Mercedes-AMG GT coupé 4 portes 2019 : verdict le 25 septembre

Le Guide de l’auto file à Austin au Texas pour un premier contact avec le coupé Mercedes-AMG GT à quatre portières, y compris sur le Circuit of the Americas où sera couru le Grand Prix des États-Unis en octobre. Cette première rencontre avec la troisième sportive développée entièrement par la division de performance AMG devrait se révéler fort intéressante.

Ses cibles sont les Porsche Panamera, Maserati Quattroporte et (rares) semblables. Pour les atteindre, AMG a créé trois versions de ce coupé qui se prend pour une berline, ou vice-versa. La GT 53 est la plus sage, propulsée par un six-cylindres en ligne de 3,0 litres suralimenté à la fois par un turbocompresseur et un compresseur électrique, bon pour 429 chevaux, auxquels s’ajoutent les 21 chevaux du démarreur-générateur à 48 volts qui en fait une ‘hybride légère’.

La GT 63 abrite plutôt un V8 biturbo de 4,0 litres qui produit 577 chevaux alors que celui de la GT 63 S livre la bagatelle de 630 chevaux. Cette dernière promet un 0-100 km/h en 3,2 secondes et la GT 63 devrait s’exécuter en 3,4 secondes. Chronos stupéfiants pour leurs deux tonnes métriques, et la GT 53 ne perd pas la face, avec son sprint de 4,5 secondes.

Les trois profitent de la motricité sans faille du rouage intégral 4Matic et de boîtes automatiques à 9 rapports. La GT 63 S sera immanquablement la plus redoutable, sur le circuit COTA, avec le mode de conduite ‘Master’, qui lui est exclusif, et quelques astuces supplémentaires. Reste à voir comment elle se comportera sur les routes texanes.

En prime, nous pourrons aussi découvrir les nouvelles Mercedes-AMG E 53 4MATIC en versions coupé et cabriolet, dotées du même groupe propulseur que la GT 53. Revenez le 25 septembre pour toutes les impressions et conclusions de ces premiers essais.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Commentaires