Buick Envision 2018 : aperçu

Le Buick Envision n’est pas sur le marché depuis longtemps, en fait, son arrivée dans le marché des VUS de luxe ne date que d’à peine un an. Pas facile pour un modèle provenant d’une marque quasi noble de rivaliser avec les canons du segment, mais c’est en Chine que l’Envision est le plus populaire, là où il est construit. Il se positionne entre le petit Encore et l’imposant Enclave, il a donc sa place dans la gamme.

Si vous succombez à ses charmes, vous aurez quelques choix intéressants du côté des mécaniques. Les versions de base héritent d’un quatre cylindres atmosphérique de 197 chevaux, c’est assez minimaliste, vous en conviendrez. Il n’est pas le plus puissant de sa catégorie, mais au moins sa consommation est réduite. Difficile de ne pas recommander le quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres qui pousse la puissance à 252 chevaux, surtout qu’il est marié cette année à une transmission automatique à neuf rapports, ce qui permet pratiquement d’avoir une consommation égale à celle de la mécanique de base.

La bonne nouvelle, c’est que le rouage intégral est de série et il est fort efficace. L’Envison profite du nouveau système intégral à double embrayage (twin clutch) qui, plutôt que de freiner la roue qui patine, envoie plus de puissance aux roues qui disposent de plus d’adhérence, haussant l’efficacité du système. On pourrait comparer le tout au rouage SH-AWD de Honda.

Si l’extérieur n’a rien pour démarquer ce Buick de la masse, l’aménagement à bord est de bon goût et de qualité. On fait une bonne utilisation de matériaux souples et les surpiqûres dans les portes et le tableau de bord attirent l’œil. L’attention aux détails est marquée alors que l’instrumentation est bien présentée et simple à comprendre. On aime les gadgets offerts, notamment l’écran tactile de huit pouces, lequel facilite le contrôle de plusieurs composantes du système de divertissement tandis que le système Wi-Fi intégré (abonnement requis) fera le bonheur de tous.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2018Buick Envision 2018: Made in China… et alors?
L’arrivée du Buick Envision sur notre marché s’est effectuée en toute discrétion, contrairement à ce qui se produit généralement lorsqu’un nouveau modèle est offert. Serait-ce pour éviter de souligner trop ouvertement la provenance de ce VUS de luxe, la Chine? Peu importe la raison, l’Envision en est à sa seconde …
Questions des lecteursPuis-je faire confiance à un Buick Envision 2018?
Mon conjoint et moi venons d’hériter d’un Buick Envision 2018 de 9 000 km, libéré de toute dette. Le véhicule nous plaît beaucoup, mais nous craignons sa fiabilité, étant habitués à des produits Mitsubishi. Devrions-nous le garder pour du long terme et le revendre rapidement pour éviter des problèmes? ---------------- …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires