La GRC rappelle aux automobilistes les règles concernant les écouteurs

Qu’on soit un jeune conducteur ou un plus expérimenté, il nous arrive d’être au volant d’une voiture qui a de l’âge… pour ne pas l’appeler un bazou! Elle roule toujours, mais quelques éléments électroniques sont plus capricieux comme sa radio, par exemple. Et en été, lorsqu’on entreprend un petit road trip, on aime tous accompagner les beaux paysages d’une musique entraînante. C’est alors que plusieurs automobilistes décident d’enfiler leurs écouteurs et de prendre le volant.

Faites bien attention! La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a publié un avertissement où elle demande aux automobilistes de ne pas conduire avec les deux écouteurs dans les oreilles. Cette infraction est passible d’une amende de 368 $ et de 4 points d’inaptitude!

Cela dit, la plupart des provinces tolèrent toujours qu’un conducteur porte un seul des deux écouteurs. La raison est bien simple. Selon la GRC, tous les automobilistes doivent entendre les bruits qui les entourent. Que ce soit une sirène d’un véhicule d’urgence ou tout simplement une moto qui se déplace dans votre angle mort, le conducteur doit savoir reconnaître les risques inhérents à la conduite automobile. Ce règlement s’applique également aux automobilistes qui discutent au téléphone grâce à leurs écouteurs. Ils ne doivent porter qu’une seule oreillette et conserver leur téléphone bien rangé. Autrement, vous pourriez avoir une fâcheuse contravention et ce, peu importe la province dans laquelle vous vous déplacez.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

JuridiqueMode de dépistage de cannabis au volant : Mise au point !
Les policiers qui interceptent un conducteur qui a consommé du cannabis ne détecteront pas sa consommation, car le cannabis ne sera pas perceptible si le conducteur mâche de la gomme et se met des gouttes dans les yeux pour en faire disparaitre la rougeur. Vrai ou faux? --------------------- Faux! Bien …
JuridiqueLes distractions au volant
Encore une fois, nous devons aborder l’épineuse question des distractions au volant, suite à la nouvelle concernant le dépôt imminent d’un projet de loi en Ontario, visant à contrer la négligence au volant créée par la distraction. Les gouvernements doivent se rendre à l’évidence que le cellulaire n’est qu’une distraction …
TechnologieDistractions au volant : Contradictions modernes
Début octobre, Le Guide de l’auto est allé à Québec assister au colloque Les distractions au volant, organisé dans le cadre des 27es Entretiens du Centre Jacques-Cartier (un organisme qui fait le pont entre les professionnels de la francophonie). Question d’entrer dans le vif du sujet, nous avons pris le …
Commentaires