Audi A3 2018: De 150 à presque 400 chevaux

Dernière variante de la gamme, la RS 3 est un authentique sleeper avec son look d’innocente berline et son moteur de presque 400 chevaux.

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2018

Ticket d’entrée pour accéder à la marque aux quatre anneaux, la gamme A3, déjà bien nantie en se déclinant en versions berline, cabriolet et hatchback, devient encore plus complète en 2018. En effet, on note l’arrivée de la berline RS 3 aux performances décuplées qui s’ajoute aux A3 et S3. Audi propose également un modèle Sportback e-tron à configuration cinq portes qui est animé par une motorisation hybride dont la diffusion demeure cependant confidentielle. Portrait d’une gamme maintenant aussi complète qu’affûtée.

Audi a reçu de très belles accolades en 2017. La prestigieuse revue américaine Consumer Reports l’a consacrée comme étant la meilleure marque, dans son étude portant sur l’industrie automobile, et le sondage de la firme américaine J.D. Power and Associates sur la satisfaction de la clientèle classe Audi au second rang, juste derrière Lexus. Le succès de la gamme A3, remaniée l’an dernier, est en partie responsable de ces excellents résultats. 

Le hatchback, exclusivement hybride

Première voiture hybride rechargeable commercialisée par la marque d’Ingolstadt, la Sportback e-tron est toujours au programme, quoique sa diffusion soit limitée à 200 exemplaires par année au pays, en raison de la forte demande pour ce modèle en Chine et sur d’autres marchés où l’efficacité énergétique prime. Chez nous, la majorité des A3 e-tron sont vendues dans les marchés de Montréal, Toronto et Vancouver.

La motorisation de la A3 Sportback e-tron est assurée par une véritable chaîne cinétique composée d’un embrayage et d’un moteur électrique de 102 chevaux qui sont logés entre le moteur à essence quatre cylindres de 1,4 litre et la boîte à double embrayage à six rapports qui livre la motricité aux roues avant. Cela signifie que la A3 e-tron est une simple traction et qu’elle ne peut malheureusement pas bénéficier du rouage intégral quattro qui a fait la renommée de la marque.

La puissance combinée des deux moteurs est de 204 chevaux, le couple maximal est chiffré à 258 livres-pied et la voiture est capable d’atteindre 100 kilomètres/heure en 7,6 secondes et de rouler jusqu’à 130 kilomètres/heure en mode électrique seulement. Alimentée par une batterie de 8,8 kWh, la A3 Sportback e-tron peut parcourir entre 17 et 27 kilomètres, dépendamment des conditions météorologiques et du style de conduite, en mode purement électrique. Sa consommation moyenne se chiffre à 6,5 litres aux 100 kilomètres, mais il est possible de l’abaisser à près de 5,5 en adoptant une conduite écoresponsable.

Une bombe de presque 400 chevaux

Dernière variante de la gamme, la RS 3 est un authentique sleeper avec son look d’innocente berline et son moteur de presque 400 chevaux. Sous le capot, on retrouve un véritable bijou, soit le bloc cinq cylindres en ligne de 2,5 litres turbocompressé qui développe 394 chevaux et 354 livres-pied de couple. En raison du nombre impair de cylindres et d’une séquence d’allumage particulière, ce moteur a une sonorité très typée, presque staccato, à pleine charge.

La RS 3 est toujours

Elle est aussi d’attaque concernant la dynamique et les performances. Très stable à haute vitesse en virage rapide, la RS 3 peut devenir très joueuse dans les virages plus serrés si l’on passe au mode ESC Sport qui autorise la dérive du train arrière. Avec la suspension magnétorhéologique de série, il est aussi possible de sélectionner le mode Comfort, qui paramètre un comportement plus souple pour une conduite plus relaxe.

Le look de la RS3 est juste parfait. Pas d’aileron massif juché sur le coffre, pas d’ouvertures pratiquées dans le capot avant, bref aucun artifice de type boy-racer. Même l’habitacle fait preuve d’une belle sobriété, et seul le volant sport multifonction en cuir et en Alcantara avec méplat à sa base et paliers de changement de vitesse trahit sa véritable identité. La RS 3 beaucoup d’équipements de série comprenant le cockpit virtuel, un pédalier en aluminium, une chaîne audio Bang & Olufsen de 705 watts avec 14 haut-parleurs et la suspension magnétorhéologique Magnetic Ride, entre autres.

Avec un prix de départ de 62 900 $ au moment d’écrire ces lignes, la RS3 est onéreuse, toutefois, son prix est comparable à celui de la BMW M2. La BMW est une simple propulsion dont le caractère sport est très affirmé, mais la RS 3 est dotée du rouage intégral ce qui autorise une conduite sportive en toutes saisons, donc parfaitement adaptée à notre climat.

Feu vert

  • Fiabilité et satisfaction de la clientèle au top
  • Qualité d’assemblage et de finition
  • Modèle RS 3 très performant
  • Rouage intégral fort efficace

Feu rouge

  • Prix élevés
  • Coût des options
  • Dégagement pour les jambes aux places arrière
  • Diffusion limitée (A3 Sportback e-tron)

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéMeilleurs achats 2019 du Guide de l’auto : Mercedes-Benz Classe A
Chaque année, l’équipe du Guide de l’auto publie sa liste des Meilleurs achats dans une foule de catégories de véhicules. Outre ces voitures et utilitaires primés, on accorde aussi le titre de Meilleure nouvelle voiture et de l’année et du Meilleur nouveau VUS de l’année. Cette année, c’est la Mercedes-Benz …
EssaisAcura ILX 2019 : la petite injection d’endorphine
Pour 2019, l’Acura ILX reçoit une deuxième mise à jour afin d’être mieux outillée pour affronter trois belles concurrentes allemandes : la Mercedes-Benz Classe A, l’Audi A3 et la BMW Série 2 . Vous allez nous dire qu’il est impossible pour une Civic endimanchée de concurrencer contre cette sublime brochette …
Commentaires