Acura ILX 2018: Il y a une certaine beauté dans la simplicité

La ILX, simplifiée, et surtout en version de base, est meilleure que jamais. Il y a une certaine beauté dans les choses simples!

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2018

Connaissez-vous la légende de l’Acura EL? Cette voiture, pas mal populaire chez nous et réservée au marché canadien, a été une belle manière pour Acura d’amener les consommateurs dans ses salles de montre. Et certains en ressortaient avec une Acura EL même s’il ne s’agissait que d’une vulgaire Honda Civic à laquelle on avait apporté quelques petits ajustements, qui justifiaient difficilement la prime à l’achat.

Après les diverses EL que connut notre monde, vint l’Acura CSX. Encore une Civic endimanchée, mais plus jolie, il faut bien lui donner ça. Pourquoi aller vers une Civic Si alors que l’on peut s’acheter une CSX Type-S, et mieux paraître devant les beaux-parents? La CSX était pourtant plus dispendieuse que la Civic...

Alors, quand Acura a annoncé la successeure de la CSX, la ILX, une voiture de luxe d’entrée de gamme qui allait aussi être vendue aux États-Unis, tous les espoirs furent permis. Dès les premiers instants, via des communications officielles, le constructeur japonais mentionnait comment les ingénieurs regrettaient d’avoir vendu des Honda Civic endimanchées tout ce temps, et que cette fois-ci, la ILX allait être un modèle à part entière. Dans les faits, il s’agit d’un modèle basé sur la Civic, mais avec une architecture de suspension différente, et une direction changée.

Au départ, en 2013, nous avons eu droit à plusieurs versions, dont une ILX avec un moteur de Civic Si, et une ILX avec un moteur de Civic hybride… 110 chevaux écologiques, ça déménage (pas vraiment). Et voilà qu’en 2016 elle fut redessinée, et simplifiée. Désormais, il n’y a qu’un seul moteur, qu’une seule boîte de vitesses, et bien franchement, cette ILX gagnerait à être connue par d’autres personnes que le cercle restreint d’amateurs inconditionnels de produits Honda/Acura.

Un moteur, mais quatre versions…

Honda, pardon Acura, a réalisé qu’une voiture de luxe de 110 chevaux n’avait plus sa place dans sa gamme et a donc décidé de n’offrir que le moteur de l’ancienne Civic Si, le quatre cylindres de 2,4 litres et 201 chevaux, pour sa ILX. Toutefois, pas de boîte manuelle. À la place, une automatique à huit rapports avec double embrayage. Acura a donc gardé le meilleur moteur, quoiqu'on n’avait pas trop le choix, quand on réalise que le quatre cylindres turbo de 1,5 litre de la Civic produit 174 chevaux et qu’il faut que la ILX se démarque... On a même envoyé au rancart l’excellente boîte manuelle.

Si la mécanique de la voiture est simplifiée à ce point, pourquoi offrir quatre versions? À la base, la ILX se vend tout juste en bas de 30 000 $, avec des sièges en tissu, mais plusieurs équipements de série, comme un écran pour le système multimédia, la climatisation à deux zones, la caméra de recul et les systèmes de sécurité avancée. Il faut débourser quelques milliers de dollars supplémentaires pour la version Premium, qui ajoute essentiellement du cuir, des sièges électriques et un système audio à sept haut-parleurs. La version Tech comprend une chaîne audio ambiophonique ainsi qu’un paquet de trucs que vous ne saviez pas que vous vouliez, comme la navigation commande vocale qui ne fonctionne pas aussi bien qu’on le souhaiterait.

Pour finir, il y a la version A-Spec qui, pour une majoration de 6 000 $ par rapport à la version de base, comprend tout ce qu’il y a dans la version Tech, en plus de roues exclusives et d’un kit de jupes plutôt réussi. 6 000 $ pour du cuir, des mags, et des options pas trop utiles? Tenez-vous-en à la version de base!

Une conduite à découvrir

La commercialisation de la ILX n’a pas été un grand succès. C’est dommage, parce que sa suspension fait un bon travail en virage, tout en offrant beaucoup de confort sur nos horribles routes défoncées... Le moteur quatre cylindres est aussi plaisant que dans l’ancienne Civic Si, et la boîte automatique à double embrayage est rapide. En mode manuel, elle nous permet même de nous amuser… même si la puissance est acheminée aux roues avant! Bien franchement, à moins de 30 000 $ pour la version de base, on a là un produit intéressant!

Quel sera l’avenir de ce modèle? Honda se dirige maintenant vers les motorisations turbo, et il y a fort à parier que si la ILX survit quelques années encore, elle recevra des mécaniques de plus en plus performantes.

Mais...Y a-t-il de la place pour une berline de luxe compacte d’entrée de gamme sur le marché? Pour l’instant, ne boudons pas notre plaisir et optons pour la ILX en version de base, meilleure que jamais. Mais, soyez prévenu, le système multimédia d’Acura est un cauchemar à utiliser...

Feu vert

  • Un seul moteur au menu… mais un bon!
  • Boîte automatique efficace
  • Beau look
  • Habitacle joli
  • Conduite intéressante

Feu rouge

  • Avenir du modèle incertain
  • Système multimédia complexe
  • Pas de boîte manuelle
  • Groupes d’options trop dispendieux
  • Pas de performances supplémentaires pour la A-Spec

Partager sur Facebook
Commentaires