Land Rover Range Rover Evoque 2018: Petit format, grandes aptitudes

L’Evoque impose le même respect que les autres Range Rover. Il a fière allure et il affiche de véritables aptitudes hors route.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2018

L’objectif des constructeurs automobiles est de faire des profits, bien sûr. Et pour faire augmenter les ventes, rien de tel que de faire prendre de l’expansion à une marque, ou d’augmenter le nombre de produits offerts sous une bannière. D’Audi à Volvo, les exemples sont nombreux, et Land Rover compte parmi ceux ayant le mieux réussi, avec la gamme Range Rover.

De 1970 à 2003, le Range Rover était seul au monde. Trois autres modèles se sont joints à la gamme depuis, et le héros du groupe est sans aucun doute le Range Rover Evoque, le plus abordable d’entre eux. Plus de 600 000 exemplaires ont été construits depuis 2011, ce qui constitue un succès sans précédent pour la marque anglaise. Peut-être que le fait d’utiliser l'ex Spice Girls Victoria Beckham comme porte-parole y est pour quelque chose! Remarquez que Range Rover n’est pas la première marque à utiliser une célébrité pour promouvoir ses produits!

Quand on combine les mots luxe et multisegment, on attire immanquablement l’attention des acheteurs. Et quand on y ajoute la signature légendaire de Range Rover, les bourses se délient. L’Evoque propose le look et les aptitudes d’un vrai Range Rover, dans un format réduit. Le résultat est irrésistible.

Un design réussi

L’Evoque est doté de tous les bons attributs, à commencer par la partie avant caractéristique de la marque. Même s’il est compact, il n’a pas l’air d’un jouet et il impose le même respect que les autres Rover, plus dispendieux. Et malgré son âge relatif (il a débuté sa carrière durant l’année-modèle 2012), il affiche toujours une allure moderne avec sa surface vitrée étroite, sa ceinture de caisse élevée et ses feux avant et arrière qui font penser à des sourcils froncés. Il est possible personnaliser l’Evoque de différentes façons pour le rendre plus exclusif. Il est même possible d’opter pour la version décapotable, bien que je n’en ai jamais encore vu sur la route...

L’habitacle marie avec bonheur différents matériaux. Son seul défaut est d’être un peu serré, mais il ne s’agit pas d’un véhicule principalement destiné aux familles. Les amateurs de la marque noteront que la plupart des commandes ont un air vieillot, mais elles font bien leur travail.

Même si les performances d’ensemble de l’Evoque ont été améliorées avec le temps, le système multimédia avec écran tactile de 10 po est encore un peu lent, comme c’est le cas de plusieurs produits récents de Jaguar Land Rover. Les sièges avant sont très confortables et ils sont offerts avec un système de massage intégré, une option qui vaut le coup. Le coffre offre un volume intéressant (575 à 1 445 litres), mais sa capacité à transporter de gros objets peut être limitée par l’angle du hayon.

Petit mais performant

Le seul groupe motopropulseur offert au Canada est un quatre cylindres turbo de 2,0 litres couplé à une boîte automatique à neuf rapports et rouage intégral sophistiqué. Le moteur produit une solide dose de couple dès les 1 750 tours/minute et la boîte est calibrée de façon à maximiser la puissance, peu importe le régime. Cela signifie notamment que les accélérations à partir d’un arrêt sont bonnes, même avec une charge à bord. L’Evoque à cinq portes affiche une capacité de remorquage de 1 800 kg –près de 4000 lb – avec une remorque freinée.

Là où le petit Rover excelle particulièrement, c’est quand on quitte le bitume. Peu de gens le feront réellement, mais si vous avez envie de grimper des pentes à pic ou de rouler dans des mares d’eau (d’une profondeur allant jusqu’à 50 cm), vous le pourrez! Le système Terrain Response offre différents modes de conduite, dont Normal, Herbe/Gravier/Neige, Boue/Ornières, et Sable. Lors du lancement de l’Evoque, j’avais grimpé, avec succès, la montagne de Whistler Blackcomb.

C’est bien d’avoir du plaisir en conduite hors route avec l’Evoque, mais ce dernier se doit aussi d’exceller sur la route et dans la jungle urbaine. Il ne donne pas l’impression d’être aussi luxueux ou aussi solidement ancré au sol qu’une BMW X3, mais il s’en approche. Le roulement est confortable et bien maîtrisé, et les amortisseurs adaptatifs font un bon travail pour isoler les occupants des imperfections de la chaussée. La direction répond bien et les freins sont puissants. L’Evoque est doté d’un système de vectorisation du couple par freinage qui facilite la négociation des courbes.

Au Canada, la demande pour l’Evoque demeure forte, mais elle varie d’une province à l’autre. L’Audi Q5 est très solidement positionné dans ce créneau et il a récemment été revu en profondeur. On s’attend à ce que Land Rover présente un tout nouvel Evoque pour l’année modèle 2019 et qu’il sera, sans contredit, encore plus compétent.

Feu vert

  • Design qui vieillit bien
  • Bon groupe motopropulseur
  • Véritables aptitudes hors route
  • Sièges avant confortables

Feu rouge

  • Certains éléments de l’habitacle ont vieilli
  • Places arrière serrées
  • Système multimédia parfois agaçant
  • Version décapotable distribuée au compte-gouttes

Partager sur Facebook
Commentaires