Genesis G80 2018 : le luxe sans le prestige

Points forts
  • Moteur biturbo puissant
  • Finition et assemblage de l’habitacle soignés
  • Grand confort
Points faibles
  • Faible valeur de revente anticipée – pour l’instant
  • Pas aussi prestigieuse que certaines de ses rivales
  • Un peu lourde
Évaluation complète

Lancer une nouvelle marque de voitures de luxe, ça prend du courage, de la détermination et des poches profondes. Toutefois, Hyundai est certain qu’au fil du temps, sa marque Genesis déploiera ses ailes et deviendra une alternative désirable aux compagnies de luxe allemandes. Ou du moins, à Lexus, Infiniti et Acura.

Pour rendre le lancement de Genesis encore plus difficile, les Coréens n’introduiront pas un VUS à leur gamme de produits avant l’an prochain. Pour l’instant, on y retrouve trois berlines, y compris la compacte G70, l’intermédiaire G80 et la grande G90.

Si la G80 nous semble familière, c’est parce que Hyundai la vendait comme étant la deuxième génération de la Genesis en 2015 et en 2016. Pour 2018, une nouvelle version Sport s’ajoute, équipée du V6 biturbo de 3,3 litres du constructeur qui développe 365 chevaux et un couple de 376 livres-pied. Il est assorti d’une boîte automatique à huit rapports et d’un rouage intégral. Jusqu’à maintenant, c’est un produit intéressant.

C’est probablement la meilleure motorisation disponible dans la Genesis G80 2018. Les livrées 3.8 Luxe et 3.8 Technologie obtiennent un V6 de 311 chevaux, alors que la 5.0 Ultimate est équipée d’un V8 de 420 chevaux. Deux bons moteurs, sans doute, mais le biturbo confère à la voiture un caractère plus dynamique, avec une belle sonorité et beaucoup de couple à bas régime.

Photo: Michel Deslauriers

Non, elle ne se compare pas à une BMW Série 5 ou une Maserati Ghibli, mais pour quelqu’un à la recherche d’une berline de luxe intermédiaire sans une dynamique de conduite résolument sportive, la G80 fera amplement l’affaire. La version Sport obtient une suspension recalibrée et des freins surdimensionnés, alors que sa transmission intégrale HTRAC propose une répartition du couple favorisant davantage les roues arrière lorsque le mode Sport est activé. Le couple maximal du moteur se manifeste entre 1 300 et 4 500 tr/min, signifiant des décollages rapides et des reprises musclées.

Nous avons observé une moyenne de 10,7 L/100 km à bord de la G80 Sport, ce qui n’est pas mal du tout, même si l’essence super est exigée. La boîte automatique à huit rapports fonctionne comme un charme, avec des montées sans à-coups et – quand le mode Sport est engagé – des rétrogradations promptes.

Nous aimons bien ce que Genesis a fait avec l’apparence de la voiture en livrée Sport. Ses garnitures en chrome foncé, ses feux arrière fumés, ses quatre embouts d’échappement, son diffuseur de pare-chocs arrière et ses jantes de 19 pouces de couleur graphite accentuent très bien le look élégant de la G80.

À l’instar de la carrosserie, l’habitacle de la berline n’est pas à couper le souffle, mais s’avère soigneusement bien fini tout de même. Notre voiture d’essai était habillée d’une sellerie en cuir nappa bicolore, noir et gris, avec des coutures contrastantes de couleur cuivre et des appliques de fausse fibre de carbone sur le tableau de bord et les panneaux de porte. Des garnitures argentées sont réparties à travers la cabine, mais en général, le design ne fait pas dans l’excès.

Il y a beaucoup de boutons sur la console et sur la planche centrale, mais au moins, les fonctionnalités du système de climatisation et les menus du système multimédia sont facilement accessibles. L’interface comprend un écran tactile de 9,2 pouces avec des graphiques modernes, l’intégration Apple CarPlay et Android Auto figure de série, et la molette de commande sur la console n’est pas trop difficile à utiliser en conduisant. La chaîne audio Lexicon de 900 watts propose une sonorité magnifique avec ses 17 haut-parleurs.

Le passager arrière central devra composer avec un tunnel de transmission entre ses jambes et un coussin de siège ferme, mais autrement, il y a amplement d’espace pour tous les autres occupants. Le conducteur profite de 16 réglages électriques afin de trouver une position de conduite optimale, alors que le passager avant obtient un siège à 12 réglages électriques.

Il n’y a pas de concessionnaires Genesis au Canada, ce qui n’exclut pas la possibilité d’en voir apparaître très bientôt. Par contre, la marque cherche à faire les choses différemment en vendant ses véhicules sur Internet. Les clients potentiels peuvent réserver un essai routier, et un représentant Genesis effectuera une visite à domicile pour nous faire découvrir et conduire la voiture qui nous intéresse.

Photo: Michel Deslauriers

Dans le cas de la G80, de nombreuses couleurs de carrosserie sont disponibles, et bien que la version Sport ne propose que deux coloris pour l’habitacle, le noir et l’agencement bicolore de notre voiture à l’essai, les versions 3.8 et 5.0 sont disponibles avec un choix de cinq aménagements différents, dont le beige, le noir, le brun, le gris et l’ivoire. Genesis nous a même dit que les acheteurs en ligne sont plus enclins à choisir des couleurs intérieures plus vives, alors qu’un concessionnaire ne stockera que des voitures aux habitacles plus conservateurs, habillés en noir ou en beige.

La Genesis G80 Sport 2018 se détaille à 62 000 $ avec une liste d’équipement très complète. Cette somme comprend non seulement les frais de transport et de préparation, mais également l’entretien régulier prescrit durant cinq ans ou 100 000 km (selon la première éventualité) ainsi qu’un service de conciergerie et un véhicule de courtoisie. La couverture de la garantie est de cinq ans ou 100 000 km.

En comparaison, une berline Mercedes-Benz E 400 est disponible à partir de 70 k$, une Acura RLX coûte presque 68 k$ alors qu’une Infiniti Q70 Sport frise les 66 k$. En contrepartie, et bien que la G80 en offre beaucoup pour le prix, sa valeur de revente n’est pas aussi élevée que celle de ses rivales. Une berline Hyundai Genesis 2015-2016, qui coûtait entre 50 000 $ et 62 000 $ à l’état neuf, peut être achetée aujourd’hui entre 20 000 $ et 30 000 $, selon le kilométrage.

Hyundai s’est grandement amélioré en matière de fiabilité et de satisfaction à la clientèle au cours des dernières années, mais le plus gros problème avec les voitures Genesis, c’est que bien des consommateurs dans cette gamme de prix veulent un écusson de prestige pour démontrer leur bon goût. On n’obtient pas ça ici. Quand même, cette nouvelle marque de luxe propose des produits très intéressants, et si l’on a l’habitude de changer de véhicule tous les trois ou quatre ans, la location pourrait être une option viable ici.

Quant à la voiture elle-même, la G80 Sport est très attrayante. Elle est bien assemblée, suprêmement confortable et très puissante. Elle peut faire tout ce qu’une berline de marque concurrentielle peut faire, sauf rendre les voisins jaloux avec l’écusson d’une marque automobile de luxe bien établie.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2018Genesis G90 2018: La Genesis n’est plus, vive la marque Genesis!
Rarement une marque a-t-elle porté un nom aussi mal adapté à sa réalité. Le mot anglais genesis , genèse en français, réfère à la gestation, à l’élaboration. Avant la naissance. Or, la nouvelle marque de luxe de Hyundai, Genesis, est tout sauf quelque chose en formation! Elle est plutôt un …
Premiers contactsGenesis G70 2019 : traverser les frontières de l’ennemi
MONT-TREMBLANT (Québec) – Les marques allemandes devraient commencer à s’inquiéter. Un peu. Afin d’éviter que les marques japonaises prennent le contrôle du marché des compactes de luxe, Audi, BMW et Mercedes-Benz ont continuellement redéfini ce que les consommateurs veulent dans un tel véhicule. Aujourd’hui, ces acheteurs recherchent l’heureux mélange d’un …
New YorkLe concept Genesis Essentia est absolument réussi!
Depuis que Genesis est devenue une marque à part entière, elle a l’opportunité d’explorer de nouvelles idées et d’être un peu plus créative que sa concurrence. À l’heure actuelle, Genesis n’a que trois berlines dans sa gamme et cherche à creuser de nouvelles niches afin de solidifier son branding .
Commentaires