Audi Q3 2018: L’aubaine du segment

Malgré son âge, le Q3 fait bonne figure parmi les petits VUS de luxe grâce à son raffinement, sa conduite agréable et son rapport prix-équipement.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2018

Dans un marché où les nouveautés se succèdent à un rythme soutenu, l’Audi Q3 vieillit. Et pourtant, il continue de bien se défendre face à ses adversaires, malgré son âge. Il faut dire que le Q3, arrivé en 2015, est relativement nouveau au Canada, alors que la génération actuelle de ce VUS sous-compact est apparue en Europe dès 2011.

Pour 2018, seuls des changements mineurs ont été apportés au Q3. Malgré tout, les acheteurs semblent attirés par son prix abordable, du moins, en version à traction. Dans sa catégorie, seul l’Infiniti QX30 propose un tel rouage, alors que les autres sont équipés, de série, d’un rouage intégral.

Une mécanique éprouvée
Évidemment, sous le capot du Q3, on retrouve un quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres, un moteur bien répandu au sein du groupe Volkswagen. Pratiquement inchangé depuis l’introduction du Q3, il y a sept ans, il n’est pas aussi puissant que celui équipant les Q5 et Q7, ni aussi écoénergétique. Dans le créneau des VUS sous-compacts de luxe, le Q3 est également le moins puissant, et sa consommation n’est pas la plus basse. On peut quand même s’en tirer à moins de 10 l/100 km, même en hiver.

En revanche, son couple à bas régime compense bien, et les performances sont tout de même adéquates. Il faut dire que les consommateurs de ce type de véhicule ne s’attendent pas à conduire un bolide, mais ne leur dites surtout pas qu’en Europe, il existe le RS Q3, qui peut passer de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes grâce à son moteur de 340 chevaux. Le Q3 « ordinaire » accomplit cette tâche en 8,6 secondes.

Quoi qu’il en soit, ce qui est important, c’est d’opter pour le rouage intégral qui devrait non seulement assurer une certaine valeur de revente au Q3, mais qui permettra aussi d’affronter la saison hivernale en toute confiance. À cet égard, le système quattro de ce VUS se montre très doué. Dans le Q3, sa prise constante favorise les roues avant en conduite normale, mais lors d’une perte d’adhérence, le rouage peut rapidement réassigner une partie de la puissance aux roues arrière.

Dans la bulle de l’autre
Inutile de vous dire que l’Audi Q3 est de petite taille. Son empattement est plus court que celui des BMW X1, Mercedes-Benz GLA et Infiniti QX30, et en longueur hors tout, il est le plus petit aussi. Par conséquent, l’espace intérieur est limité, tant pour la tête que pour les jambes. À l’avant, ça passe, mais comme véhicule familial, le Q3 n’est pas très convivial. Comme l’espace réservé aux passagers arrière est particulièrement précieux, les enfants se plaindront que leur frère ou leur sœur se trouve constamment dans leur bulle. La place de milieu devrait uniquement servir de zone tampon. Au chapitre de l’espace de chargement, l’histoire se répète, mais le Q3 est légèrement plus accommodant que le GLA, que les dossiers arrière soient relevés ou abaissés.

La présentation du tableau de bord démontre bien que son design date d’une autre époque, sans être nécessairement vétuste. Les récents produits Audi misent sur des commandes placées sur la console centrale, faciles d’accès, alors que dans le Q3, tout est monté sur la planche centrale. Les commandes rotatives à ressort, pour régler la température, sont moins pratiques que de simples rhéostats, et les autres boutons sont petits. Heureusement, l’écran est logé sur le dessus du tableau de bord, à la hauteur des yeux.

Si l’apparence fait vieillotte, la finition, elle, est toujours bien exécutée. Les commandes sont solides; les appliques métallisées apportent une touche d’élégance, et trois coloris sont offerts pour les sièges, en cuir dans toutes les versions du Q3 de surcroît. Un ensemble S line Competition est ajouté en 2018, conférant au petit VUS un look plus agressif. Cet ensemble comprend des jantes de 19 pouces au fini noir, des pédales en alliage, des sièges sport, des garnitures intérieures noir piano et une grille de calandre noire reluisante. Ensemble S line ou non, on peut équiper le Q3 de roues de 20 pouces pour un style encore plus dynamique.

Pour l’instant, l’Audi Q3 est offert à prix d’aubaine, même après l’avoir équipé du rouage intégral, et c’est pourquoi il continue de bien se vendre, malgré les timides changements apportés depuis trois ans. Ce n’est certainement pas le plus moderne, le plus performant ni le plus spacieux des petits VUS de luxe, mais son style unique, l’agrément de conduite indéniable qu’il procure et son rapport prix-équipement compensent allégrement.

Feu vert

  • Prix intéressant
  • Caractéristiques de série
  • Finition intérieure soignée
  • Style dynamique
  • Agrément de conduite relevé

Feu rouge

  • Petit coffre
  • Peu d’espace, surtout à l’arrière
  • Moins puissant que ses rivaux
  • Consommation perfectible
  • Commandes de climatisation à revoir

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesL’Audi Q3 2019 redessiné se présente comme un mini Q8
Toujours ébahi par le sensationnel Audi Q8? Ce nouveau porte-étendard des VUS aux quatre anneaux a fait ses débuts officiels en juin et nous l’avons même essayé dans le désert Atacama au Chili . Eh bien, on dirait qu’il vient d’accoucher d’un bébé! Voici l’Audi Q3 2019 entièrement redessiné de …
SurvolBuick Encore 2019 : aperçu
Avec l’Encore, Buick, un constructeur connu pour ses véhicules de grande taille, tente de prouver qu’il est capable de commercialiser de petits véhicules. Et c’est réussi, car l’Encore, bien que très compact et mignon, possède les qualités des VUS de luxe de plus gros gabarit! Il partage un segment qui …
Commentaires