Hyundai Accent 2018: Un vent de fraîcheur qui ne fera pas de tort

: La nouvelle Accent promet un comportement routier meilleur que jamais, gracieuseté d’une utilisation accrue d’acier haute résistance.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2018

Après avoir revu l’Elantra de fond en comble pour 2017, Hyundai ne chôme pas et présente cette année une toute nouvelle génération de l’Accent. Pourtant, ce n’est pas comme si cette sous-compacte avait cruellement besoin de renouveau. Certes, la version de 2017 n’avait pas changé depuis quelques années, mais dans le créneau des sous-compactes, elle demeurait une sérieuse candidate.

Mais voilà. Les choses changent vite dans le monde automobile, surtout dans une catégorie aussi concurrentielle. Et avec une sérieuse rivale comme la Honda Fit dans les pattes, ainsi qu’une Kia Rio qui s’annonce très intéressante pour 2018, Hyundai n’avait pas le choix de bouger.

Une mini Elantra

Preuve que le marché canadien est important pour ce modèle, c’est au Salon de l’auto de Toronto que Hyundai a procédé au dévoilement mondial de l’Accent 2018. On ne nous l’a présentée qu’en version berline, mais rassurez-vous, une Accent à cinq portes devrait être révélée d’ici les prochains mois.

Adoptant un style très similaire à celui des autres berlines de la marque, la nouvelle Accent promet un comportement routier meilleur que jamais, gracieuseté d’une utilisation accrue d’acier haute résistance, comme on l’a fait avec l’Elantra l’an dernier, ce qui améliore la rigidité de la plate-forme tout en réduisant le poids. Parlant de l’Elantra, vous aurez remarqué que le design de la nouvelle Accent en a fortement été inspiré. Disons que les stylistes chez Hyundai ne se sont pas trop cassé la tête…

L’Accent demeure animée par un petit moteur à quatre cylindres de 1,6 litre, d’une puissance annoncée à 132 chevaux et 119 livres-pied. Il s’agit d’un léger pas en arrière par rapport aux spécifications de 2017 (137 chevaux et 123 livres-pied), mais la perte de poids promise par l’adoption d’un nouveau châssis devrait compenser.

Aucun chiffre officiel n’avait été annoncé au moment d’écrire ces lignes, mais Hyundai promet aussi une amélioration de 7% en matière d’économie d’essence pour l’Accent 2018. Très bonne affaire, parce que la consommation du modèle 2017 représentait l’un de ses points faibles. Sans être inacceptable, la cote combinée ville/route de 7,8 l/100 km de l’Accent 2017 pourrait assurément s’améliorer.

Deux boîtes à six rapports demeurent offertes, une manuelle et une automatique. La manuelle équipera évidemment les versions de base, mais c’est l’automatique qui prendra le plus de place dans les cahiers de commandes des concessionnaires.

Un écran tactile de sept pouces, compatible avec les systèmes Android Auto et Apple CarPlay, sera désormais proposé en option, tout comme une panoplie de technologies d’aide à la conduite. À partir de maintenant, la petite Hyundai Accent pourra aller jusqu’à freiner d’elle-même si elle détecte une collision frontale imminente alors que le conducteur ne réagit pas. Encore là, impossible de ne pas établir de comparatifs entre l’habitacle de la nouvelle Accent et celui de l’Elantra. C’est pratiquement la même chose!

La Hyundai Accent 2018 arrivera chez les concessionnaires du Québec vers la fin de 2017. La version à hayon suivra peu de temps après. Les diverses bonifications apportées au modèle devraient faire gonfler la facture un peu, mais en termes de rapport qualité/prix, l’Accent 2017 était déjà pas mal dure à battre. Avec tout ce qu’on nous promet pour 2018, disons que Hyundai place la barre plutôt haute.

À une époque où certains constructeurs semblent laisser tomber la serviette dans le créneau des voitures sous-compactes, l’avènement d’une nouvelle génération de l’Accent prouve la volonté de Hyundai à demeurer les deux pieds dans l’arène.

Et l’Accent 2017 ?

En attendant l’Accent 2018, la cuvée 2017 mérite tout de même un coup d’œil. Déclinée en versions à hayon à cinq portes et berline, l’Accent demeure une voiture de base, qui emmène ses occupants du point A au point B sans problème, mais sans passion non plus.

S’il est un domaine où Hyundai devra améliorer l’Accent, c’est au chapitre de l’insonorisation. Bon sang que ça hurle sous le capot lors des accélérations ! Si, au moins, les performances justifiaient un tel vacarme…

L’Accent 2017 est loin d’être une mauvaise affaire, d’autant plus que lorsque les modèles 2018 débarqueront chez les concessionnaires, ces derniers liquideront les modèles 2017…

Feu vert

  • Confort correct
  • Version à hayon polyvalente
  • Bonne boîte manuelle
  • Comportement routier adéquat
  • Bon rapport qualité / prix

Feu rouge

  • Modèle en fin de carrière
  • Comportement bien peu dynamique
  • Insonorisation ratée
  • Modèle de base, très de base
  • Équipement technologique inexistant

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéMeilleurs achats 2019 du Guide de l’auto : Hyundai Accent
Chaque année, le Guide de l’auto annonce ses meilleurs achats dans une grande variété de catégories de véhicules, afin d’aider le consommateur à prendre une décision d’achat éclairée. Dans la catégorie des voitures sous-compactes, le titre du Meilleur achat 2019 a été décerné à la Hyundai Accent . Fraîchement redessinée …
EssaisHyundai Accent 2018 : au sommet de sa catégorie
Ces dernières années, la Hyundai Accent a attiré bon nombre de consommateurs canadiens avec son prix abordable – sans oublier ses excellents taux de financement et de location – ainsi que son habitacle spacieux et son roulement confortable. Et maintenant qu’elle a été redessinée pour le millésime 2018, elle est …
Commentaires