Un VP de GM détruit une Corvette lors d’une course IndyCar à Detroit

Dimanche dernier, lors du tour d’ouverture d’une course de la série IndyCar à Détroit, le vice-président directeur du géant américain GM, Mark Reuss, a frappé un muret alors qu’il était derrière le volant de la toute nouvelle Chevrolet Corvette ZR1 2019. La course a donc dû être retardée d’une trentaine de minutes.

À peine quelques heures après l’incident, l’équipe Chevy a mis la faute sur la météo ainsi que sur les conditions routières exécrables sur le circuit. Reuss a quant à lui affirmé sur son compte Facebook qu’il avait « laissé tomber sa famille ainsi que GM. » Il a également déclaré que « dire désolé ne suffit pas ».

Comme l’a indiqué notre journaliste Gabriel Gélinas qui a conduit la Chevrolet Corvette ZR1 2019 en avril dernier, « La ZR1 2019 est animée par un moteur V8 de 6,2 litres suralimenté par compresseur qui développe 755 chevaux. Elle est capable d’atteindre 60 milles à l’heure en 2,85 secondes, 100 milles à l’heure en 6 secondes et d’abattre le quart de mille en 10,6 secondes à une vitesse de 134 milles à l’heure […] La vitesse maximale de la ZR1 est de 212 milles à l’heure (340 kilomètres/heure) ».

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2018Chevrolet Corvette 2018: Voiture de rêve… mais pas pour tous
J’ai été bête pendant des années. Avec l’arrivée de la Corvette C4 (Corvette de quatrième génération) en 1984, cette voiture a cessé de faire partie de ma liste d’automobiles sportives préférées. Les ZR1 et Grand Sport ainsi que la C5 Z06 étaient bien, mais elles ne m’ont jamais vraiment emballé.
Premiers contactsChevrolet Corvette ZR1 2019 : une bête!
LAS VEGAS, Nevada – « This thing is a beast ». C’est en ces termes que Tony Kanaan, vainqueur des 500 milles d’Indianapolis en 2013 et pilote en Indycar avec l’équipe d’A.J. Foyt, m’accueille à bord de la Corvette ZR1 pour un court galop d’essai sur un circuit routier aménagé …
Commentaires