Buick Regal 2018: L'attrait du hayon

Si Buick a vraiment l'intention de rajeunir son image, elle devra se résoudre à nous offrir la familiale TourX et le cabriolet Cascada.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2018

L’an passé, Buick a décidé de supprimer la Verano de sa gamme. Une décision controversée que les concessionnaires ont encore de la difficulté à digérer puisque cette berline compacte était le modèle Buick le plus vendu au Québec. Pour 2018, la marque de luxe de GM pose un autre geste audacieux puisqu'elle abandonne la configuration berline classique de la Regal pour l'offrir en deux nouvelles configurations à hayon : une berline cinq portes, appelée Sportback, et une familiale désignée, TourX. Cette décision tend à suivre la mouvance actuelle qui a fait naître l'Audi A5 Sportback et la BMW Série 4 Gran Coupé, par exemple.

La Regal TourX, elle, vise également un marché de niche en ayant, dans son collimateur, les Audi A4 Allroad, Volvo V60 Cross Country, sans oublier la Subaru Outback. Or, cette familiale ne sera pas vendue au Canada, mais uniquement aux États-Unis. Ce n'est pas la première fois que Buick nous joue ce vilain tour. Le dernier exemple en liste est le cabriolet Cascada, dévoilé chez nos voisins du sud en 2016.

Il ne faut pas chercher midi à quatorze heures pour comprendre la stratégie de Buick. Au printemps dernier, GM a vendu pour 2,2 milliards de dollars ses marques allemande et britannique, respectivement Opel et Vauxhall, au groupe PSA, qui exploite les marques Peugeot, Citroën et DS Automobiles. Cependant, avant de quitter l'aventure européenne, GM a pris soin de conclure un partenariat entre Buick et Opel dans le but d'importer, en Amérique du Nord, les nouveaux modèles Insignia Grand Sport et Insignia Sports Tourer. Chez nous, vous aurez compris que la Grand Sport devient la Regal Sportback tandis que la Sports Tourer a été rebaptisée Regal TourX. Si vous ne connaissez pas la gamme Opel, sachez que l'Insignia est la voiture la plus luxueuse de la marque. Elle s'est vendue à plus de 900 000 exemplaires à travers le monde depuis son lancement, en 2008.

Sportback

La mission de la Regal Sportback est de laisser croire au conducteur qu'il est assis derrière le volant d'un coupé, sans pour autant négliger les besoins utilitaires d'une famille qui recherche la praticité d'une voiture à grand coffre. On devine que la commercialisation de cette Regal à hayon vise une fois de plus à rajeunir la clientèle de Buick, qui se fait plutôt vieillissante. Or, il y a loin de la coupe aux lèvres puisqu'il est extrêmement difficile de changer les habitudes des acheteurs. Parlez-en à Cadillac et à Lincoln!

Comparativement à la Regal sortante, les dimensions de la Sportback sont plus imposantes. La longueur totale et l'empattement s'étirent respectivement de 6,6 cm et de 9 cm en faveur du nouveau modèle, la largeur demeure sensiblement la même alors que la hauteur diminue de 1,8 cm. À l'intérieur, les passagers profitent d'un habitacle plus spacieux, et ce, tant aux places avant qu'à l'arrière. En rabattant la banquette, la capacité du coffre passe de 892 à 1719 litres. Un volume nettement plus généreux et plus pratique que la malle de la berline, qui se limitait à 402 litres.

La silhouette à profil bas de la Regal Sportback est adaptée à la conduite sportive, surtout que la structure de la carrosserie est plus rigide, plus robuste et plus légère d'environ 91 kg. Cette nouvelle génération propose des performances décentes, assurées par un quatre cylindres turbo de 2,0 litres, qui développe 250 chevaux et un couple de 260 livres-pied. La puissance est acheminée aux roues avant via une boîte automatique à neuf rapports. Le rouage intégral figure également au catalogue et afin que le moteur réponde prestement à la commande des gaz, le couple du moteur a été augmenté à 295 livres-pied alors que la boîte compte huit rapports.

Le groupe d'aides au conducteur inclut des fonctions de sécurité actives comme l'alerte de changement de voie avec système de détection d'obstacles latéraux, l'alerte de circulation transversale et le radar de stationnement arrière. Il est possible de relever d'un cran le niveau de sécurité en optant pour un groupe plus évolué comprenant un système de protection des piétons (une nouveauté chez Buick), un système de maintien automatique sur la voie et un régulateur de vitesses adaptatif avec freinage automatique.

TourX

Dans l'éventualité où Buick se ravise et nous offre la TourX, voyons brièvement les caractéristiques de cette familiale. Dans un premier temps, elle possède la même mécanique et les mêmes équipements que la Sportback. Outre le design, les principales différences résident au niveau du châssis, lequel est plus long de 8,9 cm, alors que le volume du coffre varie de 560 à 1665 litres selon que les dossiers de la banquette soient rabattus ou non.

Feu vert

  • Belle silhouette
  • Confort et silence de roulement
  • Coffre volumineux
  • Traction intégrale
  • Exclusivité assurée

Feu rouge

  • Regal TourX non offerte au Canada
  • Qualité de fabrication à vérifier
  • Faible valeur de revente (à prévoir)
  • Tableau de bord d'allure trop classique

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéUne version Sport Tourisme pour la Buick LaCrosse 2019
Afin d’ajouter un peu de dynamisme à sa grande berline, Buick propose une nouvelle déclinaison Sport Tourisme pour l’année-modèle 2019. Habillée de celle-ci, la berline LaCrosse profitera d’une grille de calandre en maillons noirs, d’un aileron sur le coffre et de jantes en alliage argentées de 19 pouces. De plus, …
Premiers contactsBuick Regal TourX 2019 : on l’a échappée, celle-là!
En renouvelant sa Regal l’an dernier, Buick en a surpris plus d’un. D’une part, on abandonnait la berline conventionnelle au profit d’une berline à hayon, ajoutant aussi à la gamme une version GS équipée d’un puissant V6 de 310 chevaux. Puis, on introduisait une version familiale baptisée TourX, laquelle allait …
Commentaires