Mercedes-Benz Classe GLE 2018: Refonte imminente

Le GLE s’apprête à subir une refonte complète avec l’arrivée du nouveau modèle de quatrième génération qui est programmée pour la fin de 2018.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2018

Le GLE de Mercedes-Benz, autrefois connu sous la désignation Classe M, se décline en cinq déclinaisons adoptant la configuration classique d’un VUS et en deux versions pourvus d’une ligne de toit plus fuyante qui répondent à la désignation de Coupé GLE. Les constructeurs allemands étant passés maîtres dans l’art de décliner de nouvelles variations de modèles établis, il est tout à fait naturel pour Mercedes-Benz d’aligner des coupés de ses GLE de taille intermédiaire et GLC de taille compacte afin de répondre à la demande d’une certaine clientèle qui n’hésite pas à sacrifier le côté pratique d’un VUS classique au nom du style.

Cinq moteurs, dont la puissance varie de 329 à 577 chevaux, peuvent animer le GLE de format classique, alors que les Coupé GLE sont alignés sous la bannière AMG et ne sont proposés qu’avec deux de ces cinq moteurs. Précisons que tous les GLE vendus au pays disposent du rouage intégral de série, que le niveau d’équipement varie grandement selon les versions et que les coûts associés aux groupes d’options sont souvent très élevés.

De tous les modèles de la marque, le GLE est celui qui affiche le plus de retard par rapport à la concurrence, en raison d’une présentation intérieure sans grand éclat, identique à celle du grand GLS. Le système de télématique COMAND n’est pas très intuitif, mais au moins le GLE peut être équipé des fonctionnalités Apple CarPlay et Android Auto qui sont offertes de série dans les livrées haut de gamme et en option dans les plus abordables.

Hybride et AMG

Le GLE 550e peut être qualifié d’hybride léger dans la mesure où son petit moteur électrique est intégré à la boîte automatique qui ne compte que sept rapports. Ce moteur électrique est alimenté par une batterie lithium-ion de 8,7 kWh, pouvant être rechargée en environ deux heures lorsque le véhicule est branché à une borne de 240 volts. Mercedes-Benz annonce une autonomie de 30 kilomètres en mode électrique, et le GLE 550e peut rouler sur un de quatre modes, le premier étant purement électrique et le second étant un mode hybride où le véhicule choisit lui-même sa source d’énergie en fonction de l’efficacité énergétique. Il existe aussi le mode E-save, où l’énergie contenue dans la batterie est préservée pour un usage ultérieur, et le mode Charge selon lequel le véhicule roule avec le moteur thermique tout en rechargeant la batterie. Avec une puissance totale chiffrée à 436 chevaux et un couple maximal de 479 livres-pied, le 550e est plus puissant et plus rapide que le GLE 400 et même le Mercedes-AMG GLE 43.

Les versions AMG sont au nombre de deux, soit le fougueux AMG GLE 63 S avec son moteur V8 biturbo de 5,5 litres déployant 577 chevaux, et le AMG GLE 43 pouvant être qualifié de « AMG light » dans la mesure où il hérite du moteur V6 biturbo de 362 chevaux, soit seulement 33 de plus que le moteur du GLE 400. Précisons également que le Coupé GLE n’est disponible qu’en versions AMG.

La quatrième génération en approche

Le GLE s’apprête à subir une refonte complète avec l’arrivée du nouveau modèle de quatrième génération, programmée pour la fin de 2018. Le GLE 2019 sera donc le premier véhicule de la marque élaboré sur une toute nouvelle plate-forme modulaire qui servira également de base aux éventuels VUS de Mercedes-Benz, dont la future génération du GLS de grande taille qui suivra l’arrivée du GLE de taille intermédiaire. Le look du nouveau modèle sera fort probablement en phase avec celui du récent GLC, et le prochain GLE empruntera plusieurs éléments aux voitures de la Classe E.

Cette nouvelle génération du GLE sera sûrement animée par une série de moteurs à six et huit cylindres, et il n’est pas impossible qu’une variante hybride rechargeable — dont la motorisation serait composée d’un moteur thermique à quatre cylindres jumelé à un moteur électrique — fasse partie de l’offre du constructeur allemand. Il est par ailleurs assuré qu’une ou des versions AMG soient également commercialisées en raison de la forte demande actuelle pour ces VUS. Parions aussi que la configuration Coupé fera encore partie de l’offre pour cette quatrième génération du GLE qui devrait, en toute logique, troquer son bloc d’instruments conventionnel à la faveur des écrans doubles équipant déjà les voitures de Classe S et E de la marque allemande.

On peut également s’attendre à ce que le prochain GLE fasse le plein de toutes les nouvelles technologies et fonctionnalités développées pour les plus récents modèles Mercedes-Benz en ce qui a trait à la télématique et aux systèmes de sécurité avancés, entre autres. À suivre…

En attendant la refonte complète, les modèles de troisième génération poursuivent leur route en 2018 sans grands changements et en subissant les assauts plus soutenus de ses concurrents de conception plus récente comme les Audi Q7 et Volvo XC90, entre autres.

Feu vert

  • Feux verts
  • Gamme élargie de versions
  • Version AMG GLE 63 S performante
  • Bonne capacité de remorquage
  • Bonne qualité de finition

Feu rouge

  • Consommation élevée (GLE 550, AMG GLE 63 S)
  • Prix élevés
  • Tarifs des options
  • Système de télématique peu intuitif

Partager sur Facebook
Commentaires