlectriqueLes détails techniques de la Porsche Taycan 2020 se confirment
On vous avait promis d’autres détails sur la future Porsche Taycan 2020, la première voiture 100% électrique du constructeur allemand, eh bien en voici quelques-uns puisque Porsche a récemment émis un communiqué qui confirme certains des éléments techniques du fameux prototype Mission E. Lorsqu’elle arrivera sur le marché tard l’an …
ActualitéPorsche lance la Panamera GTS
Comme la mort et les taxes, l’arrivée d’une édition GTS pour la Panamera de deuxième génération était une certitude, au même titre que l’annonce éventuelle d’un Cayenne GTS redessiné. Les Porsche Panamera GTS et GTS Sport Turismo 2019 proposeront une apparence plus sportive, des réglages de suspension uniques et une …
Commentaires