Voici comment Hyundai Kona 2018 compte vous en mettre plein la vue

Ce qui s’avère un cliché publicitaire éculé est tout à fait applicable dans le cas du nouveau petit utilitaire urbain du fabricant coréen. On n’a qu’à garder la tête haute pour le constater…

Garder la tête haute, comme dans « affichage tête haute », un dispositif popularisé depuis la fin des années 1990 par General Motors et certaines autres sociétés automobiles un peu plus exotiques, mais qui fait depuis trois ans une incursion généralisée dans les véhicules plus abordables.

Mazda, Toyota, Chevrolet… et aujourd’hui, Hyundai. Et pas à peu près : dans le nouveau Kona introduit plus tôt cette année se trouve l’affichage tête haute le plus imposant de l’industrie, nous assure-t-on.

Reste à voir s’il est réellement utile, ou s’il s’agit d’un autre de ces gadgets qu’affectionnent tout particulièrement les marques coréennes…

Doux pour les yeux

L’affichage tête haute est un petit système de projection qui envoie une image lumineuse sur une surface réfléchissante, mais transparente. Traditionnellement, ça se fait en utilisant le pare-brise, qui est à un angle idéal pour refléter une image provenant de la tranche inférieure du tableau de bord. Hyundai imite toutefois Mazda et privilégie plutôt un petit déflecteur de plastique logé plus près du volant pour son système.

Celui-ci affiche la vitesse, le régime du moteur, et quelques données tirées du système multimédia, dont les indications de navigation. À ce propos, le Kona est livré avec ce qui s’avère un des écrans tactiles les plus simples et efficaces sur le marché. Les touches latérales permettent de naviguer directement au bon endroit, tandis que l’image à l’écran reste dépouillée d’un trop-plein d’icônes, de graphiques ou d’infos inutiles.

De toute façon, l’info qui compte, elle, est dupliquée au bas du champ de vision du conducteur, ce qui lui permet d’être informé sans quitter la route des yeux.

Grandeur nature

Hyundai définit son propre affichage tête haute comme « une forme de réalité augmentée qui affiche des données de façon à ce qu’elles apparaissent dans le champ de vision du conducteur ».

Plus exactement, le système du Kona a été conçu de manière à occuper un espace carré de huit pouces de diagonale, à une distance (virtuelle) de deux mètres. Ça en fait le plus large en son genre sur le marché. C’est aussi le plus lumineux, à 10 000 candelas (une unité d’intensité lumineuse).

En plus de la vitesse et la navigation, il peut indiquer le niveau de carburant restant dans le réservoir, ainsi que des alertes de changement de voie ou d’angle mort provenant de l’assistance à la conduite.

On peut aussi y lire le nom de la piste musicale en cours de lecture, si elle est tirée d’une source locale (comme un téléphone jumelé par Bluetooth), ou alors, le nom de la station de radio syntonisée.

Avez-vous dit réalité augmentée?

Mine de rien, ces affichages sont un premier pas vers une réalité augmentée élargie, à bord des voitures. Bientôt, on pourrait trouver des données plus complexes encore que la vitesse du véhicule d’un bout à l’autre du pare-brise. En combinant de l’information tirée des caméras, sonars et lidars équipant certains véhicules à cet affichage, il serait possible à l’ordinateur de bord d’illuminer (virtuellement) des portions de la route devant soi pour aider à naviguer, ou d’afficher les distances séparant le véhicule d’autres véhicules sur la route.

Ça, ce n’est pas Hyundai qui le promet, mais ce sont des sociétés comme Bosch et Continental, des équipementiers qui font affaire avec la plupart des grandes marques automobiles mondiales.

Attendez-vous à entendre parler de réalité augmentée de plus en plus, donc. Et pour un avant-goût, pas besoin d’aller chez BMW ni Mercedes-Benz, puisque l’affichage tête haute le plus imposant à l’heure actuelle se trouve à bord du Hyundai Kona…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsHyundai Kona 2018 : digne d’un podium
Hyundai introduit cette année le Kona 2018, un véhicule qui deviendra non seulement le plus petit des VUS vendus chez Hyundai, mais aussi le plus abordable. Positionné sous le Tucson, le Hyundai Kona débarque dans le créneau des VUS sous-compacts avec comme mission de s’attaquer à des modèles qui se …
2018Hyundai Kona 2018: Du Kool-Aid dans l’abreuvoir
Au risque de nous répéter, le nombre de petits VUS sur le marché canadien ne cesse de s’accroître, et le segment des sous-compacts accueillera bientôt un nouveau joueur. Le Hyundai Kona se joindra à la gamme du constructeur coréen au début de 2018, se positionnant sous le compact Tucson. Si …
Questions des lecteursNissan Kicks ou Hyundai Kona?
J'adore le look du Kicks, mais les quatre roues motrices du Kona. Je me dis que je pourrais me passer du rouage intégral si le Kicks est supérieur. Comment faire mon choix? Je suis vraiment mêlée surtout que je ne sais presque rien du Kicks. Je ne considère aucun autre …
BuzzHyundai Kona Iron Man présenté au Comic-Con de San Diego
Chaque année, la ville de San Diego située sur la côte ouest américaine accueille un évènement prisé par les geeks du monde entier : le Comic-Con. On peut y rencontrer les créateurs et les acteurs derrière certaines œuvrent de science-fiction, comme les protagonistes de la série de longs métrages présentant …
Commentaires